BnF
BnF

Daniel Zwicker (1612-1678)

Country :
Pays-Bas avant 1830
Language :
Gender :
masculin
Birth :
Death :
Note :
Médecin. - Auteur d'ouvrages de controverse religieuse
Variant of the name :
Daniel Zwickerus (1612-1678) (latin)
ISNI :

Occupations

Auteur du texte7 documents

  • Animadversiones chronologicae in "Johannam Papissam" Sam. Maresii, contra anacrisin D. Blondelli restitutam. Autore incognito, ex suspicione autem, Germano orthodoxo

    Material description : In-4° , sign. A⁽4, B⁽2
    Note : Note : Par Daniel Zwicker, d'après l'"Allgemeine deutsche Biographie" et J. H. Zedler, "Universal-Lexicon aller Wissenschaften und Künste"... Bd. 64. Également attribué à Étienne de Courcelles
    Edition : 1661 (S. l.,)

    [catalogue][http://catalogue.bnf.fr/ark:/12148/cb316939776]
  • Henoticum Christianorum, seu Disputationis Mini Celsi Senensis : quatenus in haereticis coërcendis progredi liceat ? Lemmata potissima... Recensita a D. Z. ...

    Material description : In-8° , 48 p., index et 10 p. n. ch.
    Note : Note : Les 10 p. n. ch. portent : "Sequuntur adhuc velut pro conclusione ultima"
    Edition : 1662 Amsterodami

    [catalogue][http://catalogue.bnf.fr/ark:/12148/cb31693981f]
  • Irenicomastix iterato victus et constrictus, imo obmutescens, seu Novum et memorabile exemplum infelicissimae pugnae Dn. Joh. Amos Comenii contra Irenici Irenicorum autorem... Id ostendente Irenici Irenicorum autore

    Material description : In-8° , 384 p.
    Edition : 1662 Amsterodami

    [catalogue][http://catalogue.bnf.fr/ark:/12148/cb316939803]
  • Irenicomastix perpetuo convictus et constrictus, seu Nova confirmatio infallibilitatis Irenici Irenicorum per ostensam futilitatem criminosae Comenianae refutationis. Cum indice duplici, altero locorum Scripturae explicatorum, altero vero rerum copiosissimo. Edente Irenici autore...

    Material description : In-8° , praefatio, 572 p.
    Edition : 1661 Amsterodami

    [catalogue][http://catalogue.bnf.fr/ark:/12148/cb31693979w]
  • Irenicum Irenicorum, seu Reconciliatoris Christianorum hodiernorum norma triplex, sana omnium hominum ratio, Scriptura Sacra et traditiones. Exemplo peculiari theologico eoque illustrissimo et inde ab Apostolorum aevo varie hucusque agitato, ita ob oculos posita ut, si secundum ejus fundamentales infallibilesque decisiones procedatur, controversiae quaevis, etiamsi gravissimae, feliciter, breviter et sine tumultu, Conciliorumque convocatione ulla, decidi, amissa aut ignorata hactenus veritas recuperari, adversarii item quilibet, vel pertinacissimi, juxtim cum Conciliis haereticis, judicari, convinci et confundi, queant...

    Material description : In-8° , 143 p.
    Note : Note : Par Daniel Zwicker, d'après l'"Allgemeine deutsche Biographie"
    Edition : 1658 (Amsterodami,)

    [catalogue][http://catalogue.bnf.fr/ark:/12148/cb31693978j]
Loading information

Auteur présumé du texte1 document

  • Animadversiones chronologicae in Johannam Papissam Sam. Maresii, contra anacrisin D. Blondelli, restitutam

    Material description : Sig. A4, B2
    Note : Note : Par Daniel Zwicker, d'après l'"Allgemeine deutsche Biographie" et J.H. Zedler, "Grosses vollständiges Universal-Lexicon aller Wissenschafften und Künste...", Bd. 64; également attribué à Etienne de Courcelles Sources : CG, CCXXXI, 1318
    Auteur présumé du texte : Étienne de Courcelles (1586-1659)

    [catalogue][http://catalogue.bnf.fr/ark:/12148/cb302797081]
Loading information

Documents about this author

Documents about the author Daniel Zwicker (1612-1678)

Pages in data.bnf.fr

Related authors

This page in data.bnf.fr lab

Sources and references

Sources for the record

  • Documents by this author : Revelatio daemonolatriae inter Christianos, seu Victoria protestantium contra daemonolatras pontificios, Graecos, Arianos ... subjuncta a Daniele Zwickero, 1672
  • Ouvrages de reference : ADB
    Larousse 19e s.
  • Catalogues de la BnF : BN Cat gén. : Zwicker (Daniel), médecin

Variant of the name

  • Daniel Zwickerus (1612-1678) (latin)

Wikipedia Biography

  • Daniel Zwicker, le chef de la secte des conciliateurs ou tolérants, était né en 1612 à Dantzig, d'une famille honorable. Ayant achevé ses humanités, il fit un cours de médecine et reçut le grade de docteur. Moins occupé de la pratique de son art que de l'examen des opinions religieuses qui tenaient alors divisés tous les esprits, il embrassa d'abord le socinianisme ; mais étant venu demeurer en Hollande, il se rapprocha des arminiens ou remontrants. Séduit par les idées de paix et de conciliation qu'il remarqua dans leur doctrine, et touché de voir des chrétiens divisés entre eux pour des dogmes dont il n'appréciait pas toute l'importance, Zwicker pensa qu'il n'était pas impossible de les réunir, et travailla dès lors à réaliser ce projet. Dans ce but, il mit au jour un livre intitulé Irenicon Irenicorum, seu Réconcilia toris christianorum norma triplex : sana omnium hominum ratio, Scriptura sacra et traditiones, Amsterdam, 1658, in-8. Cet ouvrage, qui devait, d'après les idées de l'auteur, opérer un rapprochement entre toutes les communions chrétiennes, souleva contre lui les principaux théologiens protestants, entre autres Jean Arnos Gomenius et Hoornbeck. Il défendit son système et l'expliqua dans un second ouvrage Irenicomastix victus et constriclus, seu Hefutaiio duplex Coménii, HoornbeMi, et aliorum àdversariorum, per ipsum Irenici Irenicorum auctorem, Amsterdam, 1661, in-8. Les adversaires de Zwicker, qui rie se regardaient pas comme vaincus, réfutèrent ses nouveaux arguments, et il leur répliqua dans un troisième volume, plus rare que les deux précédents, intitulé Irenicqmastix iterato victus et constrictus, imo obmutescens. Ce volume, quoique imprimé en 1662, ne parut qu'en 1667 ; c'est la date qu'on lit sur le frontispice. Ces trois ouvrages de Zwicker forment le corps complet de la doctrine des conciliateurs ou tolérants. On en trouve la description détaillée dans la Bibliographie de Debure, n°747, théologie. Ils étaient autrefois recherchés, mais à partir du XIX siècle ils sont complètement délaissés. L'expérience avait dû faire perdre à Zwicker l'espoir de rapprocher les hommes. Il fut pendant le reste de sa vie étranger à toutes les communions, et mourut à Amsterdam le 10 novembre 1678. Si vous demandez, dit Osiander, quel animal est Zwicker et quelle est sa religion, il vous répondra lui-même qu'il n'est ni luthérien, ni calviniste, ni chrétien grec, ni catholique romain, ni remontrant, ni mennonite, etc.  ; mais que, quoiqu'il n'ait rien de commun avec aucune secte, il n'en désire pas moins avec ardeur qu'elles se réforment toutes d'après la vérité divine dont il se déclare l'interprète. Ainsi que dans le règne de la nature on regarde comme monstre tout ce qui s'éloigne de l'ordre établi, de même dans le règne de la grâce on doit regarder Zwicker comme un monstre singulier, irrégulier et étonnant. (voir Freytag, Analecia litterar. , p. 1115). Zwicker est auteur d'un très grand nombre d'ouvrages il en a publié vingt-neuf en latin, en allemand et en flamand, et il en a laissé vingt et un manuscrits. On en trouvera les titres, avec une courte notice sur l'auteur, dans la Biblioth. antitrinilariorum de Christian Sand, p. 151-156. Ceux qui présentent le plus d'intérêt sont : une traduction latine de l'ouvrage de Minos Celse, sous le titre d' Henoticum christianorum, Amsterdam, 1662, in-8. Il en avait donné l'abrégé en flamand. Compelleintram, seu De conlradiclione ecctesiis ostensa, easque reformatura, 1666, in-4 ; Epistolœ ad Martin. Ruarum de fratribus morqvis ; deque cum iis concordia et quid illi desiderent, dans la première centurie des Lettres de Ruar, Amsterdam, 1677, in-8.

Closely matched pages

Last update : 04/07/2014