Jacob ben Asher (1270?-1340)

Langue :hébreu
Sexe :masculin
Naissance :Allemagne, 1270
Mort :1340
Note :
Savant talmudiste et auteur de commentaire biblique. - Fils de Jacob ben Yehiel (Ha-Roš)
Autres formes du nom :Yaʿaqob ben ʾAšer (1270?-1340) (hébreu)
יעקב בן אשר (1270?-1340) (hébreu)
Yaʿaqob Ben-ʾAšer (1270?-1340) (hébreu)
Voir plus
ISNI :ISNI 0000 0001 0463 2943

Ses activités

Auteur du texte28 documents21 documents numérisés

Auteur du commentaire3 documents2 documents numérisés

Autre1 document1 document numérisé

Pages dans data.bnf.fr

Auteurs reliés

Cette page dans l'atelier

Sources et références

Voir dans le catalogue général de la BnF

Sources de la notice

Autres formes du nom

  • Yaʿaqob ben ʾAšer (1270?-1340) (hébreu)
  • יעקב בן אשר (1270?-1340) (hébreu)
  • Yaʿaqob Ben-ʾAšer (1270?-1340) (hébreu)
  • יעקב בן-אשר (1270?-1340) (hébreu)
  • Jacob Ben Asher (1270?-1340)
  • Baʿal haṭwriym (1270?-1340) (hébreu)
  • בעל הטורים (1270?-1340) (hébreu)
  • Baal Haturim (1270?-1340)
  • Baal Hatourim (1270?-1340)

Biographie Wikipedia

  • Rabbi Yaakov Ben Asher (1270, Allemagne - 1340) est un décisionnaire rabbinique et législateur juif, il est appelé le Baal HaTourim de par son œuvre.Fils de Rabbi Asher ben Yehiel, le Rosh, avec qui il étudia. Il naquit en Allemagne et, en 1303, il accompagna son père à Tolède où il vécut dans une extrême pauvreté et consacra sa vie à la Torah.La renommée de Rabbi Yaakov est basée sur sa codification halakhique encyclopédique, Arbaa Tourim, qui a précédé le Choulhan Aroukh, et d'après laquelle Rabbi Yaakov a été nommé Baal HaTourim. Sa disposition et la richesse de son contenu en font un ouvrage de base, en Halakha, qui fut largement diffusé dans le monde juif. Il fut si universellement accepté que, lorsque Rabbi Yossef Karo écrivit son ouvrage majeur, Beth Yossef, il décida de le baser sur le Tourim, « parce qu'il contient la plupart des opinions des décisionnaires ».Rabbi Yaakov a également écrit un long commentaire du Houmach, faisant le relevé des explications littérales (Peshat) des commentateurs antérieurs. Au début de chaque section, il ajouta « comme apéritif, des gematriot et des explications de la Massora, pour stimuler l'esprit du lecteur ». Paradoxalement, l'œuvre tout entière ne fut imprimée que deux fois et ce sont justement les « hors-d'œuvre » devenus populaires qui sont publiés dans la plupart des éditions de la Bible sous le nom de "Baal HaTourim".Parmi ses élèves, on compte Rabbi David Aboudraham.Selon Shem haGuedolim, Rabbi Yaakov mourut sur le chemin de la Terre d'Israël

Pages équivalentes