BnF
BnF

Wolfram von Eschenbach (1170?-1220?)

Country :
Allemagne avant 1945
Language :
allemand, moyen haut (ca. 1050-1500)
Birth :
Death :
Note :
Poète
Variants of the name :
Wolffram von Eschenbach (1170?-1220?)
Wolfram d'Eschenbach (1170?-1220?)
Wolfram von Eschilbach (1170?-1220?)
ISNI :

Occupations

On lui a longtemps attribué, à tort : 1 document

  • Poème de 45000 vers, antérieur à 1272, faisant suite au "Titurel" de Wolfram von Eschenbach. - Généalogie de la dynastie du Graal

Auteur du texte41 documents

  • Long poème courtois de plus de 24 000 vers, rédigé entre 1200 et 1210 et s'inspirant du "Conte du Graal" de Chrétien de Troyes. - Nombreux ms (environ 90)

  • Roman de chevalerie. - Ms. : Bayerische Staatsbibliothek, Munich (Cgm. 19, milieu du XIIIe s.)

  • Poème, en 9 livres, d'environ 14000 vers et inachevé. - S'inspire de la geste de Guillaume d'Orange, plus précisément de la "Chanson des Aliscans". - Nombreux manuscrits

  • Die Lyrik Wolframs von Eschenbach

    Material description : 24 cm, X-278 p., [4] fac-sim. h.t
    Note : Note : Index
    Edition : 1972 München C.H. Beck
    Éditeur scientifique : Peter Wapnewski

    disponible en Haut de Jardin

    [catalogue][http://catalogue.bnf.fr/ark:/12148/cb35408766j]
  • Contenu dans : Der Parzival des Wolfram von Eschenbach

    Parzival. - [trad. par] Dieter Kühn. - [1]

    4. Aufl.
    Material description : 942 p.
    Note : Note : Contient aussi : "Parzival" de Wolfram von Eschenbach. - Contient des annotations
    Edition : 1988 Frankfurt am Main Insel Verl.

    [catalogue]
Loading information

Compositeur7 documents

  • Contenu dans : Die Jenaer Liederhandschrift mit Unterstützung der Königlich Sächsischen Gesellschaft der Wissenschaften, herausgegeben von... Georg Holz,..., Franz Saran..., und... Eduard Bernoulli. I. [-II] Band

    Do man dem edelen syn getzelt. - Her Wolveram. - [88]

    Material description : 2 vol. in-4° (VIII-241, 200 p.), musique
    Note : Note : Le dépouillement des chansons à 1 v. est fait d'après les transcr. en notation moderne du t. 2
    Edition : 1901 Leipzig C. L. Hirschfeld

    [catalogue]
  • Contenu dans : Die Sangesweisen der Colmarer Handschrift und die Liederhandschrift Donaueschingen. Herausgegeben von Paul Runge

    [Im] guldin tone. - [85]

    Material description : In-fol., XX-200 p., pl., fac-sim., musique
    Note : Note : Les chansons de Minnesänger sont à 1 v. en notation carrée. - Avec : "Verzeichnis der Weisen der Donaueschinger Handschrift"
    Edition : 1896 Leipzig Breitkopf und Härtel

    [catalogue]
  • Contenu dans : Die Sangesweisen der Colmarer Handschrift und die Liederhandschrift Donaueschingen. Herausgegeben von Paul Runge

    In der grüsswyse. - [89]

    Material description : In-fol., XX-200 p., pl., fac-sim., musique
    Note : Note : Les chansons de Minnesänger sont à 1 v. en notation carrée. - Avec : "Verzeichnis der Weisen der Donaueschinger Handschrift"
    Edition : 1896 Leipzig Breitkopf und Härtel

    [catalogue]
  • Contenu dans : Ausgewählte Melodien des Minnesangs, Einführung, Erläuterung und Übertragung von Ewald Jammers

    Jamer ist mir entsprungen. - Wolfrans. - [17]

    Material description : XII-289 p., musique, couv. ill., 21 cm
    Note : Note : A 1 voix
    Edition : 1963 Tübingen M. Niemeyer

    [catalogue]
  • Contenu dans : Geschichte der deutschen Musik... Mit zahlreichen Notenbeispielen

    Jamer ist mir entsprungen. - [20]

    3. unveränderte Auflage
    Material description : In-4°, 318 p., h. t.
    Note : Note : Fac.-sim. d'un fragment en tablature d'orgue de E. N. Ammerbach, de la "Bauernkantate" de J. S. Bach, de la 8e symphonie de Beethoven, de la mélodie "Hoch auf im Berg" de Brahms, de l'"Innsbruck-Lied" de Heinrich Isaac et d'un ms. de Neidhart. - Les morceaux sont pour 1 v. sauf indic. contraire
    Edition : 1942 Berlin Chr. Friedrich Vieweg

    [catalogue]
Loading information

Auteur adapté4 documents

Loading information

Documents about this author

Documents about the author Wolfram von Eschenbach (1170?-1220?)

Pages in data.bnf.fr

Related authors

This page in data.bnf.fr lab

Sources and references

Sources for the record

  • Documents by this author : Der Parcival, ein Gedicht in Wolframs von Eschilbach Denckart, eines Poeten aus den Zeiten Kaiser Heinrich des VI, 1753
    Parzival / par Wolfram d'Eschenbach ; introduction, traduction et notes de Maurice Wilmotte, 1933
    Der Parzival des Wolfram von Eschenbach, 1986
  • Ouvrages de reference : Wilpert
    GDEL
  • Catalogues de la BnF : BN Cat. gén.
    BN Cat. gén. 1960-1969

Variants of the name

  • Wolffram von Eschenbach (1170?-1220?)
  • Wolfram d'Eschenbach (1170?-1220?)
  • Wolfram von Eschilbach (1170?-1220?)

Wikipedia Biography

  • Wolfram von Eschenbach (né autour de 1170 dans le village de Eschenbach en Bavière - mort autour de 1220) était un chevalier et un poète allemand du Moyen Âge. Il est considéré comme l'un des plus grands poètes épiques de son temps. Comme Minnesinger, l'équivalent germanique des "troubabours", il a également écrit de la poésie lyrique. On ne connaît pas grand-chose de la vie de Wolfram, sinon ce qu'on peut déduire de ses œuvres. Ce qu'on peut conclure en considérant son nom est qu'il est né à Eschenbach en Bavière, près d'Ansbach. De plus, on sait qu'il a suivi un certain nombre de cours dans sa vie. Aujourd'hui, Wolfram est avant tout connu pour son Parzival, qu'on considère parfois comme la plus grande de toutes les épopées allemandes de ce temps. Basé sur Perceval de Chrétien de Troyes, c'est le premier travail en allemand dont le sujet est le Saint-Graal. Dans son Parzival, Wolfram exprime le dédain pour la version inachevée de Chrétien de Troyes, et déclare que sa source était un poète appelé Kyot qui vivait en Provence. Quelques spécialistes croient que Wolfram a fait allusion à Guiot de Provins. Cependant, aucun des derniers travaux sur sa vie ne se relie aux thèmes de Perceval. Toutefois, d'autres croient que Kyot était simplement un dispositif littéraire inventé par Wolfram pour expliquer ses déviations de la version de Chrétien de Troyes. Sa version de la quête du Graal, Parzival, puis son Titurel donnent au mythe une sonorité ésotérique beaucoup plus prononcée que chez Chrétien de Troyes : le Graal est gardé par des Templiers, et il est réservé à quelques « élus » de s'en approcher, élus liés par… une lignée commune. De nombreuses sociétés secrètes du XIX siècle s'inspirèrent ou furent influencées par cette idée. Le Parzival de Wolfram était la source principale de Richard Wagner lorsqu'il a conçu le livret de son opéra, Parsifal. Par ailleurs, Parzifal est le père de Lohengrin, autre opéra wagnérien. Wolfram lui-même apparaît comme personnage dans Tannhäuser, un autre opéra de Wagner.

Closely matched pages

Last update : 04/07/2014