Laure Junot Abrantès (duchesse d', 1784-1838): nom d'alliance

Illustration de la page Laure Junot Abrantès (duchesse d', 1784-1838) provenant de Wikipedia
Pays :France
Langue :français
Sexe :féminin
Naissance :Montpellier, 06-11-1784
Mort :Paris, 07-06-1838
Note :
Née Laure Permon. - Devenue duchesse d'Abrantès par son mariage avec Jean Andoche Junot, lieutenant de Napoléon
Autres formes du nom :Laure Junot (1784-1838)
Duchesse d' Abrantès (1784-1838)
Laure d' Abrantès (1784-1838)
Voir plus
ISNI :ISNI 0000 0000 8343 8251

Ses activités

Auteur du texte97 documents10 documents numérisés

Auteur de lettres2 documents1 document numérisé

Auteur ou responsable intellectuel1 document1 document numérisé

Documents à propos de cet auteur

Documents à propos de l'auteur Laure Junot Abrantès (duchesse d'; 1784-1838)

Pages dans data.bnf.fr

Auteurs reliés

Cette page dans l'atelier

Sources et références

Voir dans le catalogue général de la BnF

Sources de la notice

  • Documents de cet auteur : Mémoires complets et authentiques de Laure Junot, duchesse d'Abrantès : Souvenirs historiques sur Napoléon, la Révolution, le Directoire, le Consulat, l'Empire, la Restauration, la révolution de 1830 et les premières années du règne de Louis-Philippe, 1967
    Les Salons de Paris / duchesse d'Abrantès, 1984
    Salons révolutionnaires / Laure d'Abrantès, 1989
  • Ouvrages de reference : DBF : Abrantès (Laure Saint-Martin Permon, duchesse D')
  • Catalogues de la BnF : BN Cat. gén. : Abrantès (Laure Junot, duchesse d')

Autres formes du nom

  • Laure Junot (1784-1838)
  • Duchesse d' Abrantès (1784-1838)
  • Laure d' Abrantès (1784-1838)
  • Laure Saint-Martin Permon (1784-1838)
  • Laure Saint-Martin Permon (1784-1838)

Biographie Wikipedia

  • Laure Junot, duchesse d’Abrantès, née Laure Adelaïde Constance Permon le 6 novembre 1784 à Montpellier et morte le 7 juin 1838 à Paris, est une mémorialiste française.Fille de Charles Martin Permon, pourvoyeur de vivres pour l’Armée d’Amérique et administrateur civil en Corse, et de Panoria Comnène, Laure Permon se prétendait issue par sa mère d’une branche déchue des empereurs byzantins. Mariée à Junot, qui deviendra fou et finira par se suicider en 1813, elle commença une carrière littéraire pour pallier ses multiples revers de fortune, et ce grâce à la collaboration d’un jeune écrivain encore méconnu : Honoré de Balzac.

Pages équivalentes