ʿAlī ibn al-Ḥusayn Abū al-Faraǧ al-Iṣbahānī (0897-0967)

Langue :arabe
Sexe :masculin
Naissance :Ispahan, 897
Mort :Bagdad, 20-11-0967
Note :
Historien, littérateur et poète
Domaines :Littératures
Histoire
Autres formes du nom :ʿAlī ibn al-Ḥusayn Abū al-Faradj al-Iṣbahānī (0897-0967)
ʿAlī ibn al-Ḥusayn Abū al-Faraǧ al-Iṣfahānī (0897-0967)
ʿAlî ibn al-Ḥusayn Abûʼl Faraj al-Açfahânî (0897-0967)
Voir plus
ISNI :ISNI 0000 0001 2143 165X

Ses activités

Auteur du texte15 documents1 document numérisé

  • À la fois compilation de poèmes mis en musique, commentaires sur les vers, la vie de leurs auteurs et chroniques sur leur époque, constituant une sorte d'encyclopédie du monde arabe depuis l'époque pré-islamique jusqu'au IIIe s. de l'Hégire. - Éd. princeps : Bulāq, 1888 (20 vol.)

  • Al-Diyārāt

    Description matérielle : 1 vol.(207 p.)
    Description : Note : Bibliogr. p.185-192. Index
    Édition : London ; Limassol, Chypre : Riyāḍ al-Rayyis , 1991. - London ; Limassol, Chypre : Riyāḍ al-Rayyis , 1991 ; ليماسول، قبرص : ريّاض الريّس , 1991
    Continuateur : Ǧalīl Ibrāhīm al- ʿAṭiyyaẗ

    disponible en Haut de Jardin

    [catalogue][http://catalogue.bnf.fr/ark:/12148/cb37568253h]
  • La femme arabe dans le "Livre des chants"

    une anthologie

    Description matérielle : 222 p.
    Description : Note : En appendice, choix de textes et documents
    Édition : [Paris] : Fayard , 2004
    Éditeur scientifique : Mohamed Mestiri (1964-....), Soumaya Mestiri

    disponible en Haut de Jardin

    [catalogue][http://catalogue.bnf.fr/ark:/12148/cb39212145w]
  • Al-Qiyān

    Description matérielle : 160 p.
    Description : Note : Texte en arabe seulement. - Bio-bibliogr. de l'auteur p. 13-19. - Bibliogr. p. 153-160. Index
    Édition : London : Riyāḍ al-Rayyis , 1989
    Annotateur : Ǧalīl Ibrāhīm al- ʿAṭiyyaẗ

    disponible en Haut de Jardin

    [catalogue][http://catalogue.bnf.fr/ark:/12148/cb375682525]
  • كتاب الأغاني

    Description : Note : "Kitāb al-aganī". Le livre des chansons. - Edité par Aḥmad Zakī al-ʿAdawī, Moḥammad al-Ḫiḍr et ʿAḥmad ʿAbd al-raḥīm. Préfaces au t. I par ʿAli Rātib et ʿAli Māhir. Préfaces au t. II par Moḥammad Asʿad Barrād, aux t. I et X par Aḥmad Zakī al-ʿAdawī. Les t. I à III et V à XI sont de la 1ère éd. Ils sont datés de 1345/1927 à 1357/1938. Le t. IV est de la 2ème éd., il est daté de 1369/1950 et comporte une introduction par Aḥmad Morst Qandīm. La page de titre du t. VII manque. Les t. VI, VIII, IX ont leur date indiquée seulement suivant l'ère chrétienne. - "Dār al-kotob al-miṣrīya, al-qism al-adabī". Bibliothèque égyptienne, section littéraire
    Édition : Le Caire, impr. de la Bibliothèque égyptienne , 1345-1369/1927-1950. 14 vol. gr. in-8° [Dons 320304, 320305, 320027] -Xb=
    Éditeur scientifique : Muḥammad al-H̱iḍr Ibn al-Ḥusayn (1876-1958)

    [catalogue][http://catalogue.bnf.fr/ark:/12148/cb32456796m]

Documents à propos de cet auteur

Documents à propos de l'auteur ʿAlī ibn al-Ḥusayn Abū al-Faraǧ al-Iṣbahānī (0897-0967)

Pages dans data.bnf.fr

Auteurs reliés

Cette page dans l'atelier

Sources et références

Voir dans le catalogue général de la BnF

Sources de la notice

  • Documents de cet auteur : Musiques sur le fleuve : les plus belles pages du Kitâb al-Aghâni / Jacques Berque, 1995
  • Ouvrages de reference : Encycl. Islam
  • Catalogues de la BnF : BN Cat. gén. 1514-1959, 1960-1969, 1970-1979, arabe
    BN Service arabe

Autres formes du nom

  • ʿAlī ibn al-Ḥusayn Abū al-Faradj al-Iṣbahānī (0897-0967)
  • ʿAlī ibn al-Ḥusayn Abū al-Faraǧ al-Iṣfahānī (0897-0967)
  • ʿAlî ibn al-Ḥusayn Abûʼl Faraj al-Açfahânî (0897-0967)
  • ʿAlī ibn al-Ḥusayn Abū al-Faraǧ al- Iṣbahānī (0897-0967)
  • ʿAlī ibn al-Ḥusayn Abū al-Faraǧ al- Iṣfahānī (0897-0967)
  • ʿAlî ibn al-Ḥusayn Abûʼl Faraj al- Açfahânî (0897-0967)
  • Ali Ispahanensis (0897-0967) (latin)

Biographie Wikipedia

  • Abu Al-Faraj Al-Isfahani. (de son vrai nom Ali ibn Husein ibn-Muhammad ibn-Ahmed al-Kurayshi) (en arabe : أبو الفرج الإصفهاني) est un auteur arabe originaire de Quraysh né à Ispahan en 897 et mort à Bagdad en 967.Aboulfaradj Ali ben Hosaïn Isfahani,[3] c'est-à-dire natif d’Ispahan, vint au monde dans cette ville, l'an 284 de l'hégire. Il descendait de Merwan, le dernier khalife de la dynastie des Omeyyades. Transporté à Bagdad dans son bas âge, il y fut élevé et y établit sa demeure. Il se plaça au rang des plus grands littérateurs et des écrivains les plus célèbres. Il était profondément versé dans la connaissance des combats fameux chez les Arabes, dans celle des généalogies et dans la biographie. Il s'occupa aussi de la science des traditions, de la jurisprudence, et s'y rendit également habile. Il serait difficile de citer tous les savants dont il a, dans ses écrits, invoqué le témoignage. Il se faisait remarquer par une mémoire prodigieuse, Abou Ali Tenoukhi assurait que, sur quatre-vingt-dix savants avec lesquels il avait vécu, Aboulfaradj était celui qui savait par cœur le plus de vers, de chansons, d'histoires de faits mémorables, de traditions authentiques, de détails généalogiques; qu'en outre il connaissait parfaitement la grammaire, la lexicographie, les différents arts, la biographie, l'histoire des guerres, et ce qui concerne les festins. Il n'était pas non plus étranger à la fauconnerie, à l'art vétérinaire, à la médecine, à l'astronomie, à l'art de préparer les boissons, et à d'autres genres de connaissances. Ses poésies offrent tout à la fois le mérite d'une érudition solide et les grâces d'un style élégant. Quoique membre de la famille d'Ommaïah, il se montra partisan déclaré des descendants d'Ali.ī

Pages équivalentes