BnF
BnF

William Langland (1332?-1400?)

Country :
Language :
anglais moyen (1100-1500)
Birth :
Death :
Note :
On lui attribue à tort : [Mum and the Sothsegger]. Pour cette œuvre consulter le Fichier d'autorité des titres uniformes
Variant of the name :
William de Langley
ISNI :

Occupations

Auteur du texte6 documents

  • Poème en deux parties et vingt-trois sections, publié à trois reprises : version A (1367-1370), version B (1377-1379), version C (1385-1386)

  • William Langland's "Piers plowman"

    the C version

    Material description : 1 vol. (XXXIV-262 p.)
    Note : Note : Bibliogr. p. XXXI-XXXIV
    Edition : cop. 1996 Philadelphia University of Pennsylvania press

    disponible en Haut de Jardin

    [catalogue][http://catalogue.bnf.fr/ark:/12148/cb375265113]
  • Parallel extracts from twenty-nine manuscripts of Piers Plowman, with comments, and a proposal for the Society's three text edition of this poem

    Material description : In-8°
    Edition : 1866 London

    [catalogue][http://catalogue.bnf.fr/ark:/12148/cb33525698g]
  • Contenu dans : The Vision of William concerning Piers the Plowman

    Richard the Redeless. - [1]

    Material description : 2 vol., VI-628 p., CII-484 p.
    Edition : 1979 Oxford Oxford university press

    [catalogue]
  • The vision of Piers Plowman

    Material description : XLVII-394 p.
    Edition : 1989 London J. M. Dent

    [catalogue][http://catalogue.bnf.fr/ark:/12148/cb36659583b]
Loading information

Documents about this author

Documents about the author William Langland (1332?-1400?)

Pages in data.bnf.fr

Related authors

This page in data.bnf.fr lab

Sources and references

Sources for the record

  • Piers Plowman : the Z version / W. Langland ; ed. by A. G. Rigg and C. Brewer, 1983

Variant of the name

  • William de Langley

Wikipedia Biography

  • William Langland (v .1330 - v. 1386) est l'auteur supposé de Pierre le laboureur (Piers Plowman), poème narratif allégorique considéré comme un chef-d'œuvre de la littérature anglaise du Moyen Âge antérieure à Geoffrey Chaucer. Écrite en vers allitératifs non rimés, et découpée en sections appelées passus, du latin pas, cette allégorie, partiellement sociale, partiellement théologique, décrit la quête du narrateur à la recherche de la véritable vie chrétienne, relatée d'un point de vue catholique médiéval.

Closely matched pages

Last update : 04/07/2014