Julio González (1876-1942)

Pays :Espagne
Sexe :masculin
Naissance :Barcelone (Espagne), 21-09-1876
Mort :Arcueil (Val-de-Marne), 27-03-1942
Note :
Sculpteur, dessinateur, peintre, créateur de bijoux
Domaines :Art
Autres formes du nom :Julio González Pellicer (1876-1942)
Julio González Pellicer (1876-1942)
ISNI :ISNI 0000 0000 8083 9519

Ses activités

Auteur du texte1 document

Illustrateur1 document

  • [Recueil. Cartes postales. Julio Gonzalez]

    Description matérielle : Doc. iconogr. (cartes postales) : formats divers

    [catalogue][http://catalogue.bnf.fr/ark:/12148/cb40439687h]

Documents à propos de cet auteur

Documents à propos de l'auteur Julio González (1876-1942)

Pages dans data.bnf.fr

Auteurs reliés

Cette page dans l'atelier

Sources et références

Voir dans le catalogue général de la BnF

Sources de la notice

  • Documents de cet auteur : Julio Gonzáles : dessins, peintures, sculptures : [exposition]... 2005-2006... Paris / textes de Julio González, Philippe Grimminger, Thomás Llorens, impr. 2005
  • Ouvrages de reference : Julio González : Plastik und Zeichnung : [Ausstellung in der Kunsthalle Recklinghausen, Sinclair-Haus, Bad Homburg, Städische Museen Heilbronn, 2001] / hrsg. von Ferdinand Ullrich, Hans-Jürgen Schwalm, cop. 2001
    Julio González dans la collection de l'IVAM : [exposition, Paris... 2004-2005], 2004
  • Catalogues de la BnF : Bénézit, 1999
    LC authorities (2012-07-05)

Autres formes du nom

  • Julio González Pellicer (1876-1942)
  • Julio González Pellicer (1876-1942)

Biographie Wikipedia

  • Julio González, né Julio Luis Jésus González Pellicer le 21 septembre 1876 à Barcelone en Espagne et mort le 27 mars 1942 à Arcueil en France, est un sculpteur et peintre espagnol associé aux mouvements cubiste et surréaliste ainsi qu'à l'abstraction picturale.Arrivé à Paris en 1900, Julio González passe sa vie et toute sa carrière de sculpteur dans le quartier cosmopolite et artistique du Montparnasse, en relation étroite avec la communauté espagnole exilée. Ainsi, de 1928 à 1932, il poursuit plus particulièrement avec Pablo Picasso une collaboration fructueuse, notamment autour des nouvelles techniques de soudure du fer appliquées à la sculpture cubiste. Bien que restant dans l'ombre de Picasso, il développe cependant son propre langage artistique. Depuis les années 1930, Julio González est considéré comme le père fondateur de la sculpture en fer moderne et un inspirateur essentiel pour de nombreux artistes ayant poursuivi dans cette voie tels David Smith et Eduardo Chillida. Il a également eu pour gendre le peintre allemand Hans Hartung qui épousa sa fille Roberta au début de la Seconde Guerre mondiale.

Pages équivalentes