Jean-Louis Aubert (1731-1814)

Illustration de la page Jean-Louis Aubert (1731-1814) provenant de Wikipedia
Pays :France
Langue :français
Sexe :masculin
Naissance :15-02-1731
Mort :10-11-1814
Note :
Ecclésiastique. - Journaliste et écrivain
Autres formes du nom :Aubert (1731-1814)
Louis Aubert (1731-1814)
Abbé Aubert (1731-1814)
Voir plus
ISNI :ISNI 0000 0001 2134 8864

Ses activités

Auteur du texte44 documents17 documents numérisés

  • Abécédaire récréatif orné de 27 gravures

    Description matérielle : 70 p., [8] f. de pl. gr. s. c.
    Description : Note : Par Adrien Pottier d'après Barbier. - L'ex. de la BNF porte un cachet datant de la Restauration. - Titre gr. s. c.. - Couv. impr. portant pour titre : "Abécédaire récréatif, ou Méthode amusante, ornée de vingt-sept jolies gravures, propres a piquer la curiosité des enfans et a hater leur instruction a l'usage des maisons d'éducation", avec un catalogue en 4e p.. - Outre les vignettes de l'alphabet proprement dit, les gravures comprennent un front. (Leçon de lecture par une mère), l'illustration d'une fable de l'abbé Jean-Louis Aubert, et celle d'un historiette, "Le père de famille"
    Auteur du texte : Adrien Pottier

    [catalogue, Visualiser dans Gallica][http://catalogue.bnf.fr/ark:/12148/cb36113893b]
  • Abécédaire récréatif, orné de vingt-six gravures propres à piquer la curiosité des enfans

    Description matérielle : 82-[2] p., [8] f. de pl. gr. s. c.
    Description : Note : Par Adrien Pottier d'après Barbier. - Comprend une p. de t. supplémentaire, gr. s. c., portant pour titre : "Méthode amusante pour enseigner l'A, B, C". - Catalogue à la fin. - Front. : "La récréation". - Contient des fables de Jean-Joseph Vadé et de l'abbé Jean-Louis Aubert
    Sources : Le Men, Abécédaires, 84
    Auteur du texte : Adrien Pottier, Jean-Joseph Vadé (1720-1757)

    [catalogue, Visualiser dans Gallica][http://catalogue.bnf.fr/ark:/12148/cb36113894p]
  • Abécédaire récréatif, ou Méthode amusante ornée de jolies gravures, propres à piquer la curiosité des enfans et a hater leur instruction

    Description matérielle : 84 p. [?] f. de pl.
    Description : Note : Par Adrien Pottier d'après Barbier. - Titre à encadr.. - Les fables sont de Jean-Louis Aubert, Florian, Richard (?) et Jean-Joseph Vadé
    Auteur du texte : Adrien Pottier, Jean-Joseph Vadé (1720-1757)

    [catalogue, Visualiser dans Gallica][http://catalogue.bnf.fr/ark:/12148/cb36113897q]
  • Abécédaire récréatif, ou Méthode amusante ornée de vingt-sept jolies gravures propres à piquer la curiosité des enfans et a hater leur instruction

    Description matérielle : 96 p., [8] f. de pl. gr. s. c.
    Description : Note : Par Adrien Pottier d'après Barbier. - Comprend une p. de t. supplémentaire gr. s. c. portant le titre : "Abécédaire récréatif orné de 27 gravures". - Titre à encadr.. - Couv. impr. avec un catalogue en 4e p.. - Outre les vignettes de l'alphabet proprement dit, les gravures comprennent un front. (Leçon de lecture par une mère), l'illustration d'une fable de l'abbé Jean-Louis Aubert, et celle d'un historiette, "Le père de famille". - Contient également des fables de Jean-Joseph Vadé
    Sources : Le Men, Abécédaires, 85
    Auteur du texte : Adrien Pottier, Jean-Joseph Vadé (1720-1757)

    [catalogue, Visualiser dans Gallica][http://catalogue.bnf.fr/ark:/12148/cb36113896c]
  • L'Amour filial, conte moral dont l'idée est prise du tableau de M. Greuze, exposé au Salon du Louvre, par M. l'abbé Aubert

    Description matérielle : In-8° . Pièce
    Édition : (S. l. , 1763.)

    [catalogue, Visualiser dans Gallica][http://catalogue.bnf.fr/ark:/12148/cb300349969]

Directeur de publication5 documents

Éditeur scientifique2 documents1 document numérisé

  • Le diable dans un bénitier et la métamorphose du gazetier Cuirassé en mouche, ou Tentative du sieur Receveur, inspecteur de la police de Paris, chevalier de St Louis, pour établir à Londres une police à l'instar de celle de Paris

    Description matérielle : 159 p.- [1] f. de front.
    Édition : Paris : Impr. royale , [ca 1791 ?]
    Auteur présumé du texte : Anne-Gédéon La Fitte (1755-1810)

    [catalogue, Visualiser dans Gallica][http://catalogue.bnf.fr/ark:/12148/cb34000391w]
  • Le Diable dans un bénitier et la métamorphose du gazetier Cuirassé en mouche, ou Tentative du sieur Receveur, inspecteur de la police de Paris... pour établir à Londres une police à l'instar de celle de Paris...

    Description matérielle : 103 p.
    Édition : À Londres : [s.n.] , [ca 1791 ?]
    Auteur présumé du texte : Anne-Gédéon La Fitte (1755-1810)

    [catalogue][http://catalogue.bnf.fr/ark:/12148/cb323371013]

Auteur présumé du texte1 document1 document numérisé

  • Note sur cette exposition par l'abbé aubert, tirée des memes petites affiches de Paris.

    Description matérielle : P. 361-367, [7] p. : 19 cm
    Description : Note : Transcription ms. d'un article de l'abbé Aubert, probablement l'abbé Jean-Louis Aubert, à propos du salon de 1801, intitulé : "Avis divers", publié dans les Petites Affiches de Paris, 1801 (an X), 25 vend., p. 10947-10949, McWillam, 676.
    Note ms. d'une autre main en bas de la P. 364
    Sources : Catalogue de la collection de pièces sur les beaux-arts, imprimées et manuscrites, recueillie par Pierre-Jean Mariette, Charles-Nicolas Cochin et M. Deloynes / par Georges Duplessis, 1881, 705
    Sources : A Bibliography of Salon criticism in Paris from the "Ancien Régime" to the Restoration, 1699-1827 / ed. Neil McWilliam, 1991, 676

    [catalogue, Visualiser dans Gallica][http://catalogue.bnf.fr/ark:/12148/cb443449104]

Autre1 document

  • Traits de l'histoire universelle sacrée et profane d'après les plus grands peintres et les meilleurs écrivains par Le Maire

    Description matérielle : In-8 °
    Description : Note : Ce premier volume contient l'histoire sacrée dont les figures sont gravées à l'eau forte
    Édition : [S. l. ?] , 1760

    [catalogue][http://catalogue.bnf.fr/ark:/12148/cb39361048m]

Documents à propos de cet auteur

Documents à propos de l'auteur Jean-Louis Aubert (1731-1814)

Pages dans data.bnf.fr

Auteurs reliés

Cette page dans l'atelier

Sources et références

Voir dans le catalogue général de la BnF

Sources de la notice

  • Documents de cet auteur : Ode aux poëtes du tems, sur les louanges ridicules dont ils fatiguent Louis XVI, par M. l'abbé Aubert, [1774]
    Fables nouvelles, par M***, 1756
  • Ouvrages de reference : GDEL
    DBF
    L'âne, l'ours et les choux : à propos de l'abbé Aubert / Jean-Noël Pascal, [dans] : Bretagne et lumières, 2001, p. 301-317
  • Catalogues de la BnF : BN Cat. gén. : Aubert (abbé Jean-Louis)

Autres formes du nom

  • Aubert (1731-1814)
  • Louis Aubert (1731-1814)
  • Abbé Aubert (1731-1814)
  • M*** (1731-1814)

Biographie Wikipedia

  • Jean-Louis Aubert, dit l'abbé Aubert, né à Paris le 15 février 1731 et mort le 10 novembre 1814, est un fabuliste, poète, journaliste et critique français.Fils du violoniste et compositeur Jacques Aubert (1686-1753), il écrivit contre les principes musicaux de Rousseau. Son père, membre en 1721 de l’Académie royale de musique, était attaché à Mme de Prie et au duc de Bourbon-Condé.Élève au Collège de Navarre, il entre par la suite dans les ordres. En 1741, il rejoint l'équipe éditoriale des Affiches Annonces et Avis Divers, où il rédige la partie critique et littéraire. En 1752, il est à l'initiative la revue Affiches et Annonces de Province. Il rédigea, depuis 1752 jusqu'en 1772, la partie critique et littéraire, et fit longtemps la fortune de ce journal ; il travailla ensuite au Journal des Beaux-Arts.Aubert publie un recueil de Fables dans le Mercure de France, et en 1756 de Fables nouvelles qui eut un grand succès. Grimm affirme que ces fables « sont juste bonnes pour les enfants, et ne s'autorisent pas à être trop difficiles »; Voltaire au contraire les recommande. En 1761-1763, il écrit les Contes moraux sur les tableaux de Greuze, et en 1765, la Mort d'Abel et le Vœu de Jephté.Comme protégé de Vergennes, il rejoint, en remplacement de l’abbé Mercier, le Journal de Trévoux qui sera renommé le Journal des Sciences.En 1773, on créa pour lui, au Collège de France, une chaire de littérature française, qu'il occupa jusqu'en 1784. En novembre de la même année, il est nommé censeur royal. Il entend combattre « l’abus de l’esprit philosophique » aussi gagne-t-il la confiance du comte de Vergennes. En contact direct avec les Affaires Étrangères, il est chargé de la police des journaux étrangers. En 1774, il est nommé directeur de la Gazette de France en remplacement de Marin. Il est exécré par de nombreux hommes de plumes et journaliste de son temps à l'instar de Brissot, qui le désigne comme homme de paille ou valet de Vergennes, « plat serviteur du gouvernement français » .

Pages équivalentes