BnF
BnF

Andrew Johnson (1808-1875)

Country :
Language :
Birth :
Death :
Note :
Président des Etats-Unis de 1865 à 1869
ISNI :

Occupations

Auteur du texte17 documents

  • The Papers of Andrew Johnson

    Material description : XLVII-745 p. _ [1] f. de pl.
    Note : Note : Index
    Edition : 1976 Knowville University of Tennessee press
    Éditeur scientifique : Etats-Unis. National historical publications and records commission, University of Tennessee

    [catalogue][http://catalogue.bnf.fr/ark:/12148/cb36648435r]
  • The papers of Andrew Johnson

    Material description : XXIX-734 p.-[1] f. de front.
    Note : Note : Index
    Edition : 1996 Knoxville (Tenn.) University of Tennessee press

    [catalogue][http://catalogue.bnf.fr/ark:/12148/cb366987150]
  • The papers of Andrew Johnson

    Material description : XXX-679 p.
    Edition : cop. 1994 Knoxville (Tenn.) University of Tennessee press

    [catalogue][http://catalogue.bnf.fr/ark:/12148/cb366810422]
  • The papers of Andrew Johnson

    Material description : XXXI-590 p.
    Note : Note : Index
    Edition : 1997 Knoxville (Tenn.) University of Tennessee press

    [catalogue][http://catalogue.bnf.fr/ark:/12148/cb37029068j]
  • The Papers of Andrew Johnson

    Material description : XLII-753 p. _ [1] f.
    Note : Note : Index
    Edition : 1972 Knowville University of Tennessee press
    Éditeur scientifique : Etats-Unis. National historical publications and records commission, University of Tennessee

    [catalogue][http://catalogue.bnf.fr/ark:/12148/cb36648434d]
Loading information

Documents about this author

Documents about the author Andrew Johnson (1808-1875)

Pages in data.bnf.fr

Related authors

This page in data.bnf.fr lab

Sources and references

Sources for the record

  • The Papers of Andrew Johnson / LeRoy P. Graf, ed., 1967-

Wikipedia Biography

  • Andrew Johnson,, est élu vice-président d’Abraham Lincoln en 1864. Il lui succède après son assassinat et devient le dix-septième président des États-Unis pour un mandat de 1865 à 1869. Andrew Johnson est le seul sénateur sudiste à ne pas démissionner lors de la formation de la Confédération des États d'Amérique. Abraham Lincoln le choisit comme candidat à la vice-présidence lorsqu'il se représente aux élections de 1864. Après son assassinat en 1865, Johnson devient président sous les couleurs des républicains. Il préside le début de la période de réunification des États du Sud avec ceux du Nord mais ses sympathies lui attirent les critiques des radicaux républicains du Congrès, en particulier Thaddeus Stevens, qui lanceront une procédure de destitution échouant à une voix près. Il est le premier président à subir la procédure de destitution.

Closely matched pages

Last update : 21/02/2014