BnF
BnF

Jean-Baptiste de Monet de Lamarck (1744-1829)

Image from Gallica about Jean-Baptiste de Monet de Lamarck (1744-1829)
Country :
Language :
Gender :
masculin
Birth :
Bazentin-le-Petit, France, 01-08-1744
Death :
Paris, 18-12-1829
Note :
Officier. - Naturaliste. - Professeur de zoologie au Muséum d'histoire naturelle. - Membre de l'Académie des sciences et de l'Institut
ISNI :

Occupations

Auteur du texte70 documents11 digitized documents

Loading information

Éditeur scientifique8 documents2 digitized documents

Loading information

Documents about this author

Documents about the author Jean-Baptiste de Monet de Lamarck (1744-1829)

Pages in data.bnf.fr

Related authors

This page in data.bnf.fr lab

Sources and references

Sources for the record

  • Documents by this author : Histoire naturelle des vers / par M. M. de Lamarck [et al.], 1792-1832
    Annuaire météorologique pour l'an XIV de l'ère de la République / par J. B. Lamarck, 1805-1806
    Extrait du cours de zoologie du Muséum d'histoire naturelle sur les animaux sans vertèbres / par M. Delamarck, 1812
    Recherches sur l'organisme des corps vivants, précédé du discours d'ouverture du cours de zoologie donné dans le Museum d'histoire naturelle / Lamarck, 1986
    Système analytique des connaissances positives de l'homme / Jean-Baptiste de Lamarck ; introd. par André Bourguignon, 1988
  • Ouvrages de reference : Michaud
    Hoefer
    Quérard
    Laffont Bompiani, Auteurs
    GDEL
  • Catalogues de la BnF : BN Cat. gén. : Lamarck (Jean-Baptiste-Pierre-Antoine de Monet de)
    BN Cat. gén. 1960-1969 : Lamarck (Jean Baptiste Pierre Antoine de Monet de)

Variants of the name

  • Jean-Baptiste de Monet de La Marck (1744-1829)
  • Jean-Baptiste Lamarck (1744-1829)
  • Jean-Baptiste de Monet Delamarck (1744-1829)
  • Jean-Baptiste de Monet de Lamarck (1744-1829)

Wikipedia Biography

  • Jean-Baptiste Pierre Antoine de Monet, chevalier de Lamarck est un naturaliste français. Il est un de ceux qui ont pour la première fois utilisé le terme de biologie pour désigner la science qui étudie les êtres vivants. Il est aussi le premier à proposer une théorie matérialiste et mécaniste de la vie et de l'évolution des êtres vivants. Sa théorie transformiste est fondée sur deux principes : la complexification croissante de l'organisation des êtres vivants sous l'effet de la dynamique interne propre à leur métabolisme; la diversification, ou spécialisation, des êtres vivants en de multiples espèces, sous l'effet des circonstances variées auxquelles ils sont confrontés dans des milieux variés et auxquelles ils sont contraints de s'adapter en modifiant leur comportement ou leurs organes pour répondre à leurs besoins (cette modification n'étant pas le produit de leur volonté ou de leur désir, mais toujours de cette dynamique interne propre à la vie conçue ici comme un processus où les flux de matière nécessaires à la vie structurent la matière vivante et, par suite, les organismes). Il est également un des rares évolutionnistes à avoir compris la nécessité théorique de l'évolution des êtres vivants.

Closely matched pages

Last update : 21/02/2014