John Randolph Lucas

Pays :Grande-Bretagne
Langue :anglais
Note :
Philosophe. - Membre du Merton college, Oxford, et de la British academy (en 1993)
ISNI :ISNI 0000 0001 0928 0668

Ses activités

Auteur du texte14 documents

  • Responsability

    Description matérielle : 298 p.
    Description : Note : Notes bibliogr. Index
    Édition : Oxford : Clarendon press , 1993

    disponible en Haut de Jardin

    [catalogue][http://catalogue.bnf.fr/ark:/12148/cb37399658v]
  • Spacetime and electromagnetism

    an essay on the philosophy of the special theory of relativity

    Description matérielle : XII-310 p.
    Description : Note : Index
    Édition : Oxford : Clarendon press , 1990
    Auteur du texte : Peter Edward Hodgson (1928-2008)

    disponible en Haut de Jardin

    [catalogue][http://catalogue.bnf.fr/ark:/12148/cb37387650d]
  • A Treatise on time and space

    Description matérielle : XII-321 p.
    Description : Note : Notes bibliogr. Index
    Édition : London : Methuen , 1973

    [catalogue][http://catalogue.bnf.fr/ark:/12148/cb35382138p]
  • The conceptual roots of mathematics

    an essay on the philosophy of mathematics

    Description matérielle : XVII-452 p.
    Description : Note : Notes bibliogr. Index
    Édition : London : Routledge , 2000

    [catalogue][http://catalogue.bnf.fr/ark:/12148/cb37561447f]
  • An engagement with Plato's "Republic"

    a companion to the "Republic"

    Description matérielle : XI-177 p.
    Description : Note : Notes bibliogr. Index
    Édition : Aldershot : Ashgate , cop. 2003
    Auteur du texte : Basil Mitchell

    [catalogue][http://catalogue.bnf.fr/ark:/12148/cb39045998p]

Pages dans data.bnf.fr

Auteurs reliés

Cette page dans l'atelier

Sources et références

Voir dans le catalogue général de la BnF

Sources de la notice

  • The future / J. R. Lucas, 1989
  • BLNA, 1990

Biographie Wikipedia

  • John Randolph Lucas (né le 18 juin 1929) est un philosophe britannique.Il a d'abord étudié les mathématiques, puis les grands philosophes, pour faire une carrière dans la faculté de philosophie du collège Merton à Oxford, Angleterre. Ses intérêts philosophiques ont inclus entre autres les implications du théorème d'incomplétude de Gödel, les problèmes de philosophie de l'esprit et volonté libre et déterminisme, philosophie de la science, espace-temps et causalité, principes politique, comportement éthique particulièrement en affaires, et aspects de la philosophie de la religion. Lucas est connu pour un essai Esprits, Machines et Gödel dans lequel il critique l'approche computationnaliste, en affirmant qu'un humain mathématicien ne peut pas être représenté de façon précise par un automate.

Pages équivalentes