Victor (enfant sauvage, 178.-1828)

Image non encore disponible
Naissance :178.
Mort :1828
Autres formes du nom :Enfant sauvage de l'Aveyron
Sauvage de l'Aveyron
Victor de l'Aveyron (enfant sauvage)
ISNI :ISNI 0000 0003 8844 7116

Documents à propos de cet auteur

Documents à propos de l'auteur Victor (enfant sauvage; 178.-1828)

Pages dans data.bnf.fr

Cette page dans l'atelier

Sources et références

Voir dans le catalogue général de la BnF

Sources de la notice

  • GDEL
    Vocab. de psychopédagogie / R. Lafon, 1979, p. 925
    Dict. d'hist. de l'enseignement / D. Demnard, 1981, p. 420
    Les Enfants sauvages / L. Malson, 1964

Autres formes du nom

  • Enfant sauvage de l'Aveyron
  • Sauvage de l'Aveyron
  • Victor de l'Aveyron (enfant sauvage)

Biographie Wikipedia

  • Victor de l'Aveyron est le plus célèbre cas d'enfant sauvage, né vers 1790, peut-être dans le Tarn, puis réfugié dans l'Aveyron. Toute approche de critique historique a été refusée à son sujet, alors que les documents-sources (1800-1806) attestent qu'il s'agit d'un garçon qui vit en périphérie des villages, conservant des contacts humains, ce qui n'est aucunement la définition d'un enfant sauvage, qui doit survivre par ses seules forces, coupé de la société. Une approche clinique montre que ses nombreuses cicatrices atypiques ne relèvent pas de la vie en forêt, mais de maltraitance grave et de tentative d'homicide (longue cicatrice linéaire en regard du larynx, causée par un objet tranchant). Sa désocialisation apparaît mineure (il vient se chauffer près du feu dans les maisons, accepte de manger des aliments cuits et de dormir dans un lit, etc.), voire insignifiante si on la compare avec celle de l'authentique enfant sauvage Marie-Angélique le Blanc (qui craint le feu, fuit les habitations, refuse tout aliment cuit, refuse de dormir dans un lit, etc.).

Pages équivalentes