Jean Barclay (1582-1621)

Image from Gallica about Jean Barclay (1582-1621)
Language :latin
Gender :masculin
Birth :Pont-à-Mousson, Meurthe-et-Moselle, 28-01-1582
Death :Rome, 12-08-1621
Note :
Philosophe, théologien et écrivain polémiste. - Au service du roi d'Angleterre Jacques 1er (1606-1615). - Employé à la chancellerie pontificale (1615-1621)
Field :Philosophie
Variants of the name :John Barclay (1582-1621) (anglais)
Joannes Barclaius (1582-1621) (latin)
Jean Barcley (1582-1621)
See more
ISNI :ISNI 0000 0001 0860 9134

Occupations

Auteur du texte79 documents5 digitized documents

Documents about this author

Documents about the author Jean Barclay (1582-1621)

Pages in data.bnf.fr

Related authors

This page in data.bnf.fr lab

Sources and references

Sources

  • Icon animarum / Joannis Barclaii, 1614
    Euphormionis Lusinini Satyricon, 1619
    Virtus vindicata, sive Polieni Rhodiensis (J. Barclay) satyra in depravatos orbis incolas, 1617
  • DBF
    DNB : Barclay, John
    GDEL
  • Trediakovskij und die "Argenida" / Capucine Carrier, 1991
  • BN Cat. gén. : Barclay (John)

Variants of the name

  • John Barclay (1582-1621) (anglais)
  • Joannes Barclaius (1582-1621) (latin)
  • Jean Barcley (1582-1621)
  • Euphormion (1582-1621)
  • Euphormio Lusininus (1582-1621)
  • Euphormio Lusinus (1582-1621)
  • Polienus Rhodensis (1582-1621)

Wikipedia Biography

  • Jean Barclay (1582, Pont-à-Mousson - 1621, Rome), est un écrivain catholique français d'origine écossaise du premier quart du XVIIe siècle. Il est l'un des derniers humanistes, un "homo europeanus".Il était fils de l'écossais William Barclay, réfugié en France depuis 1573, qui après ses études sous Cujas, sera nommé professeur de droit à Pont-à-Mousson. Il est né en Lorraine, où son père s'était retiré pour se soustraire aux persécutions dont les Catholiques étaient alors l'objet dans sa patrie.Après la mort de son père (1605), il passa en Angleterre, y fut bien accueilli de Jacques Ier et y publia un ouvrage de son père De potestate papae (1607) ; il eut à cette occasion une vive controverse avec Robert Bellarmin, puis avec le jésuite Andreas Eudaemon-Joannes, qui l'accusait d'hérésie. C'est durant sa période "anglaise" qu'il fit la connaissance de Peiresc, une amitié (le plus souvent épistolaire) qui durera jusqu'à sa mort, et bien après, Peiresc assumant la défense et la promotion de l'œuvre de Barclay (en particulier de l'Argenis).À la suite de ces querelles, il se retira à Rome où il publia de nouveaux écrits dans le but d'établir son orthodoxie. Il se lia d'amitié, entre autres, avec le Cardinal Barberini (le futur pape Urbain VIII). Il mourut à Rome en août 1621.

Closely matched pages