Jean-Pierre Nicolas

Pays :France
Langue :français
Note :
Médecin
ISNI :ISNI 0000 0000 0448 3864

Ses activités

Auteur du texte1 document

  • Contribution à l'étude du purpura hyperglobulinémique de Waldenström

    à propos de 2 observations

    Description matérielle : 64 p. multigr.
    Description : Note : Bibliogr. p. 57-63
    Édition : Toulouse : Les Presses E.G. , [1976?]

    [catalogue][http://catalogue.bnf.fr/ark:/12148/cb35895310n]

Pages dans data.bnf.fr

Cette page dans l'atelier

Sources et références

Voir dans le catalogue général de la BnF

Sources de la notice

  • Contribution à l'étude du purpura hyperglobulinémique de Waldenström / Jean-Pierre Nicolas, [1976] [thèse]

Biographie Wikipedia

  • Jean-Pierre Nicolas est un pilote de rallye français né le 22 janvier 1945 à Marseille et père de quatre garçons, vice-champion du monde des conducteurs 1978 WRC, participant au Championnat du monde des rallyes de 1973 à 1984, année où il achève sa carrière de pilote sur Peugeot 205 Turbo 16.Son père Georges ayant été lui-même un bon rallyman (participation à Liège-Sofia-Liège notamment, sur véhicule prêté par la régie et second de classe A en 1961 au Rallye Safari -déjà- sur Dauphine Gordini), il débute sa carrière de pilote professionnel en 1968 chez Alpine.Avec Thérier, Darniche et Andruet ils forment en 1973 le groupe dit des Mousketeers (surnom donné par la presse anglo-saxonne) qui remporte le premier championnat du monde des constructeurs pour la marque Alpine.Pilote endurant plus que fugueux, il est le seul triple vainqueur du rallye du Maroc (1968, 1974, et 1976), et avec Hannu Mikkola le seul pilote à avoir remporté les trois manches africaines proposées par le WRC, Maroc (1976), Kenya (1978) et Côte d'Ivoire (1978), tant sur Berline (1976) que sur Coupé (1978) 504.Vainqueur également du rallye automobile Monte-Carlo en 1978 sur une Porsche 911, il termine sa carrière de pilote en WRC durant la saison 1984, avec trois courses disputées au volant de la toute nouvelle Peugeot 205 Turbo 16, entrant par deux fois dans le Top 5 (4e en Corse -vainqueur de trois épreuves spéciales-, et 5e au Sanremo), à 39 ans. Il se voit de fait confier alors le développement de la Peugeot 205 T16 par Jean Todt, puis il dirige le département compétition clients de Peugeot Talbot Sport où il accroît l'importance des épreuves de promotion pour la firme. Il devient responsable des destinées du constructeur en championnat du monde des rallyes entre 1999 et 2004, puis il entre au directoire de Peugeot Sport du 1er mars 2005 au 31 août 2006.En 2007 il est nommé directeur FIA pour superviser l'organisation de l'Intercontinental Rally Challenge.En novembre 2000, il fit partie du jury réuni à Paris pour l'élection du Pilote de rallyes du millénaire.Il est l'auteur du livre Entretenir sa moto, éd. Larivière, coll. Les Guides Moto, paru en 2006.

Pages équivalentes