BnF
BnF

Nizam oul-Moulk (1018-1092)

Image from Gallica about Nizam oul-Moulk (1018-1092)
Language :
Birth :
Death :
Note :
Homme d'état et écrivain persan. - Vizir de Malik Chāh. - Fondateur à Bagdad d'une école supérieure d'études religieuses
Variants of the name :
Khodjah-Haçan Nizam-el-Molouk (1018-1092)
Abū ʿAli Haṣan Nizām al-Mulk (1018-1092)
Abou ʿAli Ḥassan Nizām al Molk (1018-1092)
See more
ISNI :

Occupations

Auteur du texte3 documents1 digitized document

  • Traité de gouvernement composé pour le sultan Melik-Châh par le vizir Nizam oul-Moulk

  • The Book of government

    Material description : In-8° (22 cm), XII-259 p. [Acq. 4802-60]
    Note : Note : Rare masterpieces of philosophy and science
    Edition : 1960 London Routledge and Kegan Paul

    [catalogue][http://catalogue.bnf.fr/ark:/12148/cb331173956]
  • The book of government or rules for kings

    The Siyar al-Muluk or Siyasat-nama of

    Material description : XXIV-264 p.
    Note : Note : Bibliogr. p.246-257.
    Edition : 2002 London Curzon

    [catalogue][http://catalogue.bnf.fr/ark:/12148/cb388199508]
Loading information

Documents about this author

Documents about the author Nizam oul-Moulk (1018-1092)

Pages in data.bnf.fr

Related authors

This page in data.bnf.fr lab

Sources and references

Sources for the record

  • Documents by this author : Traité de gouvernement, composé pour le sultan Melik-Châh / par le vizir Nizam oul-Moulk ; éd. par Charles Schefer, 1891
  • Ouvrages de reference : GDEL : Nizām al-Mulk (Abū ʿAli Haṣan)
    Larousse 19e s. : Nizam-el-Molouk (Khodjah-Haçan)
  • Catalogues de la BnF : BN Cat. gén. : Nizām al Molk (Abou ʿAli Ḥassan)

Variants of the name

  • Khodjah-Haçan Nizam-el-Molouk (1018-1092)
  • Abū ʿAli Haṣan Nizām al-Mulk (1018-1092)
  • Abou ʿAli Ḥassan Nizām al Molk (1018-1092)
  • Hasan ebn-e ʿAli Nizām al-Molk (1018-1092)

Wikipedia Biography

  • Nizam al-Mulk, grand politicien, vizir des sultans seldjoukides Alp Arslan et Malik Shah I. Il est né le 4 avril 1018 à Noqan près de Tus et mort assassiné en 1092. Il descend d'une importante famille de propriétaires fonciers, fonctionnaires iraniens ayant servi sous les Ghaznévides. Il commença sa carrière en tant que fonctionnaire des Ghaznévides, avant d'entrer en 1063 au service d'Alp Arslan lorsque celui-ci accéda au trône, et devint le tuteur de son fils Malik Shah I en 1072 après l'assassinat du premier et l'intronisation du second, alors âgé de 17 ans. Il réorganise le sultanat après l'arrivée des Turcomans. Il paye les troupes en attribuant des revenus fiscaux. Il fonde et généralise la madrasa afin d'allier les ulémas à la gestion de l'État. La madrasa se développe dans plusieurs villes en tant qu'institution et sert à la diffusion du droit sunnite et des sciences telles que les mathématiques et l'astronomie. cette tendance à diffuser une doctrine religieuse par des moyens intellectuels et éducatifs fut inspirée plus tôt par les missionnaires Fatimides. La première fut la Nizamiya de Bagdad, dans laquelle enseigna le penseur musulman Al-Ghazali. Tombé injustement en disgrâce, il fut tué en 1092 par la secte des Assassins, un ordre politico-religieux commandité par Hasan Sabbah, peut-être à l'instigation du sultan Malik Shah I, assassiné trente cinq jours plus tard, mais plus probablement à l'instigation de la seconde épouse de celui-ci qui régna en tant que régente pendant deux ans et lui avait toujours manifesté beaucoup d'hostilité car il favorisait les prétentions à la succession du fils aîné du sultan par sa première épouse contre celles d'un fils de sa seconde femme.

Closely matched pages

Last update : 04/07/2014