Coluccio Salutati (1331-1406)

Illustration de la page Coluccio Salutati (1331-1406) provenant de Wikipedia
Pays :Italie
Langue :latin
Sexe :masculin
Naissance :Buggiano, Italie, 16-02-1331
Mort :Florence, Italie, 04-05-1406
Autres formes du nom :Lino Coluccio di Piero Salutati (1331-1406)
Lino Coluccio Piero Salutato (1331-1406)
Colucius Salutatus (1331-1406)
Voir plus
ISNI :ISNI 0000 0001 2101 7539

Ses activités

Auteur du texte29 documents2 documents numérisés

  • Contenu dans : De Joannis de Monsterolio vita et operibus, sive De Romanarum litterarum studio apud Gallos instaurato Carolo VI regnante

    [Colutii ad Joannem de Monsterolio epistula inedita]. - [2]

    Description matérielle : 1 vol. (VIII-112 p.)
    Description : Note : On trouve à la fin parmi les appendices : "Epistulae Joannis de Monsterolio ineditae octo", et : "Colutii, Florentinorum cancellarii, ad Joannem de Monsterolio epistula inedita"
    Édition : Parisiis : E. Thorin , 1883

    [catalogue, Visualiser dans Gallica, table des matières]
  • Lini Colucii Pierii Salutati, epistolae ex cod. mss. nunc primum in lucem editae a Josepho Rigaccio,... et scholiis inlustratae...

    Description matérielle : 2 parties en 1 vol. in-8°
    Édition : Florentiae : ex typ. J. B. Bruscagli , 1741-1742
    Éditeur scientifique : Giuseppe Rigacci (libraire, 17..?-17..)

    [catalogue, Visualiser dans Gallica, table des matières][http://catalogue.bnf.fr/ark:/12148/cb312903801]
  • Coluccio Salutati

    Description matérielle : 107 p.
    Description : Note : Bibliogr. p. 99. Index
    Édition : Todi : [s.n.] , 1971
    Éditeur scientifique : Enrico Menestò

    [catalogue][http://catalogue.bnf.fr/ark:/12148/cb353963419]
  • Coluccio Salutati's Traktat "Vom Tyrannen"

    eine kulturgeschichtliche Untersuchung nebst Textedition, mit einer Einleitung über Salutati's Leben und Schriften und einem Exkurs über seine philologisch-historische Methode

    Description matérielle : In-8° , VII-100-XXXXIV p.
    Description : Note : Abhandlungen zur mittleren und neueren Geschichte. Heft 47
    Édition : Berlin : W. Rothschild , 1913

    [catalogue][http://catalogue.bnf.fr/ark:/12148/cb312903832]
  • Colucii Salutati De Laboribus Herculis... Edidit B. L. Ullman

    Description : Note : Thesaurus mundi. Bibliotheca scriptorum Latinorum mediae et recentioris aetatis. - Un papillon collé sur l'adresse bibliographique porte : Zürich, Artemis-Verlag
    Édition : Turici, in aedibus Thesauri mundi , 1951. 2 vol. in-8°, fac-similé. [Acq. 316277] -XcD-

    [catalogue][http://catalogue.bnf.fr/ark:/12148/cb326008226]

Documents à propos de cet auteur

Documents à propos de l'auteur Coluccio Salutati (1331-1406)

Pages dans data.bnf.fr

Auteurs reliés

Cette page dans l'atelier

Sources et références

Voir dans le catalogue général de la BnF

Sources de la notice

  • Documents de cet auteur : Colucii Salutati De Seculo et religione, ex codicibus manuscriptio primum edidit B. L. Ullman, 1957
    Die Staatsbriefe / Coluccio Salutatis,1981
  • Ouvrages de reference : Encicl. italiana
    GDEL
  • Catalogues de la BnF : BN Cat. gén.

Autres formes du nom

  • Lino Coluccio di Piero Salutati (1331-1406)
  • Lino Coluccio Piero Salutato (1331-1406)
  • Colucius Salutatus (1331-1406)
  • Coluccius Salutatus (1331-1406)
  • Linus Colucius Pierrus Salutatus (1331-1406)

Biographie Wikipedia

  • Coluccio Salutati Stignano ou Lino Coluccio, né le 16 février 1331 à Buggiano, mort le 4 mai 1406 à Florence, est un humaniste qui fut chancelier de la République florentine. Il est considéré comme une figure de référence de la Renaissance culturelle florentine.Coluccio Salutati a consenti des efforts importants pour défendre les studia humanitatis. Avec son cercle d'amis lettrés, dont font partie Leonardo Bruni, Poggio Bracciolini et Niccolò Niccoli, Coluccio Salutati a étudié et discuté des œuvres de Pétrarque et de Boccace. C'est grâce à lui que fut créée la première chaire d'enseignement du grec à Florence. Il fit venir en 1397 le savant byzantin Manuel Chrysoloras (né en 1350), qui enseigna le grec jusqu'en 1400 pour un salaire élevé. Ses cours devaient être ouverts à tous et gratuits. Leonardo Bruni, Pier Paolo Vergerio l'ancien, Palla Strozzi firent partie de ses élèves.Il fit connaître la version des Lettres à Atticus de Cicéron, conservée dans un manuscrit découvert en 1345 dans la bibliothèque capitulaire de Vérone, dont il se fit faire une copie. Cette copie fut utilisée pour les éditions importantes de cette œuvre comme celle de Paolo Manuzio au XVIe siècle.

Pages équivalentes