Muḥammad Ziyā ulḥaq (1924-1988)

Country :Pakistan
Language :ourdou
Gender :masculin
Birth :12-08-1924
Death :17-08-1988
Note :Homme d'État. - Études à l'Académie militaire de Dehra Dun, Uttar Pradesh, Inde. - Général de l'armée pakistanaise (en 1972). - Proclama la loi martiale au Pakistan (en 1977). - Président de la République (en 1978). - Décédé dans un attentat (en 1988)
Ecrit aussi en anglais
Variants of the name :محمد ضياء الحق (1924-1988) (ourdou)
Muhammad Zia-ul-Haq (1924-1988)
Haq, Zia ul- (1924-1988)
See more

Occupations

Auteur du texte1 document

  • Introduction des lois islamiques

    discours adressé à la nation par le Général Mohammad Zia-ul-Haq, Président de la République islamique du Pakistan, Islamabad, 10 février 1979

    Material description : 23-54 p.
    Edition : Islamabad : Ministry of information and broadcasting , 1979

    [catalogue][http://catalogue.bnf.fr/ark:/12148/cb348317859]

Documents about this author

Documents about the author Muḥammad Ziyā ulḥaq (1924-1988)

Pages in data.bnf.fr

This page in data.bnf.fr lab

Sources and references

Sources

  • Documents by this author : Introduction des lois islamiques : discours adressé à la nation par le Général Mohammad Zia-ul-Haq, Président de la République Islamique du Pakistan, Islamabad, 10 février 1979
  • Ouvrages de reference : BEPI, 1988
    LCNA, 1985
  • Catalogues de la BnF : BnF Service indien

Variants of the name

  • محمد ضياء الحق (1924-1988) (ourdou)
  • Muhammad Zia-ul-Haq (1924-1988)
  • Haq, Zia ul- (1924-1988)
  • Ul-Haq, Zia (1924-1988)
  • Mohammad Zia-ul Haq (1924-1988)
  • Mohammad Zia-ul-Haq (1924-1988)

Wikipedia Biography

  • Muhammad Zia-ul-Haq (né à Jalandhar en Inde britannique le 12 août 1924 et mort le 17 août 1988 à Bahawalpur) est un militaire et homme politique pakistanais.Nommé le 11 octobre 1976 chef de l'armée pakistanaise par le président Zulfikar Ali Bhutto, il renverse ce dernier lors d'un coup d’État en 1977. Zia-ul-Haq est ensuite président de la République du 16 septembre 1978 jusqu'à sa mort en 1988 dans un accident d'avion. Souvent considéré comme un dictateur, la Constitution du Pakistan a été suspendue durant près de sept des dix années qu'il a passées au pouvoir. Il est par ailleurs l'instigateur de réformes visant à accroître la portée du droit islamique dans l'ordre juridique pakistanais.

Closely matched pages