Ilija Garašanin (1812-1874)

Image non encore disponible
Pays :Serbie
Langue :serbe
Sexe :masculin
Naissance :16-01-1812
Mort :16-06-1874
Note :
Homme politique. - Ministre de l'Intérieur, puis le Premier ministre (1861-1867). - Fut le premier homme d'État serbe à maintenir l'indépendance du pays, aussi bien face à la Russie que face à l'Autriche-Hongrie. - Il avait rédigé un programme confidentiel (Načertanije) ayant pour objectif de réunir tous les Slaves des Balkans au sein d'une Grande Serbie. - Il est surnommé "le Bismarck serbe"
Autre forme du nom :Илија Гарашанин (1812-1874) (serbe)
ISNI :ISNI 0000 0000 8081 6675

Ses activités

Auteur du texte1 document

  • Načertanije Ilije Garašanina

    program spoljašnje i nacionalne politike Srbije na koncu 1844. godine

    Description matérielle : 1 vol. (46 p.)
    Description : Note : Glossaire
    Édition : Beograd : Kaz-Grafik : Socijalna misao , 1991. - Beograd : Kaz-Grafik : Socijalna misao , 1991 : КАЗ-ГРАФИК : Социјална мисао , 1991
    Préfacier : Dušan T. Bataković
    Éditeur scientifique : Miroslav Josić Višnjić

    [catalogue][http://catalogue.bnf.fr/ark:/12148/cb42398721z]

Documents à propos de cet auteur

Documents à propos de l'auteur Ilija Garašanin (1812-1874)

Pages dans data.bnf.fr

Auteurs reliés

Cette page dans l'atelier

Sources et références

Voir dans le catalogue général de la BnF

Sources de la notice

  • Ilija Garašanin : Balkan Bismark / by David MacKenzie, 1985
  • Knjiga o Načertaniju : nacionalni i državni program Kneževine Srbije (1844) / Radoš Ljušić, 2004
  • GDEL
    LC Authorities (2007-11-19)
  • BN Cat. gén. 1960-1969
  • BnF Service langues slaves du Sud, 2015-05-28

Autre forme du nom

  • Илија Гарашанин (1812-1874) (serbe)

Biographie Wikipedia

  • Ilija Garašanin (en serbe cyrillique : Илија Гарашанин ; né le 28 janvier 1812 à Garaši près d'Aranđelovac - mort le 22 juin 1874 à Grocka près de Belgrade, aussi retranscrit Élia Garachanine) était un homme politique serbe. Représentant du prince puis président du Conseil des ministres ainsi qu'historien, il joua un rôle important dans les affaires de la Serbie. Il est parfois surnommé « le Bismarck serbe »[réf. nécessaire].

Pages équivalentes