William Edward Burghardt Du Bois (1868-1963)

Pays :États-Unis
Langue :anglais
Sexe :masculin
Naissance :Great Barrington, Mass., 23-02-1868
Mort :Accra, Ghana, 27-08-1963
Note :
Écrivain et éditeur du magazine "Crisis". - L'année précédant sa mort, il s'installa au Ghana et devint citoyen de cette nation. - Contribua à la fondation de la "National association for the advancement of colored people" (en 1909). - Fondateur du Panafricanisme
Domaines :Droit
Littératures
Autre forme du nom :W. E. B. Du Bois (1868-1963)
ISNI :ISNI 0000 0001 0886 3087

Ses activités

Auteur du texte50 documents

  • Recueil d'essais sur le problème racial aux États-Unis, dont certains étaient précédemment parus dans le magazine "Atlantic Monthly"

  • An ABC of Color

    selections chosen by the author from over a half century of his writings

    [Facsim. ed.]
    Description matérielle : 215 p.
    Description : Note : Index
    Édition : New York : International publ. , 1989

    disponible en Haut de Jardin

    [catalogue][http://catalogue.bnf.fr/ark:/12148/cb37422819j]
  • Against racism

    unpublished essays, papers, addresses, 1887-1961

    Description matérielle : XX-325 p.
    Édition : Amherst : University of Massachusetts press , 1988
    Éditeur scientifique : Herbert Aptheker

    disponible en Haut de Jardin

    [catalogue][http://catalogue.bnf.fr/ark:/12148/cb37422831d]
  • Les âmes du peuple noir

    Description matérielle : 339 p.
    Description : Note : En appendice, appareil critique. - Bibliogr. p. 335-337
    Édition : Paris : Éd. Rue d'Ulm , 2004
    Éditeur scientifique : Magali Bessone
    Traducteur : Magali Bessone

    disponible en Haut de Jardin

    [catalogue][http://catalogue.bnf.fr/ark:/12148/cb391406008]
  • Black folk

    then and now

    Description matérielle : 401 p.
    Édition : Millwood (N.Y.) : Kraus-Thomson , 1990
    Préfacier : Herbert Aptheker

    disponible en Haut de Jardin

    [catalogue][http://catalogue.bnf.fr/ark:/12148/cb37375885x]

Éditeur scientifique11 documents

Préfacier2 documents

  • A documentary history of the negro people in the United States I

    From colonial times through the civil war

    Description matérielle : 532 p.
    Édition : [New York] : Citadel press book , 1990
    Éditeur scientifique : Herbert Aptheker

    [catalogue][http://catalogue.bnf.fr/ark:/12148/cb37420040p]
  • A Documentary history of the Negro people in the United States. Edited by Herbert Aptheker. Preface by W. E. B. Du Bois

    Description : Note : Copyright 1951
    Édition : New York, Citadel press , (s. d.). In-8°, XVIII-942 p. [Ech. int. 21551] -VIIIh11-

    [catalogue][http://catalogue.bnf.fr/ark:/12148/cb31726452x]

Documents à propos de cet auteur

Documents à propos de l'auteur William Edward Burghardt Du Bois (1868-1963)

Pages dans data.bnf.fr

Auteurs reliés

Voir aussi

Cette page dans l'atelier

Sources et références

Voir dans le catalogue général de la BnF

Sources de la notice

  • Documents de cet auteur : The quest of the silver fleece / by W. E. B. Du Bois, 1989
  • Ouvrages de reference : LCNA 1987-1994 : Du Bois, W. E. B. (William Edward Burghardt), 1868-1963
    Oxford American lit. : Du Bois, W[illiam] E[dward] B[urghardt], 1868-1963
  • Catalogues de la BnF : BN Cat. gén. suppl.
    BN Cat. gén. 1960-1969

Autre forme du nom

  • W. E. B. Du Bois (1868-1963)

Biographie Wikipedia

  • William Edward Burghardt Du Bois ; « W. E. B. » Du Bois (23 février 1868 - 27 août 1963) était un sociologue, historien, activiste des droits civiques, militant panafricain, éditorialiste et écrivain américain. Né dans l'ouest du Massachusetts, Du Bois a grandi dans une communauté tolérante sans connaître de véritables actes racistes. Après avoir été diplômé de l'université Harvard, où il fut le premier afro-américain à obtenir un doctorat, il devint professeur d'histoire, de sociologie et d'économie à l'université d'Atlanta. Du Bois fut l'un des fondateurs de la National Association for the Advancement of Colored People (NAACP) en 1909.Du Bois se fit connaître au niveau national en devenant le chef du Niagara Movement, un groupe d'activistes afro-américains demandant l'égalité des droits pour les noirs. Du Bois et ses partisans s'opposèrent au compromis d'Atlanta rédigé par Booker T. Washington prévoyant que les noirs du Sud des États-Unis se soumettent à la domination politique blanche en échange d'une éducation de base et d'opportunités économiques de la part des blancs. Du Bois demandait au contraire une égalité complète et l'accroissement de la représentation politique qui selon lui ne pouvait venir que de l'élite intellectuelle afro-américaine à laquelle il faisait référence avec l'expression The Talented Tenth (« le dixième talentueux »).Le racisme était la principale cible de Du Bois et il protesta fermement contre le lynchage, les lois Jim Crow et la discrimination dans l'éducation et au travail. Ses causes rallièrent également des Africains et des Asiatiques en lutte contre le colonialisme et l'impérialisme. Il fut un fervent défenseur du panafricanisme et aida à l'organisation de plusieurs congrès panafricains pour soutenir les demandes d'indépendance des colonies africaines. Du Bois réalisa plusieurs voyages en Europe, en Afrique et en Asie. Après la Première Guerre mondiale, il étudia les expériences des soldats noirs américains en France et documenta l'intolérance raciale dans l'armée américaine. Du Bois fut un écrivain prolifique. Sa collection d'essais, The Souls of Black Folk, est un ouvrage majeur de la littérature noire américaine et son œuvre maîtresse, Black Reconstruction in America, s'opposait à la vision dominante qui rendait les noirs responsables de l'échec de la Reconstruction après la guerre de Sécession. Il rédigea le premier traité scientifique de sociologie et publia trois autobiographies comportant chacune des essais en sociologie, en politique et en histoire. En tant que rédacteur en chef du journal de la NAACP, The Crisis, il écrivit de nombreux articles influents. Du Bois considérait que le capitalisme était la cause principale du racisme et il fut un partisan des idées socialistes tout au long de sa vie. Il était un pacifiste convaincu et défendit le désarmement nucléaire. Le Civil Rights Act de 1964, reprenant de nombreuses réformes pour lesquelles Du Bois avait fait campagne toute sa vie, fut promulgué un an après sa mort.

Pages équivalentes