BnF
BnF

Ivan Sergeevič Šmelev (1873-1950)

Country :
Russie (Fédération)
Language :
Gender :
masculin
Birth :
03-10-1873
Death :
24-06-1950
Note :
Écrivain
ISNI :

Occupations

Auteur du texte22 documents

  • Garçon !

    récit

    Material description : 278 p.
    Edition : 1989 Arles Actes Sud
    Préfacier : Henri Troyat (1911-2007)

    disponible en Haut de Jardin

    [catalogue][http://catalogue.bnf.fr/ark:/12148/cb350352411]
  • So˜ineniâ v dvuh tomah

    Material description : 606 p.
    Note : Note : Notes bibliogr.
    Edition : 1989 Moskva Hudožestvennaâ literatura

    disponible en Haut de Jardin

    [catalogue][http://catalogue.bnf.fr/ark:/12148/cb375060239]
  • So˜ineniâ v dvuh tomah

    Material description : 461 p.-[1] f. de front.
    Note : Note : Réunit : "Graždanin Uklejkin" ; "—elovek iz restorana" ; "Puglivaâ tišina", etc.. - Notes bibliogr.
    Edition : 1989 Moskva Hudožestvennaâ literatura

    disponible en Haut de Jardin

    [catalogue][http://catalogue.bnf.fr/ark:/12148/cb37506022z]
  • Garçon !...

    roman

    Material description : 293 p.
    Edition : 1925 Paris Bossard

    [catalogue][http://catalogue.bnf.fr/ark:/12148/cb353565055]
  • I. S. Šmelev i O. A. Bredius-Subbotina

    roman v pisʹmah

    Material description : 1 vol. (789 p.)
    Edition : 2005 Moskva ROSSPÈN. - 2005 Mосква РОССПЭН

    [catalogue][http://catalogue.bnf.fr/ark:/12148/cb40196586w]
Loading information

Documents about this author

Documents about the author Ivan Sergeevič Šmelev (1873-1950)

Pages in data.bnf.fr

Related authors

This page in data.bnf.fr lab

Sources and references

Sources for the record

  • Documents by this author : Istoriâ lubovnaâ. Nânâ iz Moskvy : romany / Ivan Šmelev, 1995
    Garçon ! / I. Chmeliov, 1989
  • Ouvrages de reference : Russkie pisateli 20 veka : biografičeskij slovarʹ, 2000
  • Catalogues de la BnF : BnF Service russe, 2008-08-26

Variants of the name

  • Ivan Sergueevitch Chmeliov (1873-1950) (russe)
  • Ivan Sergueevitch Chmelev (1873-1950) (russe)
  • Иван Сергеевич Шмелев (1873-1950) (russe)
  • Ivan Chmelov (1873-1950)
  • Ivan Chmeliov (1873-1950)
  • Ivan Chmelev (1873-1950)

Wikipedia Biography

  • Ivan Sergueïevitch Chmeliov ou Chmelev, né à Moscou le 3 octobre 1873 et mort le 24 juin 1950 près de Paris, était un écrivain russe. Issu d'une vieille et pieuse famille de marchands moscovites, il entra en 1894 en droit à l'Université de Moscou. Sa première nouvelle, Près du moulin, parut en 1895. Cette même année il se maria et visita en noces le Monastère de Valaam, qui lui inspira un livre, Sur les falaises de Valaam. Celui-ci fut un échec, et Chmeliov cessa d'écrire jusqu'en 1905. Il acheva l'université en 1898, et passa plusieurs années comme fonctionnaire dans les provinces de l'empire. Il publia dans la prestigieuse Pensée russe des nouvelles qui furent remarquées et le firent entrer dans les milieux littéraires. En 1909, il entra dans le cercle littéraire moscovite Le Mercredi, où il côtoya entre autres Gorki et Bounine. En 1911, son roman Garçon de restaurant lui valut une nouvelle et très grande notoriété. De 1912 à 1914 il écrivit de nouveau des récits et des nouvelles, dont la plus célèbre est La Face cachée. S'il vit avec enthousiasme la révolution de février 1917, qui répondait à ses préoccupations sociales, il rejeta fermement celle d'Octobre. Il s'installa en Crimée en 1918, où il vécut la terreur rouge et la funeste famine de 1921 à 1922. Il raconta ces événements dans le Soleil des morts, journal d'un homme qui est en quelque sorte son double, que beaucoup considèrent comme son chef-d'œuvre. Son fils, ancien officier, fut arrêté et fusillé en 1921. Chmeliov partit alors en exil et, comme beaucoup d'écrivains qui formèrent une communauté unie dans la dénonciation du nouveau régime russe, s'installa en France en janvier 1923. Déraciné, en manque de reconnaissance comme la plupart des écrivains émigrés, il trouva cependant de nouvelles forces et se fit un devoir de témoigner des malheurs de la Russie. Il publia en 1923 Le Soleil des morts, qui fut salué par Thomas Mann et longtemps interdit en URSS. Après plusieurs livres et récits de veine anti-bolchévique (Histoire d'une vieille, 1927; La Lumière de la Raison, 1928) ou décrivant la vie des émigrés russes à Paris, il se tourna avec les années 1930 vers des évocations du passé heureux et perdu, le sien et celui de la Russie, culminant avec L'Année du Seigneur et Le Pèlerinage. Les Voies célestes, sa dernière œuvre, qui paraît résumer toutes les autres, est restée inachevée après une première partie parue en 1946. Ignoré ou censuré sous le régime soviétique, il fut redécouvert comme beaucoup d'autres émigrés à la faveur de la chute du régime communiste à la fin des années 1980. Réhabilité dans la mémoire nationale, ses restes furent transférés en 2000 du cimetière russe de Sainte-Geneviève-des-Bois au Monastère de Donskoï, près de Moscou, comme il l'avait lui-même souhaité.

Closely matched pages

Last update : 21/02/2014