Afanasij Afanas′evič Fet (1820-1892): pseudonyme individuel

Image non encore disponible
Pays :Russie (Fédération)
Langue :russe
Sexe :masculin
Naissance :Novoselki (Russie), 05-12-1820
Mort :Moscou, 03-12-1892
Note :
Poète
Domaines :Littératures
Autres formes du nom :Афанасий Афанасьевич Фет (1820-1892) (russe)
Afanasi Afanasievitch Fet (1820-1892) (russe)
Athanasiĭ Athanasevitch Fet (1820-1892) (russe)
Voir plus
ISNI :ISNI 0000 0001 0868 605X

Ses activités

Auteur du texte56 documents8 documents numérisés

Traducteur2 documents

  • Faustʺ, tragedìâ Gëte. Perevodʺ A. Feta. Sʺ risunkami Èngelʹberta Zejbertca. Častʹ 1-aâ. [-Častʹ 2-aâ]

    Description matérielle : 176-220-XXIX p. ill.
    Édition : С.-Петербургъ : А. Ф. Марксъ , 1889
    Auteur du texte : Johann Wolfgang von Goethe (1749-1832)

    [catalogue][http://catalogue.bnf.fr/ark:/12148/cb43951724n]
  • Ha Ozerѣ, soč. 3 n° 3

    Description matérielle : In-fol.
    Description : Note : Три Романса. Для одного голоса с аккомпаниментом фортепиано
    Édition : Москва : Государственное музыкальное издательство , 1920
    Auteur du texte : Johann Wolfgang von Goethe (1749-1832)
    Compositeur : Nikolaj Karlovič Metner (1880-1951)

    [catalogue][http://catalogue.bnf.fr/ark:/12148/cb43145369w]

Parolier1 document

  • Genre musical: duo vocal

    Textes anonymes et de William Shakespeare, Fet Afanasy, Friedrich Hölderlin, Juan de Tasis, Johann Wolfgang von Goethe, Rainer Maria Rilke Francis William Bourdillon, la reine Charlotte d'Islande traduction de Constance Lindsay Skinner, Pentadius et Robert Burns. - Commande du Dickinson College en 2008. - Date de comosition : 2008-2009. - 1re exécution : 4 mars 2010 au Dickinson College

    Poets in love avec Afanasij Afanas′evič Fet (1820-1892) comme parolier

Auteur ou responsable intellectuel3 documents

  • Contenu dans : P.Čajkovskij. Romansy i pesni. Redakciâ Ivana Šišova i N.Šemanina [A 1 v. et piano]

    Â tebe ničego ne skažu. - [24]

    Description matérielle : In-4°, 245 p., fac-sim. portrait
    Édition : Москва : Государственное музыкальное издательство , 1940
    Compositeur : Petr Ilʹič Čajkovskij (1840-1893)

    [catalogue]
  • Chest stikhotvorenii A. Feta--[Six poèmes de A. Fet. Op.34. Pour chant et piano]

    Description matérielle : In-fol. 27 p.
    Édition : Moskva ; Petrograd : Gus. Izd. Mouzukalnui Sektor , 1922

    [catalogue][http://catalogue.bnf.fr/ark:/12148/cb43345386t]
  • Contenu dans : Četyre Romansa, dlâ golosa i fortepiano

    Zvezdy. - [1]

    Description matérielle : In-fol.
    Description : Note : [Quatre Romances pour voix et piano]
    Édition : Москва [et al] : Государственное издательство музыкальный сектор , 1923

    [catalogue]

Documents à propos de cet auteur

Documents à propos de l'auteur Afanasij Afanas′evič Fet (1820-1892)

Pages dans data.bnf.fr

Auteurs reliés

Cette page dans l'atelier

Sources et références

Voir dans le catalogue général de la BnF

Sources de la notice

  • Documents de cet auteur : Vospominaniâ / Afanasij Fet, 1983
    Poèmes / Afanassi Fet, 1985
  • Ouvrages de reference : The poetics of Afanasy Fet / Emily Klenin, 2002
    KLE, Vol. 7, 1972
    BSE : Fet (Šenšin), Afanasij Afanas′evič
  • Catalogues de la BnF : BnF Service russe, 2014-07-09

Autres formes du nom

  • Афанасий Афанасьевич Фет (1820-1892) (russe)
  • Afanasi Afanasievitch Fet (1820-1892) (russe)
  • Athanasiĭ Athanasevitch Fet (1820-1892) (russe)
  • Afanassi Fet (1820-1892) (russe)
  • Afanasy Fet (1820-1892) (russe)
  • Afanassi Afanassievitch Foeth (1820-1892) (russe)
  • Feth (1820-1892) (russe)
  • Afanasij Afanas′evič Šenšin (1820-1892) (russe)

Biographie Wikipedia

  • Afanassi Afanassievitch Chenchine (en russe Афана́сий Афана́сьевич Шенши́н), connu sous le nom de sa mère, Fet ou Foeth (Фет), né le 5 décembre 1820 à Novosselki, près de Mtsensk, mort le 3 décembre 1892 à Moscou, est un poète lyrique russe, traducteur et mémorialiste, partisan de l'art pour l'art.Officier, marié à la sœur du poète Vassili Botkine, il publie ses vers dans la revue Sovremennik (Le Contemporain), rompt avec la nouvelle direction (Tchernychevski et Dobrolioubov) en 1859 et fait paraître ses écrits dans Le Moscovite ; il se retire dans ses terres, et se rapproche de Tolstoï. Traducteur de Juvénal et de Horace, de Goethe et de Shakespeare, il chante vingt ans durant la beauté des femmes, la joie de vivre, le charme des nuits d'été ou des paysages d'hiver (Soirs et Nuits, Champs de neige) et compose des madrigaux pour Ophélie.Vers 1880, Fet s'installe à Moscou, traduit des poètes latins, écrit ses Mémoires et compose de nouveau des vers.

Pages équivalentes