Atīśa (0982-1054)

Pays :Inde
Langue :sanskrit
Naissance :982
Mort :1054
Note :
Moine bouddhiste originaire du Bengale. - Nom d'état civil : Chandragarbha. - A vécu au monastère bouddhique de Vikramashila, Bengale. - A écrit aussi en tibétain. - Considéré au Tibet comme la 46e incarnation du Bodhisattva Avalokiteshvara. - Fondateur de la secte Bka-gdams-pa au Tibet (en 1040)
Domaines :Religion
Autres formes du nom :Atica (0982-1054)
Atisha (0982-1054)
Atisha Dipankara Shri Jnana (0982-1054)
Voir plus
ISNI :ISNI 0000 0000 7973 4840

Ses activités

Auteur du texte8 documents

  • Bodhipatha Pradipa

    Description : Note : Extr. de : J. B. 1893. I, 3. 21-26
    Édition : [S. l. ?] , [1893?]

    [catalogue][http://catalogue.bnf.fr/ark:/12148/cb39385685v]
  • Bodhipathapradīpa, ein Lehrgedicht des Atiśa (Dīpamkaraśrijn̄āna) in der tibetischen Überlieferung

    Description matérielle : VIII-284 p.
    Description : Note : Texte tibétain avec trad. allemande en regard. - Contient le texte tibétain: «Byan chub lam gyi sgron ma'i 'grel pa gžun don gsal ba'i n̂i ma» de Brag dkar sprul sku Blo bzan dpal ldan bstan 'dzin sn̄an grags. - Bibliogr. p. 254-273. Index
    Édition : Wiesbaden : O. Harrassowitz , 1978
    Éditeur scientifique : Helmut Eimer

    [catalogue][http://catalogue.bnf.fr/ark:/12148/cb35155571c]
  • Contenu dans : Cultural horizons of India

    Gaṇapati-sādhana daridra-nidhi-prada nāma. - [2]

    Description matérielle : VIII-407 p.
    Description : Note : Contient des hymnes ou extraits d'hymnes sanscrits en sanscrit et/ou tibétain (transcrit en alphabet latin), chinois, japonais (caractères chinois et transcription en alphabet latin) ainsi que des textes tibétains : trad. tibétaine d'un original sanscrit, "Gaṇapati-sādhana daridra-nidhi-prada nāma" / Dīpaṅkara Atisá. Un texte de Gter.mdzod.nor.rgyas.gnam.chos. Trois textes extraits de la collection de sādhanas Sgrub.thabs.kun.btus. La vie de Damba Darja Jaya-yin en bouriate (transcrit en caractères tibétains). - Bibliogr. p. 246-252 Index
    Édition : New Delhi : International academy of Indian culture : Aditya Prakashan , 1998

    [catalogue]
  • Contenu dans : Quel bouddhisme pour le Tibet ?

    Madhyamaka upadeśa nāma. - [2]

    Description matérielle : 154 p.
    Description : Note : Contient deux textes sur le Madhyamaka par Atīśa. - Bibliogr. p. 145-153
    Édition : Paris : J. Maisonneuve , 1986

    [catalogue]
  • Contenu dans : Conseils d'un ami spirituel

    Le Précieux rosaire d'un guerrier pour l'éveil. - [1]

    Description matérielle : 155 p.
    Description : Note : Contient "La Transformation de la pensée en sept points" de Guéshé Chékawa et "Le Précieux rosaire d'un guerrier pour l'éveil" de Dipamkara Shrihnana. - Bibliogr. p. 137-138. Index
    Édition : Marzens : Institut Vajra Yogini , 1990

    [catalogue]

Documents à propos de cet auteur

Documents à propos de l'auteur Atīśa (0982-1054)

Pages dans data.bnf.fr

Auteurs reliés

Cette page dans l'atelier

Sources et références

Voir dans le catalogue général de la BnF

Sources de la notice

  • Satyadvaya avatāra ; [suivi de] Madhyamaka upadeśa nāma / Atīśa i̲n̲ Quel bouddhisme pour le Tibet / M. Salen, 1986
  • BN Service indien

Autres formes du nom

  • Atica (0982-1054)
  • Atisha (0982-1054)
  • Atisha Dipankara Shri Jnana (0982-1054)
  • Candragarbha (0982-1054)
  • Chandragarbha (0982-1054)
  • Dīpam̥kara Śrījñāna (0982-1054)
  • Dīpaṃkaraśrījñāna (0982-1054)
  • Dīpaṅkara Śrījñāna (0982-1054)
  • Dīpaṃkara Śrījñāna (0982-1054)
  • Dīpaṅkara Śrījñāna (0982-1054)

Biographie Wikipedia

  • Atisha (en bengali অতীশ দীপঙ্কর শ্রীজ্ঞান Ôtish Dipôngkor Srigên) né en 982 et mort en 1054, était un célèbre moine, érudit bouddhiste et maître de méditation indien (dynastie Pala).Sa biographie traditionnelle, qui rappelle celle du Bouddha, en fait un prince. Il aurait étudié à Nalanda et se rendit à Sriwijaya (aujourd'hui Palembang) dans l'île indonésienne de Sumatra où il eut pour maître Dharmarakshita (tibétain : Serlingpa). Il fut abbé du grand monastère Vikramashila à l'époque où le bouddhisme était florissant en Inde. Par la suite, il fut invité au Tibet (royaume de Gugé) et sa venue contribua fortement au rétablissement du bouddhisme dans ce pays. Il y rédigea le premier texte sur les étapes de la voie, la Lampe pour la voie de l'éveil (sk. Bodhipathapradipa). Son principal disciple tibétain Dromtönpa propagea son enseignement lamrin et initia la tradition kadampa.

Pages équivalentes