BnF
BnF

Lavr Gueorguievitch Kornilov (1870-1918)

Image from Gallica about Lavr Gueorguievitch Kornilov (1870-1918)
Country :
Russie (Fédération)
Language :
Gender :
masculin
Birth :
Oust-Kamenogorsk (Kazakhstan), 18-08-1870
Death :
Ekaterinodar (Russie), 13-04-1918
Note :
Général
Field :
ISNI :

Documents about this author

Documents about the author Lavr Gueorguievitch Kornilov (1870-1918)

Pages in data.bnf.fr

This page in data.bnf.fr lab

Sources and references

Sources for the record

  • GDEL
  • BN Cat. gén. suppl.

Variant of the name

  • Lavr Georgievič Kornilov (1870-1918)

Wikipedia Biography

  • Lavr Gueorguievitch Kornilov, né le 18 août 1870 à Oust-Kamenogorsk et mort le 13 avril 1918 à Iekaterinodar est un général russe ayant commandé l'Armée des Volontaires durant la guerre civile. Il est connu pour avoir tenté un coup d'État militaire contre le gouvernement de Kerensky en 1917. Kornilov est un cosaque originaire du Kazakhstan; Kornilov était officier de carrière dans l'armée impériale russe. Entre 1890 et 1904, il a mené plusieurs missions d'exploration au Turkestan oriental, en Afghanistan et en Perse. Il a appris plusieurs langues d'Asie centrale. Pendant la guerre russo-japonaise de 1904-1905, il a reçu la croix de Saint-Georges pour le courage, ainsi que le grade de colonel. Il a servi en Chine de 1907-11. Au commencement de la Première Guerre mondiale, il était major-général. Mais a été capturé par les Autrichiens en avril 1915. S'échappant en juillet 1916, il a rejoint la zone militaire de Petrograd en mars 1917, et a été nommé chef suprême des forces armées du gouvernement temporaire en juillet 1917. Le général Kornilov a décidé d'intervenir dans la situation plus que chaotique de la Russie, persuadé que la défaite militaire et la révolution de février entraînaient la Russie dans le chaos. Article détaillé : Affaire Kornilov. Kerensky chercha de l'aide un peu partout, dont chez les fameux gardes rouges. Son coup d'État ayant échoué, Kornilov fut mis en état d'arrestation mais réussit à s'échapper par la suite et à rejoindre le général russe Mikhaïl Vassilievitch Alexéïev. Il a été tué par les forces rouges en avril 1918.

Closely matched pages

Last update : 21/02/2014