Congrégation de la Retraite

Pays :France
Langue :français
Création :12-05-1966
Adresse :Maison généralice : 16 av. du Belvédère, 78100 Saint-Germain-en-Laye. Tél. 01.30.61.87.80.
Note :
Congrégation de droit pontifical née de la fusion le 15 mai 1966 des Religieuses de la Retraite du Sacré-Coeur, Société de Marie (d'Angers), des Filles de la Sainte-Vierge de la Retraite (de Lannion-Vannes), et des Soeurs de la Retraite du Sacré-Coeur (de Bruges)
Autre forme du nom :Soeurs de la Retraite

Ses activités

Contributeur1 document

  • Chercher Dieu au cœur de la vie

    Catherine de Francheville et les Sœurs de la retraite

    Description matérielle : 34 p.
    Édition : Paris : C2L , 1986

    [catalogue][http://catalogue.bnf.fr/ark:/12148/cb348788377]

Documents à propos de cet auteur

Documents à propos de l'organisation Congrégation de la Retraite

Pages dans data.bnf.fr

Voir aussi

  • En 1820 la congrégation de la Retraite de Quimper dite des Filles du Sacré-Coeur de Jésus (fondée en 1678) fonda à Redon un institut sous le nom de Société de Marie. Celui-ci fonda à Angers en 1825 un institut de la Retraite. En 1836 l'institut de la Retraite d'Angers devint maison-mère de la Société de Marie de Redon pour former la congrégation de la Retraite, Société de Marie. - En 1897 les instituts de Quimper et d'Angers firent fusion pour former la congrégation de la Retraite du Sacré-Coeur, Société de Marie, dont le siège central resta à Angers

    Le 12 mai 1966 la congrégation de la Retraite du Sacré-Coeur d'Angers, les Filles de la Sainte-Vierge de la Retraite de Vannes et l'institut de la retraite du Sacré-Coeur de Bruges firent fusion pour former la congrégation de La Retraite

  • Congrégation de droit pontifical fondée à Vannes en 1675 par Catherine de Francheville, pour s'occuper d'un institut de retraite pour femmes. Après la Révolution, l'enseignement est adjoint aux retraites. En 1835, les Filles de la Sainte-Vierge sont rétablies à Lannion, puis après 1841 retrouvent leur siège central de Vannes

    Le 12 mai 1966, les Filles de la Sainte-Vierge de Vannes, la Retraite du Sacré-Coeur de Bruges, et la Retraite du Sacré-Coeur d'Angers fusionnent pour former la congrégation de la Retraite

Cette page dans l'atelier

Sources et références

Voir dans le catalogue général de la BnF

Sources de la notice

  • Documents de cet auteur : Chercher Dieu au coeur de la vie, 1986
  • Ouvrages de reference : Diz. degli istituti di perfezione. VII, 1983, col. 1838-1839
    Annu. pontificio 1992, p.1550
    Annu. cathol., 2000, p. 707
    Guide des sources de l'histoire des congrégations féminines françaises de vie active / Charles Molette, 1974
  • Catalogues de la BnF : + CORELI

Autre forme du nom

  • Soeurs de la Retraite

Pages équivalentes