BnF
BnF

Alejandra Pizarnik (1936-1972)

Country :
Language :
espagnol; castillan
Gender :
feminin
Birth :
29-04-1936
Death :
25-09-1972
Note :
Poète. - Écrivain
Field :
Littératures
ISNI :

Occupations

Auteur du texte21 documents

Loading information

Documents about this author

Documents about the author Alejandra Pizarnik (1936-1972)

Pages in data.bnf.fr

Related authors

This page in data.bnf.fr lab

Sources and references

Sources for the record

  • Les Travaux et les nuits : oeuvre poétique 1956-1972 / A. Pizarnik ; trad. par S. Bron Supervielle et Cl. Couffon, 1986
    El Deseo de la palabra / Aleiandra [sic] Pizarnik, 1975
    Alejandra Pizarnik : el lugar donde todo sucede / bajo la direccion de Adelaïde de Chatellus y Milagros Ezquerro, DL 2013
  • LCNA, 1986

Variants of the name

  • Flora Alejandra Pizarnik (1936-1972)
  • Aleiandra Pizarnik (1936-1972)

Wikipedia Biography

  • Alejandra Pizarnik La poétesse argentine Alejandra Pizarnik est née à Buenos Aires le 29 avril 1936 au sein d’une famille d'immigrants juifs d'Europe Centrale. Après avoir passé son baccalauréat à Avellaneda, Argentine, elle est admise en 1954 à la faculté de philosophie de l'Université de Buenos Aires. Elle abandonne ce cursus pour suivre une formation littéraire avant d'intégrer la faculté de Journalisme. Finalement, afin de trouver sa vraie voie et sans avoir achevé aucune des formations qu'elle avait entreprises, elle travaille dans l'atelier de peinture de Juan Batlle Planas (es). Entre 1960 et 1964, elle séjourne à Paris où elle travaille comme pigiste pour le journal Cuadernos para la liberacion de la culture. Durant cette période, elle participe à la vie littéraire parisienne, ce qui la conduit à multiplier les rencontres d'écrivains et à se lier d'amitié avec André Pieyre de Mandiargues, Octavio Paz, Julio Cortazar et Rosa Chacel (es). Au cours de son séjour à Paris, elle suit également des cours à la Sorbonne. Durant les années suivantes, après être rentrée en Argentine, elle publie à Buenos Aires ses ouvrages les plus importants . En 1968, elle obtient une bourse Guggenheim et fait un bref séjour à New York et à Paris. Après deux tentatives de suicide en 1970 et 1972, elle passe les cinq derniers mois de sa vie dans l'hôpital psychiatrique Pirovano (es) de Buenos Aires. Elle se donne la mort le 25 septembre 1972, à l'âge de 36 ans.

Closely matched pages

Last update : 21/02/2014