George Hamilton Gordon Aberdeen (comte d', 1784-1860)

Illustration de la page George Hamilton Gordon Aberdeen (comte d', 1784-1860) provenant de Wikipedia
Pays :Grande-Bretagne
Langue :anglais
Sexe :masculin
Naissance :1784
Mort :1860
Note :
Homme d'État. - 4ème comte d'Aberdeen
Domaines :Histoire de l'Europe
Autre forme du nom :George Hamilton Gordon (1784-1860)
ISNI :ISNI 0000 0000 8077 6220

Ses activités

Auteur du texte2 documents

  • The Correspondence of lord Aberden and princess Lieven, 1832-1854

    Description matérielle : 2 vol. (XXI-291 p. ; VIII p. et paginé 293-669)
    Description : Note : Camden 3d series, vol. LX et LXII
    Édition : London : the Royal historical society , 1938-1939
    Auteur du texte : Dorothée Christophorowna Lieven (princesse de, 1785-1857)

    [catalogue][http://catalogue.bnf.fr/ark:/12148/cb32385296f]
  • La fondation de l'entente cordiale

    lettres inédites de lord Aberdeen et François Guizot, 1843-1848

    Description matérielle : 1 vol. (263 p.)
    Description : Note : Contient des lettres en anglais et en français
    Édition : [Saint-Ouen-le-Pin] : Association François Guizot-Val Riché , 2006
    Auteur du texte : François Guizot (1787-1874)
    Contributeur : Laurent Theis
    Préfacier : Gabriel de Broglie
    Éditeur scientifique : Association François Guizot-Val Richer

    [catalogue][http://catalogue.bnf.fr/ark:/12148/cb40957099n]

Documents à propos de cet auteur

Documents à propos de l'auteur George Hamilton Gordon Aberdeen (comte d'; 1784-1860)

Pages dans data.bnf.fr

Auteurs reliés

Cette page dans l'atelier

Sources et références

Voir dans le catalogue général de la BnF

Sources de la notice

  • La fondation de l'entente cordiale : lettres inédites de lord Aberdeen et François Guizot, 1843-1848 / présentation du prince Gabriel de Broglie, 2006
  • GLE
    LCNA, 1977-1986

Autre forme du nom

  • George Hamilton Gordon (1784-1860)

Biographie Wikipedia

  • George Hamilton-Gordon, 4e comte d'Aberdeen, est un homme d'État né en 1784 à Édimbourg, mort en 1860. Il fut, après la chute de Napoléon Bonaparte, un des signataires du traité avec Louis XVIII ; fit partie du cabinet du duc de Wellington (1828) et de Robert Peel (1834 et 1841), et présida un cabinet mixte composé de whigs ; de peelistes et de radicaux, qui fit conclure une alliance offensive et défensive avec la France (1852-1855).Il dût s'occuper de la séparation de la Belgique et de la Hollande (d'après le livre la Belgique et la Hollande, lettre à Lord Aberdeen suivie de la traduction de son discours à la chambre des pairs, et de ces notes sur ce discours par Victor de la Marre, Bruxelles, chez Berthot, Bruxelles,février 1832)Diplomate, ministre des Affaires étrangères (1841-1846), puis Premier ministre en 1852, il s'efforça de régler pacifiquement les différends internationaux (entente avec François Guizot, Klemens Wenzel von Metternich et Nicolas Ier, signature des traités Webster-Ashburton et Oregon entre le Canada et les États-Unis). Malgré son opposition à la guerre de Crimée, il en fut rendu responsable et démissionna en 1855.

Pages équivalentes