Matthew Tindal (1657?-1733)

Pays :Grande-Bretagne
Langue :anglais
Sexe :masculin
Naissance :Bere Ferris, Gb, 1657
Mort :Londres, 16-08-1733
Note :
Avocat. - Déiste
Domaines :Religion
Autre forme du nom :A Gentleman in London (1657?-1733)
ISNI :ISNI 0000 0004 3498 3682

Ses activités

Auteur du texte21 documents

  • An Account of the private league betwixt the late king James the second, and the French king

    Description matérielle : [4]-15-[1] p.
    Description : Note : Faux titre : "The Private league betwixt the late king James II. and the French king". - A la dernière p. n.ch. : "Advertisement of books lately printed"
    Imprimeur-libraire : Richard Chiswell (1639-1711)

    [catalogue][http://catalogue.bnf.fr/ark:/12148/cb36115056d]
  • An Address to the inhabitants of the two great cities of London and Westminster

    Description matérielle : [4]-72 p.
    Description : Note : Par Matthew Tindal. - 1re éd. en 1729. - En réponse, a été publié : "A Vindication of the bishop of London's pastoral letter...", 1729
    Sources : CG, CLXXXIX, 644. - Cushing W. Anonyms. - 18th c. ESTC. - Halkett & Laing (2nd ed.)

    [catalogue][http://catalogue.bnf.fr/ark:/12148/cb31471732f]
  • Christianity as old as the creation

    [Facsim.]
    Description matérielle : [XVI]-VIII-391 p.
    Édition : London : Routledge-Thoemmes press ; Tokyo : Kinokuniya , 1995
    Préfacier : John Valdimir Price

    [catalogue][http://catalogue.bnf.fr/ark:/12148/cb369764195]
  • Christianity as old as the creation # or, the Gospel

    Description matérielle : VIII-432 p.
    Description : Note : Par Matthew Tindal. - Seul le vol. I a paru. - Pourrait être une reprise de : "The Religion of nature delineated", dû à William Wollaston et publié en 1724
    Sources : CG, CLXXXIX, 645. - Cushing, W. Anonyms. - ESTC. - Halkett & Laing (2nd ed.)

    [catalogue][http://catalogue.bnf.fr/ark:/12148/cb314717344]
  • Christianity as old as the creation, or the Gospel, a republication of the religion of nature. Volume I

    Description matérielle : In-4°
    Édition : London , 1730

    [catalogue][http://catalogue.bnf.fr/ark:/12148/cb34004900c]

Auteur présumé du texte1 document

  • Priestcraft in perfection, or, a Detection of the fraud of inserting and continuing this clause (The Church hath power to decree rites and ceremonys, and authority in controversys of faith) in the twentieth article of the articles of the Church of England

    Description matérielle : In-8, 49 p.
    Description : Note : Par Anthony Collins, mais également attribué à Matthew Tindal, d'après Halkett & Laing
    Édition : London , 1710
    Auteur du texte : Anthony Collins (1676-1729)

    [catalogue][http://catalogue.bnf.fr/ark:/12148/cb31471745s]

Documents à propos de cet auteur

Documents à propos de l'auteur Matthew Tindal (1657?-1733)

Pages dans data.bnf.fr

Auteurs reliés

Cette page dans l'atelier

Sources et références

Voir dans le catalogue général de la BnF

Sources de la notice

  • Documents de cet auteur : Christianity as old as the creation : or, the Gospel, a republication of the religion of nature, 1730
    The defection consider'd, and the designs of those, who divided the friends of the government... / M. Tindal, 1717
    A defence of the rights of the Christian church... . M. Tindal, 1707
    A second defence of the rights of the Christina church... / A gentleman in London, 1708
  • Ouvrages de reference : BL ESTC
    DNB
    Encycl. britannica, 15. ed.
  • Catalogues de la BnF : BN Cat. gén.

Autre forme du nom

  • A Gentleman in London (1657?-1733)

Biographie Wikipedia

  • Matthew Tindal (1656-1733) fut un déiste anglais.Né dans le Devonshire, il avait d'abord embrassé la carrière des armes et quitta le service pour se faire écrivain. Après avoir servi dans les troupes de Jacques II, il combattit ce prince dans ses écrits, et obtint du gouvernement de Guillaume une pension de 200 livres. On a de lui :Essay of Obedience to the Supreme Powers (1694) ; Essay on the Power of the Magistrate and the Rights of Mankind in Matters of Religion (1697) ;The Liberty of the Press (1698) ;The Rights of the Christian Church associated against the Romish and all other priests who claim an independent power over it (paru anonymement en 1706). Cet ouvrage, qui proclamait la suprématie de l'État sur l'Église, fut condamné au feu par ordre de la Chambre des communes ;Christianity as Old as the Creation (1730). Ce livre fut considéré comme la « Bible » du déisme, et Voltaire y puisa une partie de ses objections.Portail de l’Angleterre Portail de l’Angleterre Portail des religions et croyances Portail des religions et croyances

Pages équivalentes