Richard Zuber

Pays :France
Note :
Docteur ès-Lettres. - Chercheur au CNRS en linguistique
ISNI :ISNI 0000 0001 1850 6200

Ses activités

Auteur du texte2 documents

  • Implications sémantiques dans les langues naturelles

    Description matérielle : 163 p.
    Description : Note : Bibliogr. p. 159-163. Index
    Édition : Paris : Éd. du Centre national de la recherche scientifique , 1989

    disponible en Haut de Jardin

    [catalogue][https://catalogue.bnf.fr/ark:/12148/cb350329506]
  • Non-declarative sentences

    Description matérielle : IX-123 p.
    Édition : Amsterdam : J. Benjamins , 1983

    [catalogue][https://catalogue.bnf.fr/ark:/12148/cb35503767v]

Pages dans data.bnf.fr

Cette page dans l'atelier

Sources et références

Voir dans le catalogue général de la BnF

Sources de la notice

  • Implications sémantiques dans les langues naturelles / R. Zuber, 1989

Biographie Wikipedia

  • Richard (Ryszard) Zuber, né le 19 août 1943 en Pologne, est un linguiste et logicien français.Après des études de mathématiques et de philosophie, il travaille comme assistant de mathématiques à l’université de Wroclaw (Pologne) et arrive en France en 1967.Il commence des études de linguistique à l’université de Vincennes (Paris 8) où il obtient un doctorat de 3e cycle de linguistique en 1972.Directeur de recherche émérite au CNRS, il est également titulaire d'un doctorat de 3e cycle en logique (1975, université René Descartes) et d’un doctorat d’État (université Paris 4).lntéressé par les propriétés du système logico-déductif, il a défini et justifié la notion d’implication entre les expressions linguistiques qui ne sont pas de la même catégorie grammaticale et mis en relation des phénomènes d’intensionnalité et de présupposition.Ses travaux récents et plus importants portent sur la sémantique formelle (en), sur les structures algébriques des langues naturelles et sur les propriétés logiques des fonctions que dénotent les expressions linguistiques. Ses travaux ont montré que la notion de conservativité qui régit la possibilité d'associer des dénotations à des propriétés n'est pas restreinte aux déterminants, mais peut être étendue aux logiques d'ordre supérieur où elle s'applique à certaines anaphores et comparatifs.

Pages équivalentes