Grigorij Aleksandrovič Potemkin (1739-1791)

Pays :Russie (Fédération)
Langue :russe
Sexe :masculin
Naissance :1739
Mort :1791
Note :
Homme politique
Domaines :Histoire de l'Europe
Autre forme du nom :Grigori Aleksandrovitch Potemkine (1739-1791) (français)
ISNI :ISNI 0000 0001 0870 2769

Ses activités

Auteur du texte1 document

  • Love & conquest

    personal correspondence of Catherine the Great and Prince Grigory Potemkin

    Description matérielle : LIV-421 p.
    Description : Note : Trad. et sélections de : " Ekaterina II i G. A. Potemkin : lichnaia perepiska, 1769-1791 ", ed. par V. S. Lopatin, Nauka, Moscou, 1997
    Bibliogr. p. 405-410. Index
    Édition : DeKalb : Northern Illinois University Press , 2004
    Auteur du texte : Catherine II (impératrice de Russie, 1729-1796)
    Éditeur scientifique : Douglas Smith

    [catalogue][http://catalogue.bnf.fr/ark:/12148/cb399246602]

Documents à propos de cet auteur

Documents à propos de l'auteur Grigorij Aleksandrovič Potemkin (1739-1791)

Pages dans data.bnf.fr

Auteurs reliés

Cette page dans l'atelier

Sources et références

Voir dans le catalogue général de la BnF

Sources de la notice

  • Documents de cet auteur : Love & conquest : personal correspondence of Catherine the Great and Prince Grigory Potemkin / ed. and transl. by Douglas Smith, 2004
  • Ouvrages de reference : Sovetskij ènciklopedičeskij slovarʹ, 1980
  • Catalogues de la BnF : BnF Service russe

Autre forme du nom

  • Grigori Aleksandrovitch Potemkine (1739-1791) (français)

Biographie Wikipedia

  • Grigori Aleksandrovitch Potemkine ou Potiomkine (prononcez "Patiômkine") (Григорий Александрович Потёмкин), né le 11 octobre 1739 à Tchijovo et mort le 16 octobre 1791 durant un voyage de Iaşi à Nikolaïev, est un militaire et homme de gouvernement russe du XVIIIe siècle. Beau et intelligent, il devint l'amant et le favori de Catherine II jusqu'à sa mort. Il est l'un des colonisateurs des steppes sous-peuplées du sud de l'Ukraine, qui deviennent russes avec le traité de Küçük Kaynarca (1774) et du sud du Don. Il fonde les villes de Kherson, Nikolaïev, Sébastopol et Iekaterinoslav qui étaient regroupées dans les territoires de la Nouvelle Russie.

Pages équivalentes