Institut des Nations Unies pour la recherche sur le désarmement

Image non encore disponible
Pays :intergouvernemental
Création :01-10-1980
Note :
Créé dans le cadre de l' ONU par l'Assemblée générale le 1-10-1980. A son siège à Genève
Autres formes du nom :UNIDIR
United Nations institute for disarmament research (anglais)

Ses activités

Auteur du texte86 documents

  • Périodique : Forum du désarmement

    Trimestriel

    1999, 1 -

  • Périodique : Lettre de l'UNIDIR

    Irrégulier

    N ° 1 (1988, March) - n ° 39 (1998)

  • Aspects économiques du désarmement

    le désarmement en tant qu'investissement

    Description matérielle : XV-104 p.
    Description : Note : UNIDIR/92/95. - Bibliogr. p. 93-99
    Édition : New York : Nations Unies , 1993
    Rédacteur : Keith Hartley

    disponible en Haut de Jardin

    [catalogue][http://catalogue.bnf.fr/ark:/12148/cb35561328m]
  • Le défi de la sécurité régionale en Afrique après la guerre froide

    vers la diplomatie préventive et la sécurité collective

    Description matérielle : VI-138 p.
    Description : Note : UNIDIR/94/27 ; GV.F.94.0.17
    Édition : New York : United Nations , 1994
    Auteur du texte : Anatole N. Ayissi

    disponible en Haut de Jardin

    [catalogue][http://catalogue.bnf.fr/ark:/12148/cb36688585d]
  • Désarmement et limitation des armements

    mesures et attitudes unilatérales

    Description matérielle : IX-103 p.
    Description : Note : UNIDIR/92/72. - Notes bibliogr.
    Édition : New York : Nations Unies , 1992
    Directeur de publication : Serge Sur

    disponible en Haut de Jardin

    [catalogue][http://catalogue.bnf.fr/ark:/12148/cb35555585r]

Éditeur scientifique31 documents1 document numérisé

  • Désarmement classique en Europe

    problèmes et perspectives, [conférence des 23 au 25 janvier 1989 à Genève]

    Description matérielle : X-228 p.
    Édition : Paris ; Milan ; Barcelone : Masson , 1990
    Éditeur scientifique : Institut français des relations internationales

    disponible en Haut de Jardin

    [catalogue, Visualiser dans Gallica, table des matières][http://catalogue.bnf.fr/ark:/12148/cb350976337]
  • Africa, disarmament and security

    proceedings of the Conference of African research institutes (24-25 March 1990) [Algiers, Algeria]

    Description matérielle : VIII-128 p.
    Description : Note : UNIDIR/90/109
    Édition : New York : UNIDIR , 1991
    Auteur du texte : Conférence des Instituts de recherche africains (1990 ; Alger)

    disponible en Haut de Jardin

    [catalogue][http://catalogue.bnf.fr/ark:/12148/cb355430710]
  • Building a weapons of mass destruction free zone in the Middle East

    global non-proliferation regimes and regional experiences, [Symposium, Cairo, 24-25 February 2003]

    Description matérielle : Pagination multiple
    Description : Note : Textes tête-bêche en anglais et en arabe. - UNIDIR/2004/24
    Édition : Genève : United Nations , 2004
    Éditeur scientifique : Ligue des Etats arabes

    disponible en Haut de Jardin

    [catalogue][http://catalogue.bnf.fr/ark:/12148/cb400795323]
  • Le Conseil de sécurité à l'aube du XXIè siècle

    quelle volonté et quelle capacité a-t-il de maintenir la paix et la sécurité internationales?

    Description matérielle : VIII-107 p.
    Description : Note : UNIDIR/2002/7, n° de vente : GV.F.02.0.6. - UNIDIR = Institut des Nations Unies pour la recherche sur le désarmement
    Édition : Genève : UNIDIR , 2002
    Auteur du texte : Pascal Teixeira
    Éditeur scientifique : Institut français des relations internationales

    disponible en Haut de Jardin

    [catalogue][http://catalogue.bnf.fr/ark:/12148/cb38958549q]
  • Participatory monitoring of humanitarian mine action

    giving voice to citizens of Nicaragua, Mozambique and Cambodia

    Description matérielle : XIII-107 p.
    Description : Note : "UNIDIR/2002/19"
    Édition : Geneva : United Nations Institute for Disarmament Research , 2003
    Éditeur scientifique : Susan Willett

    disponible en Haut de Jardin

    [catalogue][http://catalogue.bnf.fr/ark:/12148/cb38993960z]

Pages dans data.bnf.fr

Auteurs reliés

Cette page dans l'atelier

Sources et références

Voir dans le catalogue général de la BnF

Sources de la notice

  • L'Institut et ses activités 1988/89, 1988

Autres formes du nom

  • UNIDIR
  • United Nations institute for disarmament research (anglais)

Biographie Wikipedia

  • L'Institut des Nations unies pour la recherche sur le désarmement (UNIDIR pour United Nations Institute for Disarmament Research) a commencé ses activités le 1er octobre 1980. C'est la France qui proposa sa création lors de la première session extraordinaire de l’Assemblée générale consacrée au désarmement en 1978. Son Statut est approuvé par l’Assemblée générale des Nations unies le 17 décembre 1984 et entré en vigueur le 1er janvier 1985.L'Institut est basé à Genève, au Palais des Nations qui est le siège européen des Nations unies.Selon l'Art. 2 de son Statut, les travaux de l’Institut ont pour objet de : Fournir à la communauté internationale des données plus diversifiées et plus complètes sur les problèmes relatifs à la sécurité internationale, à la course aux armements et au désarmement dans tous les domaines, en particulier dans le domaine nucléaire, afin de faciliter les progrès, par la voie de négociations, vers une sécurité accrue pour tous les États et vers le développement économique et social de tous les peuples ; Permettre à tous les États de participer en connaissance de cause aux efforts de désarmement ; Faciliter les négociations en cours sur le désarmement et les efforts suivis qui sont déployés en vue d’assurer une plus grande sécurité internationale à un niveau progressivement inférieur d’armements, notamment d’armements nucléaires, par des études et des analyses objectives et concrètes ; Entreprendre, dans le domaine du désarmement, des recherches plus approfondies, davantage axées sur l’avenir et à plus long terme, qui aident à mieux comprendre les problèmes qui se posent et encourager de nouvelles initiatives en vue de nouvelles négociations.L'Institut assure son financement grâce aux contributions volontaires d'États membres et d'une petite partie du budget ordinaire des Nations unies.

Pages équivalentes