William Pitt (1759-1806)

Image non encore disponible
Pays :Grande-Bretagne
Langue :anglais
Sexe :masculin
Naissance :28-05-1759
Mort :23-01-1806
Note :
Chancelier de l'Échiquier (1782-1783). - Premier Ministre (1783-1801) (1804-1806)
Autres formes du nom :William Pitt le Second (1759-1806) (français)
William Pitt the Younger (1759-1806) (anglais)
William Pitt le Jeune (1759-1806) (français)
ISNI :ISNI 0000 0001 1029 3159

Documents à propos de cet auteur

Documents à propos de l'auteur William Pitt (1759-1806)

Pages dans data.bnf.fr

Cette page dans l'atelier

Sources et références

Voir dans le catalogue général de la BnF

Sources de la notice

  • GDEL
    Encycl. Britannica, 15th ed.

Autres formes du nom

  • William Pitt le Second (1759-1806) (français)
  • William Pitt the Younger (1759-1806) (anglais)
  • William Pitt le Jeune (1759-1806) (français)

Biographie Wikipedia

  • William Pitt le Jeune (28 mai 1759-23 janvier 1806) est un homme politique britannique de la fin du XVIIIe et du début du XIXe siècle. Il devint le plus jeune Premier ministre de Grande-Bretagne lors de son élection en 1783 à l'âge de 24 ans (même si le terme de premier ministre n'était pas encore utilisé). Il quitte le poste en 1801 mais redevient premier ministre de 1804 jusqu'à sa mort en 1806. Il occupa également le poste de Chancelier de l'Échiquier tout au long de son mandat de premier ministre. Il est appelé William Pitt le Jeune pour être distingué de son père, William Pitt l'Ancien, qui fut également Premier ministre de Grande-Bretagne. En 1766, il gagne le titre de L'honorable William Pitt lorsque son père devient earl. En 1782, il devient Le Très honorable William Pitt lorsqu'il rejoint le gouvernement de Lord Shelburne en tant que chancelier de l'échiquier et lors de sa nomination au Conseil Privé.Le premier mandat de Pitt, qui eut lieu sous le règne de George III du Royaume-Uni, fut dominé par d'importants événements en Europe dont la Révolution française et les Guerres napoléoniennes. Pitt, bien que souvent désigné comme étant un tory, se considérait comme un « whig indépendant » et s'opposait généralement au développement d'un système politique partisan.

Pages équivalentes