Ivar Aasen (1813-1896)

Pays :Norvège
Langue :norvégien
Sexe :masculin
Naissance :05-08-1813
Mort :23-09-1896
Note :
Linguiste
Domaines :Langues
ISNI :ISNI 0000 0001 0874 5232

Ses activités

Auteur du texte12 documents

Éditeur scientifique1 document

  • Norske Ordsprog, samlede og ordnede af I. Aasen. Anden Udgave (i ny Ordning)

    Description matérielle : In-16
    Description : Note : [Proverbes norvégiens, recueillis par I. Aasen. 2e édition.]
    Édition : Christiania : P. T. Malling , 1881

    [catalogue][http://catalogue.bnf.fr/ark:/12148/cb335026076]

Documents à propos de cet auteur

Documents à propos de l'auteur Ivar Aasen (1813-1896)

Pages dans data.bnf.fr

Auteurs reliés

Cette page dans l'atelier

Sources et références

Voir dans le catalogue général de la BnF

Sources de la notice

  • Ivar Aasens kropp / Stephen J. Walton, 1996

Biographie Wikipedia

  • Ivar Andreas Aasen est un linguiste et écrivain norvégien (né à Volden 5 août 1813 et mort à Christiania, aujourd'hui Oslo, le 23 septembre 1896).En 1836, alors que la Norvège était plongée dans un débat sur une réforme de la langue (par réaction contre le danois, langue administrative imposée depuis plusieurs siècles), Ivar Aasen réalisa pour lui-même un plan pour créer « une langue norvégienne indépendante et nationale » (et selvstendig og nasjonalt språk). Un an plus tard, lors d'un voyage dans la région de Sunnmøre, il commença une étude systématique du Dialecte de Sunnmøre, qui fut achevée en 1841. Ivar Aasen se lança alors dans une série de voyages à travers la Norvège pour établir une étude de ses différents dialectes, avec l'idée de fonder une « véritable langue écrite norvégienne » (ægte norsk Skriftsprog) qui remplacerait le danois. En 1848, Ivar Aasen publie donc sa Grammaire de la langue populaire norvégienne (Det norske Folkesprogs Grammatik), suivie en 1850 du Dictionnaire de la langue populaire norvégienne ( Ordbog over det norske Folkesprog). Suivent plusieurs autres grammaires et dictionnaires, dans lesquels Aasen s'attache à normaliser les dialectes populaires pour obtenir une véritable langue; ce travail est à l'origine de l'actuel nynorsk, et dans l'histoire de la littérature, Ivar Aasen est connu comme le « père » de cette langue. Non content de fonder ainsi un nouveau norvégien, Ivar Aasen lui a donné une existence littéraire : il fut en effet le premier à l'utiliser dans ses poèmes, dont plusieurs furent mis en musique. Ivar Aasen mourut en 1896. Auparavant, il vit la langue qu'il avait contribué à fonder, le landsmål, reconnu au parlement norvégien (le Storting) aux côtés du riksmål (la version norvégienne du danois). Ivar Aasen est enterré à Oslo au cimetière Notre-Sauveur.

Pages équivalentes