Tanneguy Le Fèvre (1615-1672)

Pays :France
Langue :français
Sexe :masculin
Naissance :Caen, 1615
Mort :12-09-1672
Note :
A aussi écrit en latin et traduit du latin et du grec ancien en français
Philologue. - Professeur de grec ancien à l'Académie de Saumur
Autres formes du nom :Tannegui Lefèvre (1615-1672)
Tannegui Le Febvre (1615-1672)
Tanaquillus Faber (1615-1672)
ISNI :ISNI 0000 0001 2124 5072

Ses activités

Auteur du texte23 documents1 document numérisé

  • Journal du journal, ou Censure de la censure

    Description matérielle : 2 vol. (33, 30 p.)
    Description : Note : La IIe partie a pour titre : "Seconde journaline de M. Le Fèvre"
    Par Tanneguy Le Febvre, d'après Barbier
    Édition : Saumur : [s.n.] , 1666

    2 documents numérisés : Volume 1 - Volume 2
    [catalogue, Visualiser dans Gallica][http://catalogue.bnf.fr/ark:/12148/cb307735511]
  • Contenu dans : L'enfer burlesque

    Le mariage de Belphégor. - [1]

    [Reprod. en fac-sim.]
    Description matérielle : XX-99 p.
    Description : Note : Initialement paru dans la coll. : "Collection moliéresque" ; 5
    Édition : Genève : Slatkine , 1969

    [catalogue]
  • Ad Julium Mazarinum cardinalem. [Ad Aegidium Menagium. Canebat Tanaquillus Faber.]

    Description matérielle : In-fol., 3 p.
    Édition : (S. l. n. d.)

    [catalogue][http://catalogue.bnf.fr/ark:/12148/cb30773543d]
  • De Joanne Baptista Vicinio,... ode. [Canebat T. Faber.]

    Description matérielle : In-fol., 2 p.
    Édition : (S. l. n. d.)

    [catalogue][http://catalogue.bnf.fr/ark:/12148/cb30773550p]
  • L'Enfer burlesque [par C. Jaulnay]. Le Mariage de Belphégor [par T. Le Fèvre] et les Épitaphes de M. de Molière, réimprimés sur l'édition de Cologne, 1677, et augmentés d'une notice bibliographique par M. Paul Lacroix

    Description matérielle : In-12, XX-100 p., pl.
    Description : Note : Collection moliéresque. - L'ouvrage est faussement attribué à Jacques Le Fèvre par M. Paul Lacroix
    Édition : Genève : J. Gay et fils , 1868

    [catalogue][http://catalogue.bnf.fr/ark:/12148/cb30773555d]

Éditeur scientifique22 documents4 documents numérisés

Annotateur14 documents1 document numérisé

Traducteur6 documents1 document numérisé

  • Traditionnellement attribué à Platon

    Dialogue entre Socrate et Alcibiade, sur la connaissance

    Alcibiade avec Tanneguy Le Fèvre (1615-1672) comme traducteur

  • Aristophanis comoediae undecim, graece et latine, ut et fragmenta earum quae amissae sunt (a Gulielmo Cantero... collecta, cum praefatione... Andreae Schottii recognita... et... locupletata a Gulielmo Coddaeo), cum emendationibus virorum doctorum, praecipue Josephi Scaligeri et indice paroemiarum selectiorum. Accesserunt... notae... ex variis auctoribus collectae... ut et nova versio @ a Tan. Fabro facta...

    Description matérielle : 2 parties en 1 vol. in-12
    Édition : Amstelaedami : apud J. Ravesteinium , 1670
    Auteur du texte : Aristophane (0445?-0386? av. J.-C.)
    Éditeur scientifique : Willem Canter (1542-1575)

    [catalogue][http://catalogue.bnf.fr/ark:/12148/cb30027127s]
  • Le Festin de Xénophon, de la version de Mr. Le Fèvre

    Description matérielle : In-12, pièces limin., 209 p.
    Édition : À Saumeur, et se vend à Paris : chez T. Jolly , 1666
    Auteur du texte : Xénophon (0430?-0355? av. J.-C.)

    [catalogue][http://catalogue.bnf.fr/ark:/12148/cb31673427v]
  • Traitté de la superstition...

    Description matérielle : In-12
    Édition : Saumur , 1666
    Auteur du texte : Plutarque (0046?-0120?)

    [catalogue][http://catalogue.bnf.fr/ark:/12148/cb30773568r]
  • La Vie d'Aristippe, écrite en grec par Diogène et mise en français par M. Le Fèvre

    Description matérielle : [8]-112 p.
    Édition : Paris : T. Jolly , 1668
    Auteur du texte : Diogène Laërce (02..-02..)

    [catalogue][http://catalogue.bnf.fr/ark:/12148/cb30343833m]

Adaptateur3 documents

  • Contenu dans : Les Diversitez galantes

    Le mariage de Belfegor. - [1]

    Description matérielle : [2]-154-[2]-100 p., p. 147-295, [1] p., [1] f. de pl.
    Description : Note : Par Jean Donneau de Visé. Également attribué à Claude Deschamps, sieur de Villiers. - Éd. partagée avec Jean Ribou, Claude Barbin et Etienne Loyson pour la partie correspondant aux 2 premières séquences de pagination; les p. 84 et 85 de la 1re séquence ont été recomposées. - Front. - Contient outre les pièces annoncées au titre : "Responce a l'Impromptu de Versailles, ou la Vengeance des marquis" et "Lettre sur les affaires du theatre", qui figuraient dans l'éd. de 1664. "Le Mariage de Belfegor" est une trad. adaptée de "Belfagor", de Machiavel, par Tanneguy Le Fèvre père, publiée soit anonymement en 1661, puis en 1667 dans le recueil "L'Enfer burlesque...", soit avec nom d'auteur en 1664, et à la suite de diverses éd. de : "Les Vies des poetes grecs, en abbregé par Mr Le Fevre"
    Sources : CG, XLI, 282. - Barbier. - Lever
    Auteur adapté : Machiavel (1469-1527)

    [catalogue]
  • Le Mariage de :Belfegor: +Belphegor+

    Description matérielle : [4]-35 p.
    Description : Note : Titre de départ : "Nouvelle, traduite de l'italien de messer Nicolo M. secretaire de Florence". - Trad. adaptée de "Belfagor", de Nicolas Machiavel, par Tanneguy Le Fèvre père, publiée avec nom d'auteur en 1664 et à la suite de diverses éd. de : "Les Vies des poetes grecs, en abbregé par Mr Le Fevre". Cette nouvelle est également reprise, sans mention d'auteur ou de traducteur, dans le recueil dû à Jean Donneau de Visé : "Les Diversitez galantes", 1665 et dans ses éd. postérieures : "Les Soirees des auberges...", 1669 et : "Galanteries diverses...", 1685; ainsi que dans : "L'Enfer burlesque...", 1677, dû à C. Jaulnay
    Sources : CG, XCII, 891
    Auteur adapté : Machiavel (1469-1527)

    [catalogue][http://catalogue.bnf.fr/ark:/12148/cb35944709f]
  • Contenu dans : L'enfer burlesque

    Le mariage de Belphegor. - [1]

    Description matérielle : [6]-112 p., [1] f. de pl.
    Description : Note : Contient aussi : "Complainte d'un amant dans les Enfers" ; "Prophéties de Nostradamus" ; "Edict de Lucifer" ; "Les medecins vangez, ou La suite funeste, du Malade imaginaire" ; "Requeste des medecins, à la mort"
    Sources : CG, LXXVII, 462. - Barbier
    Auteur adapté : Machiavel (1469-1527)

    [catalogue, Visualiser dans Gallica]

Contributeur1 document1 document numérisé

  • La reünion du christianisme, ou La maniere de rejoindre tous les chrestiens sous une seule confession de foy

    Description matérielle : [20]-208 p.
    Description : Note : Par Isaac d'Huisseau, avec la collaboration de Jacques Cappel, de Daniel Crespin et de Tanneguy Le Fèvre, d'après Barbier et Haag, 2e éd. - En réponse, ont été publiés : "Examen du livre intitulé de la Reunion du christianisme", dû à Pierre Jurieu et "Remarques sur un livre intitulé La Reunion du christianisme...", dû à Marc-Antoine de La Bastide. Isaac d'Huisseau lui-même a publié pour répondre aux critiques : "Apologie pour le livre intitulé La Reunion du christianisme"
    Sources : CG, LXXIV, 954. - Barbier. - Rép. 17. s.
    Auteur du texte : Isaac d' Huisseau (16..-1672)
    Contributeur : Jacques Cappel (1639-1722), Daniel Crespin (1641-1716)
    Imprimeur-libraire : René Péan (imprimeur-libraire, 16..-168.)

    [catalogue, Visualiser dans Gallica][http://catalogue.bnf.fr/ark:/12148/cb307735631]

Pages dans data.bnf.fr

Auteurs reliés

Cette page dans l'atelier

Sources et références

Voir dans le catalogue général de la BnF

Sources de la notice

  • Documents de cet auteur : La réunion du christianisme, 1670
  • Ouvrages de reference : Cioranescu, 17e s.
    Haag
    Michaud : Lefèvre
    Hoefer : Le Febvre
  • Catalogues de la BnF : BN Cat. gén.
    BN Cat. gén. suppl.

Autres formes du nom

  • Tannegui Lefèvre (1615-1672)
  • Tannegui Le Febvre (1615-1672)
  • Tanaquillus Faber (1615-1672)

Biographie Wikipedia

  • Tanneguy Lefebvre, dit Tanaquillus Faber, né à Caen en 1615 et mort à Saumur le 12 septembre, 1672, est un philologue et helléniste français.Tanneguy Lefebvre fit ses études au collège des jésuites de La Flèche Après avoir achevé ses études à Paris, il fut nommé contrôleur de l’imprimerie royale du Louvre par le cardinal Richelieu qui voulait en faire le principal d’un collège qu’il voulait fonder. Après la mort de Richelieu, il quitta Paris et voyagea avant de se faire protestant en 1644. Il s’installa à Saumur en 1649 où il obtint, deux ans plus tard, un poste de professeur à l’académie protestante. Il occupa avec grand succès ce poste près de vingt ans d’abord comme régent de troisième, puis comme titulaire d’une chaire de grec créée spécialement pour lui en 1665. Il tint également pension pour les élèves de l’académie, dont André Dacier qui devait épouser a fille.Il représenta également l’église réformée au synode du Poitou. Sa profonde érudition le met en correspondance avec de nombreux érudits de l’époque, dont Gronow, Ménage ou Pellisson, qui font appel à ses lumières et le protègent. Pellisson lui faisait même anonymement payer une pension de cent écus. Colbert lui également fera attribuer une pension de 1000 livres en 1665. Il aurait pu obtenir bien plus mais sa religion faisait toujours obstacle à nombre de faveurs.Sa manie de mettre des termes grecs ou latins là où il ne trouvait pas d’équivalent français l’a fait dépeindre par Molière dans Les Femmes savantes sous les traits de Vadius.Sa mauvaise santé croissante et un certain laxisme moral (il avait une maîtresse à Saumur pour qui il rédigeait des vers latins qui couraient par la ville) le mirent en froid avec ses collègues de l’académie. Loin d’arranger les choses, sa propre prise de distance vis-à-vis du calvinisme et menèrent à une querelle avec le consistoire qui l’amena à démissionner de son poste le 25 octobre 1670.Il reçut des offres de la part d’universités d’Angleterre, de Leyde et de Strasbourg désireuses d’obtenir ses services. En même temps, son compatriote Huet chercha à obtenir son abjuration, qu’il obtint le 20 mai 1671 mais il refusa de rendre sa conversion publique. Il était, comme l’a écrit Voltaire, sûrement « plus philosophe que huguenot ». Il fut d’ailleurs, lorsqu’il mourut soudainement alors qu’il venait d’accepter un poste à l’université de Heidelberg, enterré au cimetière protestant de la Bilange.Lefebvre a publié au moins 37 ouvrages, dont des éditions, entre autres, de divers auteurs grecs non-conformistes comme Longin, Anacréon, Sappho, Apollodore d'Athènes, Aristophane ou Lucien et latins comme Virgile, Horace, Lucrèce, Térence ou Tite-Live.Une de ses filles, Anne Dacier, est devenue célèbre comme traductrice de grec. Son fils, Tanneguy II Lefebvre (Saumur, 1658 - Saumur, 1717), fut lui aussi régent au collège de Saumur, avant de devenir pasteur en Suisse et en Angleterre puis de revenir à Saumur, après avoir abjuré.

Pages équivalentes