Denys l'Aréopagite (auteur prétendu, 04..-05..): pseudonyme individuel

Illustration de la page Denys l'Aréopagite (auteur prétendu) provenant de Wikipedia
Langue :grec ancien (jusqu'à 1453)
Sexe :masculin
Naissance :04..
Mort :05..
Note :
Auteur inconnu, vivant au 4e-5e s., dont les 4 traités théologiques et les 11 lettres portant la marque du néoplatonisme ont été attribués jusqu'à la Renaissance à Denys l'Aréopagite converti par Saint Paul (Actes, XVII, 34), considéré comme le premier évêque d'Athènes et saint, mais dont on ne possède aucun écrit
Domaines :Religion
Autres formes du nom :Dionysius Areopagita (auteur prétendu) (latin)
Denis l'Aréopagite (auteur prétendu) (français)
Dionigi Areopagita (auteur prétendu) (italien)
Voir plus

Ses activités

Auteur du texte134 documents9 documents numérisés

  • Description du monde des anges, de leur nature et de leur système hiérarchique. - Trad. en syriaque fin Ve-début VIe s.

  • Traite en 7 chapitres de l'Église regardée comme une copie du monde spirituel parce qu'on y retrouve 3 sacrements (baptême, eucharistie, confirmation), 3 ordres sacerdotaux (évêques, prêtres, diacres) et 3 états de vie (religieux, communautaires, imparfaits)

  • Traite en 13 chapitres des noms que Dieu reçoit dans la Bible et, d'après eux, explique la nature et les propriétés de Dieu. - Traduit en latin au IXe s. par Jean Scot Erigène

  • Traite en 5 chapitres de l'union mystique de l'âme avec Dieu

  • Ensemble de 10 (ou 11) lettres sur divers sujets de morale et de religion

Auteur prétendu du texte1 document

  • Two anonymous sets of Scholia on Dionysius

    the Areopagite's heavenly hierarchy

    Description matérielle : 1 vol. (124, VI-157 p.)
    Description : Note : Introduction et traduction en anglais avec en appendice des textes en arménien suivis de la traduction anglaise. - Bibliogr. p. [IV]-V. Index
    Édition : Lovanii : Peeters , 2008
    Éditeur scientifique : Sergio La Porta
    Traducteur : Sergio La Porta

    [catalogue][http://catalogue.bnf.fr/ark:/12148/cb41343920s]

Adaptateur prétendu1 document1 document numérisé

Documents à propos de cet auteur

Documents à propos de l'auteur Denys l'Aréopagite (auteur prétendu; 04..-05..)

Pages dans data.bnf.fr

Auteurs reliés

Cette page dans l'atelier

Sources et références

Voir dans le catalogue général de la BnF

Sources de la notice

  • Documents de cet auteur : Anges et démons : textes patristiques / [Denys l'Aréopagite, saint Augustin, Rupert de Deutz, saint Bernard, et al.] ; trad. par É. de Solms, 1972
    De coelesti hierarchia / Pseudo-Dionysius Areopagita ; hrsg. von Günter Heil, 1991
    Oeuvres de saint Denys l'Aréopagite / trad. du grec par Mgr Darboy, 1887
  • Ouvrages de reference : GDEL
    Encycl. universalis, Corpus, vol. 5
    Clavis SGL : Dionysius Areopagita
    LCNA (CD), 1996-03 : Pseudo-Dionysius Areopagita
    Dizionario patristico e di Antichità cristiane / dir. A. Di Berardino, 1983 : Dionigi Areopagita
  • Catalogues de la BnF : BN Cat. gén. : Denis l'Aréopagite (saint)
    BN Cat. gén. 1960-1969 : Dionysius Areopagita (saint)

Autres formes du nom

  • Dionysius Areopagita (auteur prétendu) (latin)
  • Denis l'Aréopagite (auteur prétendu) (français)
  • Dionigi Areopagita (auteur prétendu) (italien)
  • Dionysios Areopagita (auteur prétendu) (allemand)
  • Dionysius the Areopagite (auteur prétendu) (anglais)
  • Pseudo-Denys l'Aréopagite (français)
  • Pseudo-Dionysius Areopagita (latin)
  • Denys l'Aréopagite (saint) (français)
  • Dionysius Areopagita (saint) (latin)

Biographie Wikipedia

  • Denis de Paris, Dionysius en latin, dénommé dans toute la Chrétienté médiévale saint Denis est le premier évêque de Paris. La cité se nomme alors Lutèce. Il est aussi le patron d'un prestigieux monastère homonyme, qui accueille de riches fondations royales à partir du règne de Dagobert Ier, garde depuis ce temps mérovingien les tombes de rois de Francie et de France. Cette institution monastique devient grâce aux vastes donations et attributions des premiers Carolingiens un des plus riches centres religieux de l'Occident chrétien autour de l'an 800.Hilduin, abbé de Saint-Denis, a puissamment transformé la figure de son saint patron par sa Passio sancti Dionysii rédigée entre 835 et 840. Non content de l'assimiler à Denis l'Aréopagite, moine promoteur intellectuel du mysticisme chrétien, il accroît son prestige miraculeux en admettant les légendes de céphalophorie lumineuse. Personnage légendaire venu d'Italie peu avant 250 après J-C, il est chargé par l'illustration médiévale avec six compagnons d'évangéliser le territoire du Royaume de France, dénommé les Gaules. Dans les premières légendes, Denis, oncle de Pancrace, évêque de Rome devenu saint Pancrace a pris la place médiévale d'apôtre des Gaules. Saint Denis fonde au cours de son apostolat plusieurs églises en France, avant d'être martyrisé avec Rustique et Éleuthère, deux de ses compagnons, vers 250 à Montmartre (mons Martyrum). Des versions tardives proposent une persécution sous Valérien en 258, sur l'île de la Cité[réf. nécessaire].On fête la saint Denis le 9 octobre.

Pages équivalentes

Denys l'Aréopagite (auteur prétendu) dans la Bibliographie des éditions parisiennes du 16e siècle