BnF
BnF

Ahmed Messali Hadj (1898-1974)

Country :
Language :
Gender :
masculin
Birth :
Death :
Note :
Homme politique. - Membre de l'Étoile nord-africaine (1924), créateur du Parti populaire algérien (1937), du Mouvement pour le triomphe des libertés démocratiques (1946) et dirigeant du Mouvement nationaliste algérien (1954)
ISNI :

Occupations

Auteur du texte3 documents

  • Conférence de presse

    Material description : In-4° (27 cm), 4 p., multigr. [D. L. Impr.]
    Edition : S. l. n. d.

    [catalogue][http://catalogue.bnf.fr/ark:/12148/cb33098640g]
  • Les Mémoires de Messali Hadj

    1898-1938

    Material description : 318 p.-[8] p. de pl.
    Edition : 1982 Paris J.-C. Lattès
    Autre : Charles-Robert Ageron (1923-2008), Mohammed Harbi, Charles-André Julien (1891-1991)
    Éditeur scientifique : Renaud de Rochebrune

    [catalogue][http://catalogue.bnf.fr/ark:/12148/cb34671501c]
  • Messali Hadj par les textes

    Material description : 299 p.
    Note : Note : Recueil de textes extr. de diverses revues et publications, 1927-1963
    Edition : 2000 [Saint-Denis] Éd. Bouchène

    [catalogue][http://catalogue.bnf.fr/ark:/12148/cb37658100m]
Loading information

Documents about this author

Documents about the author Ahmed Messali Hadj (1898-1974)

Pages in data.bnf.fr

Related authors

This page in data.bnf.fr lab

Sources and references

Sources for the record

  • Documents by this author : Conférence de presse / du président Messali Hadj, tenue le 4 mai 1962 à Gouvieux-Chantilly, [s. d.]
  • Ouvrages de reference : GDEL
  • Catalogues de la BnF : BN Cat. gén. 1960-1969 : Messali Hadj
    BnF Service arabe, 2008-05-16

Variants of the name

  • Aḥmad Maṣālī al-Ḥāǧǧ (1898-1974) (arabe)
  • Aḥmad Miṣālī al-Ḥāǧǧ (1898-1974) (arabe)
  • Messali Hadj (1898-1974)

Wikipedia Biography

  • Messali Hadj ou Ahmed Mesli, né à Tlemcen le 16 mai 1898 et mort à Gouvieux, dans l’Oise, le 3 juin 1974, est un homme politique algérien. Il réclame dès 1927 l'indépendance de l'Algérie. Il est le fondateur du Parti du peuple algérien, du Mouvement pour le triomphe des libertés démocratiques et du Mouvement national algérien. Après une lutte de pouvoir entre ses mouvement et le Front de libération nationale au cours de laquelle il sera la cible d'attentats, il cède à ce dernier la conduite des mouvements prônant l'indépendance de l'Algérie. Il se retire alors de la vie politique. Le parcours et l'apport de Messali dans l'accession de l'Algérie à l'indépendance sera longtemps occulté par ses opposants, victorieux sur le terrain; des personnalités algériennes l'accusant même d'être un traitre à la cause qu'il prétendait défendre. Depuis sa mort, cependant, une réhabilitation a lieu, engendrant de solides polémiques.

Closely matched pages

Last update : 21/02/2014