Calpurnius Siculus (00..-00..)

Illustration de la page Calpurnius Siculus provenant de Wikipedia
Langue :latin
Sexe :masculin
Naissance :00..
Mort :00..
Note :
Poète
Autres formes du nom :Calphurnius Siculus
Titus Julius Calpurnius
Titus Julius Calpurnius Siculus
Voir plus
ISNI :ISNI 0000 0001 2031 4283

Ses activités

On lui a parfois attribué : 2 documents

  • Panégyrique sans doute dédié à Caius Calpurnius Piso, inspirateur d'un complot manqué contre Néron

  • Deux poèmes bucoliques incomplets datant du début du règne de Néron. - Ms unique : Abbaye d'Einsideln, Autriche (Codex 266, Xe s.)

Auteur du texte35 documents6 documents numérisés

  • Recueil de 7 poèmes bucoliques

  • C. Calphurnii Buccolica, cum adnotatione Ascensiana, jam diligentius recognita

    Description matérielle : 35 f.
    Description : Note : Marque de D. Gerlier
    Sources : Renouard, ICP, I, 1503, 25
    Édition : , 1503
    Éditeur scientifique : Josse Bade (1461?-1535)
    Imprimeur-libraire : Durand Gerlier (libraire, 14..-15..)

    [catalogue, Visualiser dans Gallica][http://catalogue.bnf.fr/ark:/12148/cb30187796p]
  • Bucolica Calphurnii et Nemesiani

    [Reprod.]
    Description matérielle : 1 microfilm
    Description : Note : Contient aussi : "Aurelii Nemesiani eglogae". - Date d'éd. du microfilm provenant d'un catalogue d'éditeur
    Édition : Cambridge (Mass.) : Omnisys , [ca 1990]

    [catalogue, Visualiser dans Gallica][http://catalogue.bnf.fr/ark:/12148/cb37277444j]
  • Contenu dans : Poetae minores

    T. Calpurni, Bucolicon. - [2]

    Description matérielle : 1 vol. (419 p.)
    Description : Note : Texte en latin, avec trad. française en regard
    Édition : Paris : C. L. F. Panckoucke , 1842

    [catalogue, Visualiser dans Gallica]
  • Contenu dans : Hoc volumine continentur poëtae tres egregii nunc primum in lucem editi. Gratii,... de venatione Lib. I. P. Ovidii Nasonis Halieuticôn liber acephalus. M. Aurelii Olympii Nemesiani Cynegeticôn Lib. I. Ejusdem carmen bucolicum. T. Calphurnii Siculi Bucolica. Adriani Cardinalis venatio

    T. Calphurnii Siculi Bucolica. - [3]

    Description matérielle : [6], 47 [i.e.46] f. (sig. A-F8 G4)
    Description : Note : Ed. par Georg von Logau. - Edition princeps de l'oeuvre de Gratius ("Cynegeticon"), du fragment d'Ovide ("Halieutiques") et des oeuvres de Némésien ("Cynegeticon" et "Eclogae"). - Marque au titre et au verso du dernier f.
    Sources : Adams, P1704 ; Renouard, 113:10 ; Ahmanson-Murphy, 241 ; Cataldi Palau, *130 ; Bibliogr. des ouvrages... sur la chasse / J. Thiebaud, 1934, 744-745
    Édition : , 1534

    [catalogue, Visualiser dans Gallica]

Auteur présumé du texte1 document

  • Laus Pisonis

    Description matérielle : 211 p.
    Description : Note : Texte attribué à Lucain ou à Calpurnius Siculus. - Texte latin et trad. allemande en regard. - Bibliogr. p. 204-209. Index
    Édition : Erlangen : Offsetdruck-Fotodruck J. Hogh , [1969?]

    [catalogue][http://catalogue.bnf.fr/ark:/12148/cb35406854b]

Documents à propos de cet auteur

Documents à propos de l'auteur Calpurnius Siculus (00..-00..)

Pages dans data.bnf.fr

Auteurs reliés

Cette page dans l'atelier

Sources et références

Voir dans le catalogue général de la BnF

Sources de la notice

  • Documents de cet auteur : Bucoliques / Calpurnius Siculus ; texte établi et trad. par J. Amat, 1991
  • Ouvrages de reference : Clavis SGL
    Laffont Bompiani, Auteurs : Calpurnius, Titus Julius
  • Catalogues de la BnF : BN Cat. gén. : Calpurnius Siculus (C. Titus Julius)

Autres formes du nom

  • Calphurnius Siculus
  • Titus Julius Calpurnius
  • Titus Julius Calpurnius Siculus
  • Julius Calpurnius

Biographie Wikipedia

  • Titus Calpurnius Siculus (milieu du s. I. ap. J.-C.) était un poète latin natif de Sicile, dont on connait sept églogues (Eclogae) s'inspirant du grec Théocrite et surtout des Bucoliques de Virgile. On s'accorde aujourd'hui à dire que quatre autres églogues, qui lui étaient jadis attribuées, sont beaucoup plus tardives et sont probablement l'œuvre de Némésien. On ne connaît presque rien de sa vie.Dans son œuvre, il marque son enthousiasme pour l'avènement de Néron, qui suscitait alors des espoirs. Un de ses textes les plus célèbres est une églogue. Un jeune paysan raconte à son ami Lycotas ce qu'il voit à Rome en 57 : le spectacle qu'offre Néron à l'inauguration de son amphithéâtre en bois. Cet amphithéâtre, détruit lors du grand incendie de Rome en 64, est le premier amphithéâtre de Rome. Le plus connu à la même époque était l'amphithéâtre de Campanie (8.000 places). Le texte de Calpurnius est le seul qui nous donne autant de précisions sur l'amphithéâtre de Néron. Les Flaviens construiront quelques années plus tard le plus grand amphithéâtre de tout l'Empire romain : le Colisée (50.000 places).Portail de la littérature Portail de la littérature Portail de la poésie Portail de la poésie Portail de la Rome antique Portail de la Rome antique

Pages équivalentes

Calpurnius Siculus dans la Bibliographie des éditions parisiennes du 16e siècle