Magyar szocialista munkáspárt

Image non encore disponible
Pays :Hongrie
Langue :hongrois
Création :1956
Fin d'activité :1989
Note :
Le Parti communiste hongrois est fondé en novembre 1918. En juin 1948, il fusionne avec le Parti social-démocrate pour former le Parti des travailleurs hongrois; celui-ci, dissous en 1956, fait place au Parti socialiste ouvrier hongrois. - Le parti se dissout au XIV congès pour devenir le Parti socialiste hongrois : Magyar Szocialista Part
Autres formes du nom :Magyar szocialista munkáspárt. Budapest
MSZMP
Parti des travailleurs hongrois
Voir plus

Documents à propos de cet auteur

Documents à propos de l'organisation Magyar szocialista munkáspárt

Pages dans data.bnf.fr

avant 1956, voir

  • Le Parti des travailleurs hongrois [Magyar dolgozók pártja, ou MDP] résulte de la fusion du Parti communiste hongrois (KMP) et du Parti socialdémocrate hongrois (MSZDP) au congrès qui s'est tenu les 12-14 janvier 1948. - la Direction centrale [Központi Vezetőség, en abrégé KV] s'occupe des questions théoriques et le Comité central [Központi Bizottság, KB en abrégé] prend les décisions importantes. - Le MDP aura une ligne stalinienne dirigé d'abord par Árpád Szakasits (1948-1950), ensuite par Mátyás rákosi (1950-1956) et par Ernő Gerő de juillet à octobre 1956

Thèmes en relation

Cette page dans l'atelier

Sources et références

Voir dans le catalogue général de la BnF

Sources de la notice

  • Europa yearb. 1986
    GKD, 1987

Autres formes du nom

  • Magyar szocialista munkáspárt. Budapest
  • MSZMP
  • Parti des travailleurs hongrois
  • Parti des travailleurs socialistes hongrois
  • Parti socialiste ouvrier hongrois
  • PSOH

Biographie Wikipedia

  • Le Parti socialiste ouvrier hongrois (hongrois : Magyar Szocialista Munkáspárt, Parti socialiste ouvrier hongrois , prononcé [ˈmɒɟɒɾ ˈsotsiɒliʃtɒ ˈmunkaːʃpaːɾt], MSzMP) était le parti communiste qui gouverna en tant que parti unique de la République populaire de Hongrie de 1956 à 1989, durant la Guerre froide.En 1948, le Parti communiste hongrois fusionne avec le parti agrarien, puis le parti social-démocrate : en juin 1948 est fondé le Parti des travailleurs hongrois, qui prend progressivement le pouvoir au sein de la République de Hongrie. La République populaire de Hongrie est proclamée en 1949. Mátyás Rákosi, secrétaire général du parti, devient le maître de la Hongrie.En 1956, l'insurrection de Budapest réduit presque à néant l'appareil du parti, qui est reconstitué par János Kádár sous le nom de Parti socialiste ouvrier hongrois. Kadar demeure le chef du parti jusqu'en mai 1988 : la maladie l'amène finalement à céder le pouvoir à Károly Grósz, lui-même bientôt contesté par la tendance réformatrice menée par Imre Pozsgay, qui prend progressivement le contrôle du parti.Dès 1988, le parti accepte l'idée du multipartisme avec l'adoption d'une loi abrogeant son rôle dirigeant par le parlement le 18 octobre 1988, un an avant la chute du Mur de Berlin. Le 7 octobre 1989, le MSzMP s'autodissout et éclate en deux formations distinctes, le Parti socialiste hongrois (MSzP), qui abandonne toute référence au communisme et le Parti communiste ouvrier hongrois, ces deux formations obtenant respectivement 10,4 % et 4 % des voix aux premières élections libres de 1990.L'organisation de jeunesse du MSzMP était la Fédération hongroise de la jeunesse communiste (Magyar Kommunista Ifjúsági Szövetség, KISz).Portail de la Hongrie Portail de la Hongrie Portail de la politique Portail de la politique Portail du communisme Portail du communisme

Pages équivalentes