Georg Cantor (1845-1918)

Image from Gallica about Georg Cantor (1845-1918)
Country :Allemagne avant 1945
Language :allemand
Gender :masculin
Birth :Saint-Pétersbourg (Russie), 03-03-1845
Death :Halle (Allemagne), 06-01-1918
Note :Écrivit aussi en latin
Mathématicien. - A également fait des recherches en littérature anglaise
Field :Mathématiques
Littératures
Variant of the name :Georgius Cantor (1845-1918) (latin)
ISNI :ISNI 0000 0001 0889 5716

Occupations

Auteur du texte30 documents2 digitized documents

  • Beiträge zur Begründung der transfiniten Mengenlehre

    Material description : P. 481-512
    Edition : Leipzig : Teubner , 1894-1895

    [catalogue, Visualize the document in Gallica][http://catalogue.bnf.fr/ark:/12148/cb37258396b]
  • Recueil d'articles

    Material description : 220 p.
    Note : Note : Extr. de : "Acta mathematica", t. 2 et 4 et "Mémoire de la Société des sciences physiques et naturelles de Bordeaux", t. 3
    Edition : Bordeaux : [s.n.] , 1889

    [catalogue, Visualize the document in Gallica][http://catalogue.bnf.fr/ark:/12148/cb37302274f]
  • Contenu dans : Philosophie mathématique

    Correspondance Cantor-Dedekind. - [1]

    2e éd.
    Material description : 1 vol. (274 p.)
    Note : Note : Réunit : "Remarques sur la formation de la théorie abstraite des ensembles" et "Transfini et continu" de Jean Cavaillès, et la trad. française de "Correspondance Cantor-Dedekind". - Bibliogr. p. 165-174. Index
    Edition : Paris : Hermann , 1984
    Auteur du texte : Richard Dedekind (1831-1916)

    [catalogue]
  • Fondements d'une théorie générale des ensembles

    une percée mathématico-philosophique dans la doctrine de l'infini

    Material description : 1 vol. (XLIV-95 p.)
    Note : Note : Bibliogr. p. 91-95
    Edition : Reims : les Éd. de l'Infini , 2008
    Éditeur scientifique : David Mascré

    disponible en Haut de Jardin

    [catalogue][http://catalogue.bnf.fr/ark:/12148/cb414167555]
  • Briefe

    Material description : 1 vol. (XI-535 p. -[1] f. de front.)
    Note : Note : Bibliogr. p. 473-494. Index
    Edition : Berlin ; Heidelberg ; Paris : Springer , cop. 1991
    Éditeur scientifique : Herbert Meschkowski (1909-1990), Winfried Nilson

    [catalogue][http://catalogue.bnf.fr/ark:/12148/cb37371547k]

Éditeur scientifique3 documents

  • Confessio fidei

    Material description : In-16, 31 p.
    Edition : Halis Saxonum : M. Niemeyer , 1896
    Auteur du texte : Francis Bacon (1561-1626)

    [catalogue][http://catalogue.bnf.fr/ark:/12148/cb30045178m]
  • Jahresbericht der deutschen Mathematiker-Vereinigung. Ier (-IIer) Band. 1890-1891 (-1891-1892)...

    Material description : 2 vol. in-8°
    Edition : Berlin , 1892-1893

    [catalogue][http://catalogue.bnf.fr/ark:/12148/cb30193010f]
  • Die Rawley'sche Sammlung von zweiunddreissig Trauergedichten auf Francis Bacon, ein Zeugniss zu Gunsten der Bacon-Shakespeare-Theorie. Mit einem Vorwort,...

    Material description : In-18
    Edition : Halle , 1897

    [catalogue][http://catalogue.bnf.fr/ark:/12148/cb301930097]

Documents about this author

Documents about the author Georg Cantor (1845-1918)

Pages in data.bnf.fr

Related authors

This page in data.bnf.fr lab

Sources and references

Sources

  • Gesammelte Abhandlungen mathematischen und philosophischen Inhalts / Georg Cantor, 1962
    Resurrectio divi Quirini Francisci Baconi... pro manuscripto auctore Georgio Cantor, 1896
  • GDEL
    DicoMaths (2006-02-28)

Variant of the name

  • Georgius Cantor (1845-1918) (latin)

Wikipedia Biography

  • Georg Ferdinand Ludwig Philipp Cantor (3 mars 1845, Saint-Pétersbourg – 6 janvier 1918, Halle) est un mathématicien allemand, connu pour être le créateur de la théorie des ensembles. Il établit l'importance de la bijection entre les ensembles, définit les ensembles infinis et les ensembles bien ordonnés. Il prouva également que les nombres réels sont « plus nombreux » que les entiers naturels. En fait, le théorème de Cantor implique l'existence d'une « infinité d'infinis ». Il définit les nombres cardinaux, les nombres ordinaux et leur arithmétique. Le travail de Cantor est d'un grand intérêt philosophique (ce dont il était parfaitement conscient) et a donné lieu à maintes interprétations et à maints débats.Cantor a été confronté à la résistance de la part des mathématiciens de son époque, en particulier Kronecker. Poincaré, bien qu'il connût et appréciât les travaux de Cantor, avait de profondes réserves sur son maniement de l'infini en tant que totalité achevée. Les accès de dépressions récurrents du mathématicien, de 1884 à la fin de sa vie, ont été parfois attribués à l'attitude hostile de certains de ses contemporains, mais ces accès sont souvent à présent interprétés comme des manifestations d'un probable trouble bipolaire.Au XXIe siècle, la valeur des travaux de Cantor n'est pas discutée par la majorité des mathématiciens qui y voient un changement de paradigme, à l'exception d'une partie du courant constructiviste qui s'inscrit à la suite de Kronecker. Dans le but de contrer les détracteurs de Cantor, David Hilbert a affirmé : « Nul ne doit nous exclure du Paradis que Cantor a créé ».

Closely matched pages