Hui neng (0638-0713): nom en religion

Pays :Chine
Langue :chinois
Sexe :masculin
Naissance :638
Mort :713
Note :
Sixième patriarche du bouddhisme Chan. - Fondateur de l'École du Sud
Domaines :Religion
Autres formes du nom :惠能 (0638-0713)
Houei-Neng (0638-0713)
Houei Nêng (0638-0713)
Voir plus
ISNI :ISNI 0000 0000 8369 1177

Ses activités

Auteur du texte6 documents

  • Recueil des sermons de Hui-neng, début du VIIIe s., établi par son disciple Fa Hai. Texte fondateur du bouddhisme chan de l'école du Sud

  • Houei-nêng,... Discours et sermons

    Description matérielle : In-16 (20 cm), 189 p., couv. ill. 10 F. [D. L. 8448-63]
    Description : Note : Spiritualités vivantes. Série Bouddhisme
    Édition : Paris : A. Michel (Lagny-sur-Marne, impr. E. Grevin et fils) , 1963

    [catalogue][http://catalogue.bnf.fr/ark:/12148/cb33045249q]
  • Discours et sermons

    d'après le Sûtra de l'Estrade sur les Pierres précieuses de la loi...

    Description matérielle : 185 p.
    Édition : Paris : A. Michel , 1984

    [catalogue][http://catalogue.bnf.fr/ark:/12148/cb34758892s]
  • Contenu dans : Les Maîtres du zen au Japon

    Discours et sermons. Traduction française. - [1]

    Description matérielle : 1 vol. (324 p.-[5] p.)
    Description : Note : Rel.: 39 F
    Édition : [Paris] : R. Laffont , 1974

    [catalogue]
  • Lü shun bo wu guan cang Dun huang ben liu zu tan jing

    Di 1 ban. - 第1版
    Description matérielle : 1 vol. (17, 143 p.)
    Édition : Shang hai Shi : Shang hai gu ji chu ban she , 2011. - Shang hai Shi : Shang hai gu ji chu ban she , 2011 : 上海古籍出版社 , 2011
    Éditeur scientifique : Fu chun Guo, Zhen fen Wang

    [catalogue][http://catalogue.bnf.fr/ark:/12148/cb42750258v]

Auteur présumé du texte1 document

Auteur adapté1 document

  • "Le sutra de l'estrade"

    Zhong-fa wen ban. - 中法文版
    Description matérielle : 1 vol. (105 p.)
    Description : Note : La p. de titre et la couv. portent en plus : "蔡志忠漫画中法文版"
    Édition : Paris : Éd. You feng , DL 2012
    Auteur du texte : Chih Chung Tsai
    Traducteur : Rebecca Peyrelon-Wang (1968-....)

    [catalogue][http://catalogue.bnf.fr/ark:/12148/cb437094440]

Documents à propos de cet auteur

Documents à propos de l'auteur Hui neng (0638-0713)

Pages dans data.bnf.fr

Auteurs reliés

Cette page dans l'atelier

Sources et références

Voir dans le catalogue général de la BnF

Sources de la notice

  • Sūtra de la Plate-forme / Sixième Patriarche ; trad. et commenté par Catherine Toulsaly, 1992
    Le soutra de l'estrade du don de la loi / Hui neng, 2001
  • NLC authorities : (唐释) 慧能 (636-713) (2011-05-05) (Site archivé par la BnF depuis le 26/10/2005)
  • Répertoire du canon bouddhique sino-japonais, 1978
    Terminologie raisonnée du bouddhisme chinois, 1985
    Zongjiao cidian, 1989
    LCNA 1977-1986
  • BN Manuscrits orientaux
    BN Service chinois

Autres formes du nom

  • 惠能 (0638-0713)
  • Houei-Neng (0638-0713)
  • Houei Nêng (0638-0713)
  • Huineng (0638-0713)
  • Liu zu hui neng (0638-0713)
  • 六祖惠能 (0638-0713)
  • Liu zu hui neng da shi (0638-0713)
  • 六祖惠能大师 (0638-0713)
  • Hui-neng-ta-shih (0638-0713)
  • Hwei Neng (0638-0713)
  • Liu zu da shi (0638-0713)
  • Liu-tsu (0638-0713)
  • Liu-tsu-ta-shih (0638-0713)
  • Hui-neng Lu (0638-0713)
  • Hwei-neng Lu (0638-0713)
  • Lu xing zhe (0638-0713)
  • 卢行者 (0638-0713)
  • Shi Hui-neng (0638-0713)
  • Sixième Patriarche (0638-0713)
  • Enō (0638-0713) (japonais)
  • Wei Lang (0638-0713)
  • Yeno (0638-0713)

Biographie Wikipedia

  • Huìnéng (惠能 ou 慧能 Eno en japonais), (638 — 713) fut le sixième patriarche du chan en Chine. Il naît à Canton, dans l'extrême sud de la Chine et devient très tôt orphelin. Après avoir entendu le Sūtra du Diamant, il se rend au monastère du mont de la prune jaune (黄梅山, huángméi shān) et est assigné dans la cuisine, où il demeure six mois.Un jour, Shénxiù (神秀), moine érudit et assistant du patriarche, écrit un poème sur un mur :身是菩提樹, Le corps est l'arbre de l'Éveil,心如明鏡臺。 L'esprit est comme un brillant miroir dressé.時時勤拂拭, À chaque instant je l'époussette,勿使惹塵埃。 Et n'y laisse aucune poussière.Illettré, Huineng se fait lire le poème, et puis il y répond par ces vers qu'il demande à quelqu'un d'écrire à côté du précédent :菩提本無樹, Il n'y a aucun arbre dans l'Éveil,明鏡亦非臺。 Le miroir n'est pas dressé.本來無一物, Puisque fondamentalement rien n'a d'existence,何處惹塵埃。 Où de la poussière pourrait-elle se déposer ?Ayant vu cela, Hongren (弘忍, hóngrěn), le cinquième patriarche du chan, convoque Huineng pour lui transmettre sa robe, et puis lui demande de fuir à cause des jalousies.Huineng fuit dans le sud de la Chine et se cache pendant quinze ans au milieu d'un groupe de chasseurs. En 677, il se rend dans le temple de Faxing (法性寺, fǎxìng sì) où deux moines sont en train de se disputer, l'un dit que c'est le drapeau qui bouge, l'autre dit que c'est le vent. Alors Huineng leur dit que ce qui bouge n'est ni le drapeau ni le vent, mais c'est en effet leur propre esprit. C'est à ce temple qu'il est devenu moine et maître du dharma. Il fondera par la suite son propre monastère, le Baolinsi (宝林寺 / 寶林寺, bǎolín sì).

Pages équivalentes