Marie de Bourgogne (1457-1482)

Illustration de la page Marie de Bourgogne (1457-1482) provenant de Wikipedia
Langue :français
Sexe :féminin
Naissance :Bruxelles, 13-02-1457
Mort :Bruges, Belgique, 27-03-1482
Note :
Succède à son père Charles le Téméraire comme duchesse de Bourgogne, de Brabant, de Limbourg, de Luxembourg et de Gueldre et comtesse de Bourgogne, Artois, Flandre, Hainaut, Hollande et Zélande, et Zutphen (en 1477). - Épouse Maximilien d'Autriche (en 1477). - Perd les duché et comté de Bourgogne et le comté d'Artois, conquis par Louis XI
Autre forme du nom :Marie (duchesse de Bourgogne, 1457-1482)
ISNI :ISNI 0000 0001 1563 6237

Ses activités

Auteur du texte1 document

  • 20 Ratification par « Maximilien [duc d'Autriche] et Marie » [de Bourgogne], sa femme, d'une trêve conclue avec Louis XI. « Namur, le second jour de septembre, l'an de grace mil quatre cens et quatre vings ». Avec signatures autographes.

    Cote : Français 2909
    Contenu dans les archives et manuscrits : Recueil de lettres et de pièces originales, et de copies de pièces indiquées comme telles dans le dépouillement qui suit.

    [catalogue BnF archives et manuscrits][ark:/12148/cc493588/cd0e370]

Documents à propos de cet auteur

Documents à propos de l'auteur Marie de Bourgogne (1457-1482)

Pages dans data.bnf.fr

Cette page dans l'atelier

Sources et références

Voir dans le catalogue général de la BnF

Sources de la notice

  • BnF, Paris, Département des manuscrits, Français 2909
  • Lexikon des Mitelalters : Marie de Bourgogne
    GDEL : Marie de Bourgogne

Autre forme du nom

  • Marie (duchesse de Bourgogne, 1457-1482)

Biographie Wikipedia

  • Marie de Bourgogne, née à Bruxelles le 13 février 1457 et morte en Flandre au château des ducs de Bourgogne à Bruges le 27 mars 1482, fut duchesse titulaire de Bourgogne, de Brabant, de Lothier, de Gueldre, de Limbourg et de Luxembourg, comtesse de Flandre, d'Artois, de Bourgogne, de Hainaut, de Hollande, de Zélande, de Namur, de Charolais et de Zutphen, marquise du Saint-Empire, dame de Frise, de Malines et de Salins.Fille unique du duc de Bourgogne Charles le Téméraire (1433-1477), et d'Isabelle de Bourbon (1437-1465), elle passe l'essentiel de son principat (1477-1482) à défendre ses droits à l'héritage de son père, disputé par le roi de France. Son mariage, en 1477, avec l'archiduc Maximilien d'Autriche oriente pour près de deux siècles la géopolitique de l'Europe. Elle est la mère de Philippe le Beau et deviendra ainsi la grand-mère de Charles Quint qu'elle n'aura jamais connu.

Pages équivalentes