John Churchill Marlborough (duc de, 1650-1722)

Image from Gallica about John Churchill Marlborough (duc de, 1650-1722)
Country :Grande-Bretagne
Language :anglais
Gender :masculin
Birth :Ashe, GB, 26-05-1650
Death :Cranbourn Lodge, GB, 16-06-1722
Note :
Général et homme politique. - 1er duc de Marlborough
Variant of the name :John Churchill (duc de Marlborough, 1650-1722)
ISNI :ISNI 0000 0001 2117 2221

Occupations

Auteur du texte11 documents

  • Correspondance diplomatique et militaire du duc de Marlborough, du grand pensionnaire Heinsius et du trésorier général des Provinces-Unies Jacques Hop... ; enrichie de plusieurs lettres du comte d'Avaux, de M. M. de Chamillart, de Torcy et d'autres hommes d'État, relatives aux négociations secrètes entamées par la France après la bataille de Ramillies (1706-1707), publiée par G. G. Vreede,...

    Material description : In-8° , XL-278 p., portr.
    Edition : Amsterdam : J. F. Schleijer , 1850
    Auteur du texte : Anthonie Heinsius (1641-1720)
    Auteur de lettres : Jean-Antoine de Mesmes Avaux (comte d', 1640-1709), Michel Chamillart (1654-1721)

    [catalogue][http://catalogue.bnf.fr/ark:/12148/cb308870452]
  • The Correspondence, 1701-1711, of John Churchill,... and Anthonie Heinsius,... Edited by B. Van't Hoff

    Note : Note : Werken uitgegeven door het Historisch genootschap. Gevestigd te Utrecht. 4. serie. N° 1
    Edition : Utrecht, Kemink en zoon , 1951. In-8°, XX-640 p. [Acq. 934-55] -VIIId11-VIIId20-
    Auteur du texte : Anthonie Heinsius (1641-1720)
    Éditeur scientifique : Bert van 't Hoff (1900-1979)

    [catalogue][http://catalogue.bnf.fr/ark:/12148/cb32232627s]
  • Defense de S.A. le Prince & duc de Marlborough, tel qu'il avoit dessein de la présenter à la Chambre des Comptes...

    Material description : 21 p.
    Edition : Amsterdam : chez Pierre de Coup , 1712

    [catalogue][http://catalogue.bnf.fr/ark:/12148/cb32420857x]
  • Défense de S. A. le prince et duc de Marlborough, telle qu'il avait dessein de la présenter à la Chambre des Communes, pour se justifier de l'accusation, qui lui a été intentée par les commissaires des comptes, à l'égard des 2 et 1/2 pour cent, qu'il a reçus sur le pain de munition et les charriots de vivres. Traduit de l'anglois...

    Material description : In-12, 23 p.
    Edition : A Rotterdam : chez Fritsch et Bohm , 1714

    [catalogue][http://catalogue.bnf.fr/ark:/12148/cb30887046d]
  • The Information against the duke of Marlborough and his answer

    Material description : In-8, 24 p.
    Note : Note : L'accusation signée par Edward Northey est ainsi datée : "termino Sanctae Trinitatis, anno undecimo reginae annae" [1712]
    Edition : London : A. Baldwin , [1712]

    [catalogue][http://catalogue.bnf.fr/ark:/12148/cb31025647f]

Documents about this author

Documents about the author John Churchill Marlborough (duc de; 1650-1722)

Pages in data.bnf.fr

Related authors

This page in data.bnf.fr lab

Sources and references

Sources

  • Documents by this author : Marlborough as a military commander / David Chandler ; with a foreword by His Grace the eleventh Duke of Marlborough, 2003
  • Ouvrages de reference : Mourre, 1986
    Encycl. Britannica, 15th ed. : Marloborough, John Churchill, Ist Duke of, Marquess of Blandford, Earl of Marlborough, Baron Churchill of Sandridge, Lord Churchill of Eyemouth, Reichsfürst (Imperial Prince)
  • Catalogues de la BnF : BN Cat. gén.

Variant of the name

  • John Churchill (duc de Marlborough, 1650-1722)

Wikipedia Biography

  • L'Angleterre utilise le calendrier julien jusqu'en 1752 alors que la France adopte le calendrier grégorien à partir de 1564. Dans cet article, les dates du calendrier julien sont suivies de (*).John Churchill (26 mai 1650, Musbury – 16 juin 1722, Cumberland Lodge), comte puis 1er duc de Marlborough, est un général et homme politique anglais dont la carrière s’étend sur le règne de cinq monarques du XVIIe et XVIIIe siècles. D’abord humble page à la cour de la Maison Stuart, il sert loyalement le duc d'York au cours des années 1670 et au début des années 1680, gagnant promotions militaire et politique par son courage et son habileté diplomatique. Son rôle dans la défaite de la rébellion de Monmouth en 1685 contribue à l’accession de Jacques II au trône, mais il abandonne seulement trois ans plus tard son mentor catholique pour les protestants hollandais et Guillaume d'Orange. Récompensé pour son aide à l’accession au trône de Guillaume III avec le comté de Marlborough, il se distingue dans les premières années de la guerre de Neuf Ans ; cependant, la persistance du jacobitisme provoque sa chute et son emprisonnement temporaire à la Tour de Londres. Ce n'est qu'à l’arrivée sur le trône de la reine Anne, en 1702, que Marlborough atteint l'apogée de ses pouvoirs et s'assure gloire et fortune.Son mariage avec la bouillonnante Sarah Jennings — amie intime de la reine — lui assure en premier lieu le poste de Commandant en chef des forces britanniques, puis la transformation de son comté en duché. Devenu de facto chef de file des forces alliées pendant la guerre de Succession d'Espagne, ses victoires sur les champs de bataille de Blenheim (1704), Ramillies (1706), Audenarde (1708) et de Malplaquet (1709) lui permettent de rentrer dans l'histoire comme l'un des grands généraux d'Europe. Cependant, la relation orageuse de son épouse avec la reine puis la mise à l'écart ultérieure de la cour, sont la cause de sa propre chute. Éloigné à son tour de la Cour par Anne et pris entre les partis Tory (conservateur) et Whig, Marlborough, qui a apporté gloire et succès au règne, perd ses fonctions et s'exile. Il retourne en Angleterre et retrouve de l'influence avec l'arrivée au pouvoir de la Maison de Hanovre et l'avènement de George Ier à la couronne britannique en 1714, mais à la suite d'une série d'attaques cérébrales sa santé se détériore progressivement et il meurt le 16 juin 1722, à Cumberland Lodge.L'ambition insatiable de Marlborough l'a propulsé de l'obscurité au devant de la scène dans les affaires britanniques et européennes, faisant de lui le plus riche de tous les sujets d'Anne. Ses liens familiaux lui ont apporté un réseau de relations sur la scène européenne (sa sœur Arabella est devenue la maîtresse de Jacques II, et leur fils, le duc de Berwick, l’un des plus grands maréchaux de Louis XIV). Tout au long des dix campagnes consécutives de la guerre de Succession d'Espagne, Marlborough a réussi à former et tenir une coalition discordante par la seule force de sa personnalité, permettant aux armées britanniques d'atteindre un niveau qu'elles ne connaissaient plus depuis le Moyen Âge. Même s'il ne peut obtenir la capitulation totale de ses ennemis, ses victoires permettent de promouvoir la Grande-Bretagne au statut de grande puissance, lui assurant ainsi une prospérité croissante au cours du XVIIIe siècle.

Closely matched pages