Victor Roman (1937-1995)

Image non encore disponible
Pays :Roumanie
Langue :français
Sexe :masculin
Naissance :Mărtiniş (Roumanie), 12-03-1937
Mort :Paris (France), 12-04-1995
Note :
Peintre et sculpteur, installé en France depuis 1968 (en 1995)
Domaines :Art
ISNI :ISNI 0000 0001 1441 8633

Ses activités

Graveur2 documents

  • [Recueil. Oeuvre de Victor Roman]

    Description matérielle : Est. : formats divers
    Description : Technique de l'image : estampe

    [catalogue][http://catalogue.bnf.fr/ark:/12148/cb41957258r]
  • Signe

    [estampe]

    Description matérielle : 1 est. : sérigraphie en coul.
    Description : Technique de l'image : estampe. - sérigraphie
    Édition : [S.l.] : [s.n.] , 1972

    [catalogue][http://catalogue.bnf.fr/ark:/12148/cb40541719r]

Illustrateur1 document

  • [Recueil. Affiches. Victor Roman]

    Description matérielle : Doc. iconogr. (affiches) : 60 x 40 cm

    [catalogue][http://catalogue.bnf.fr/ark:/12148/cb40396533n]

Documents à propos de cet auteur

Documents à propos de l'auteur Victor Roman (1937-1995)

Pages dans data.bnf.fr

Cette page dans l'atelier

Sources et références

Voir dans le catalogue général de la BnF

Sources de la notice

  • Victor Roman / Centre culturel de Romilly-sur-Seine, 1987
    Victor Roman / Marie-Agnès Sonrier, 1993
    Hommage à Victor Roman, 1937-1995, 1995

Biographie Wikipedia

  • Victor Roman (né le 12 mars 1937 à Mărtiniș dans le județ de Harghita en Roumanie, mort le 12 avril 1995) était un sculpteur roumain."Le territoire urbain de la région parisienne constitue le véritable musée public de Victor Roman. Ses œuvres y sont disséminées aux quatre coins névralgiques du grand Paris. La ville de Bobigny peut s’enorgueillir d’abriter devant son Hôtel de Ville « La victoire » de 1978, et au carrefour Normandie- Niemen le « Signal » de bronze de 9m de haut (1989). Fait remarquable, le changement d’esprit s’est opéré sans que Victor Roman renonce à son attachement à ses racines culturelles transylvaines, inscrites une fois pour toutes dans la morphologie de base de son langage, fondé sur une déclinaison des pièces constitutives de la charrue, du soc au coutre et au versoir." Pierre Restany

Pages équivalentes