Aldhelm (saint, 0639?-0709): nom en religion

Image from Gallica about Aldhelm (saint, 0639?-0709)
Country :Grande-Bretagne
Language :latin
Gender :masculin
Birth :639
Death :Doulting (G. B.), 709
Note :Écrit aussi en anglo-saxon
Abbé de Malmesbury, G. B., en 675 ; évêque de Sherborne, G. B., en 705. - Érudit et poète
Field :Religion
Littératures
Variants of the name :Adelme (saint, 0639?-0709) (français)
Aldhelmus Malmesbiriensis (saint, 0639?-0709) (latin)
Anthelmus (saint, 0639?-0709) (latin)
See more
ISNI :ISNI 0000 0001 0868 592X

Occupations

Voir aussi : 1 document

  • Catalogue en prose de 117 monstruosités, divisé en 3 livres : monstres, bêtes et serpents. Composé dans la seconde moitié du VIIe s.. - 5 ms : Herzog-August Bibliothek, Wolfenbüttel (Gudianus lat. 148, IXe-Xe s.) ; Stiftsbibliothek, Saint-Gall (Cod. 237, IXe s.) ; Bibliotheek der Rijks-Universiteit, Leyde (Voss. lat. Oct. 60, IXe-Xe s.) ; Pierpoint Morgan library, New York (Cod. 906, IXe s.) ; British library, Londres (Royal 15.B.XIX, Xe s.)

Auteur du texte16 documents1 digitized document

  • Traité en 60 chapitres sur la virginité, écrit probablement entre 675 et 700

  • Vatis divini Althelmi,... Parthenice...

    Material description : 56 p.
    Edition : Daventriae : excusum in officina T. de Borne , 1513

    [catalogue, Visualize the document in Gallica][http://catalogue.bnf.fr/ark:/12148/cb30003747p]
  • Aldhelmi Opera

    Material description : 3 parties en 2 vol.
    Edition : Berolini : apud Weidmannos , 1913-1919

    [catalogue][http://catalogue.bnf.fr/ark:/12148/cb31708563x]
  • Aldhelmi opera

    Unveränderter Nachdruck
    Material description : XXIV-765 p.-pl.
    Note : Note : Index
    Edition : München : Monumenta Germaniae historica , 1984

    [catalogue][http://catalogue.bnf.fr/ark:/12148/cb38914854b]
  • Contenu dans : Aldhelmi Opera

    De virginitate. - [1]

    Material description : 3 parties en 2 vol.
    Edition : Berolini : apud Weidmannos , 1913-1919

    [catalogue]

Documents about this author

Documents about the author Aldhelm (saint; 0639?-0709)

Pages in data.bnf.fr

Related authors

This page in data.bnf.fr lab

Sources and references

Sources

  • Documents by this author : Aldhelmi Malmesbiriensis Prosa de virginitate : cum glosa latina atque anglosaxonica / cura et studio Scotti Gwara, 2001
    The poetic works / Aldhelm ; transl. by Michael Lapidge and James L. Rosier, 1985
    Vatis divini Althelmi,... Parthenice... Accedit ejusdem nobile Psychomachie opusculum / postremo Tyronis Prosperi Exhortatio de contemptu mundi, 1515
    S. Anthelmi,... Monosticha... graece reddita et notis illustrata, 1603
  • Ouvrages de reference : GDEL : Aldhelm (saint)
    Clavis SGL : Aldhelmus Scireburnensis episcopus sanctus
    Dict. des auteurs grecs et latins de l'Antiquité et du Moyen âge : Aldhelm de Malmesbury
    LB Integrated cat. : Aldhelm, saint, bishop of Sherborne
  • Catalogues de la BnF : BN Cat. gén. : Adelme (Saint), évêque de Sherborne

Variants of the name

  • Adelme (saint, 0639?-0709) (français)
  • Aldhelmus Malmesbiriensis (saint, 0639?-0709) (latin)
  • Anthelmus (saint, 0639?-0709) (latin)
  • Althelmus (saint, 0639?-0709) (latin)
  • Aldhelmus Scireburnensis (saint, 0639?-0709) (latin)
  • Aldhelmus Malmesbiriensis (saint, 0639?-0709) (latin)
  • Aldhelmus Scireburnensis (saint, 0639?-0709) (latin)
  • Aldhelmus (saint, 0639?-0709) (latin)

Wikipedia Biography

  • Saint Aldhelm de Sherborne, ou Aldelme de Sherbourne, est un évêque anglais né en 639 et décédé le 25 mai 709 à Doulting dans le Somerset.Au VIIe siècle, un moine irlandais dénommé Maeldubh s'installa dans une forêt isolée du Nord-Est du Wiltshire. Après avoir vécu en ermite, il rassembla les enfants de la région pour leur faire l'école. L'ermitage devint au cours du temps une école et les choses continuèrent ainsi après sa mort, acquérant une grande réputation comme communauté de savants, connue sous le nom de Malmesbury.Vint un jour à cette communauté un jeune et brillant garçon qui s'appelait Aldhelm, un parent de Ina (Ine), roi du Wessex (des Saxons de l'Ouest). Il devint le premier savant anglais de premier rang. Après avoir étudié sous la férule de Maeldubh, il apprit avec saint Adrien et saint Théodore à Cantorbéry, où il devint probablement un moine bénédictin (il est possible qu'il le soit devenu à Malmesbury).Il s'en retourna à Malmesbury et sous la direction d'Aldhelm, l'école devint un monastère, dont il fut nommé abbé en 675. Il connaissait le grec, le latin et l'hébreu et sut attirer des savants d'autres pays. Il était aussi un poète et connaissait si bien la musique que l'on raconte qu'il pouvait jouer de n'importe quel instrument. Il fonda d'autres communautés religieuses dans la région et, ce faisant, fut à l'origine des progrès de l'éducation dans le Wessex.Il fut conseiller de Ina et sut gagner la considération du roi Alfred, à qui l'on doit l'histoire suivante, au sujet d'Aldhelm. Aldhelm était mécontent, car les gens de la ville étaient indifférents à la messe, soit parce qu'ils ne venaient pas, soit parce qu'ils y bavardaient, ou encore parce qu'ils y étaient inattentifs. Il s'installa sur un pont et se mit à jouer au ménestrel en chantant des ballades populaires et en déclamant des vers, entrecoupés d'hymnes et de passages des évangiles, tout en faisant le clown, dans l'espoir d'avoir l'oreille des hommes et de gagner ainsi leur âme. « Le résultat, dit Alfred, fut qu'il rassembla très vite une foule d'auditeurs à qui il donna un enseignement religieux simple, ce qu'il n'aurait pas pu faire s'il avait procédé avec sévérité et en usant de l'excommunication ».Plus tard, à la requête du Pape Serge Ier, il accompagna à Rome Cædwalla, le roi saxon. Plus tard encore, il prit une part importante dans les disputes entre l'Église anglo-saxonne et l'Église celte. Il adressa une lettre fameuse à Gerent, roi de Dumnonia (Devon et Cornouailles), expliquant à quelle date le clergé celte devait fêter Pâques. Dans un synode fameux (celui de Whitby ?) Aldhelm chercha à se réconcilier avec ce qui restait de la vieille Église anglaise de Cornouailles, qui était à cette époque un royaume possédant son propre roi.En 705, Aldhelm devint le premier évêque de Sherborne, sa charge étant issue de la division d'un vieux diocèse du Wessex en diocèse de Sherborne et Winchester. Son épiscopat, somme toute assez bref, fut marqué du sceau de l'énergie et de l'esprit d'entreprise. Le chemin avait été long, depuis la petite école dans la forêt et depuis les chansons sur le pont de Malmesbury. Mais il est toujours connu pour être un poète-prêcheur saxon, qui fut le premier à traduire les Psaumes dans la langue des Anglo-saxons et celui qui savait chanter les Écritures en faisant vibrer les cœurs des gens simples. Selon les mots du roi Alfred : « Aldhelm gagna les hommes aux choses sacrées en se faisant chanteur et en chantant des airs anglais sur un pont. »Ses écrits anglais, hymnes et chants, avec leur musique, ont tous disparu ; de ses œuvres latines, la plus longue est un poème en l'honneur des vierges sacrées et on a un traité sur la virginité rédigé pour les nonnes de Barking, dans l'Essex. Il sut composer des vers latins et des devinettes en mètres. Comme savant, saint Aldhelm a été décrit comme quelqu'un d'« ingénieux » et on a pu remarquer que la langue latine était pour lui le lieu de tous les jeux. Il aimait jouer avec les mots et ses écrits portent la marque d'une certaine obscurité, due à ce plaisir de la langue. Cependant, Aldhelm a été beaucoup lu et édité, à tel point qu'on a pu faire de lui le premier des hommes de lettres anglais.Portail du christianisme Portail du christianisme Portail des Anglo-Saxons Portail des Anglo-Saxons

Closely matched pages