Jean-Pierre Mocky : pseudonyme individuel

Image non encore disponible
Pays :France
Langue :français
Sexe :masculin
Note :
Comédien, auteur et réalisateur de films
Autres formes du nom :Jean-Paul Mokiejewski
Jean-Pierre Mocky
ISNI :ISNI 0000 0003 9928 8384

Ses activités

Acteur31 documents

Adaptateur25 documents

Auteur du texte11 documents3 documents numérisés

  • Entretiens avec Jean-Pierre Mocky

    Description matérielle : 150 p.-[16] p. de pl., couv. ill. en coul.
    Description : Note : Filmogr. p. 115-148
    Édition : Paris : Edilig , 1989
    Auteur du texte : Gaston Haustrate

    [catalogue, Visualiser dans Gallica, table des matières][http://catalogue.bnf.fr/ark:/12148/cb350550171]
  • La longue marche

    entretiens avec Noël Simsolo

    Description matérielle : 1 vol. (219 p.)
    Description : Note : Filmogr. p. 207-212. Index
    Édition : Paris : Écriture ; [Gy (Suisse)] : Éd. Neige , impr. 2014
    Auteur du texte : Noël Simsolo

    disponible en Haut de Jardin

    [catalogue][http://catalogue.bnf.fr/ark:/12148/cb43786781z]
  • Mocky soit qui mal y pense

    Description matérielle : 1 vol. (199 p.)
    Description : Note : Filmogr. p. 165-191. Index
    Édition : Paris : Cherche midi , DL 2016

    [catalogue][http://catalogue.bnf.fr/ark:/12148/cb45165645d]
  • M le Mocky

    mémoires d'outre-monde

    Description matérielle : 276 p.-[14] p. de pl.
    Édition : Paris : Denoël , 2001
    Contributeur : André Coutin

    disponible en Haut de Jardin

    [catalogue][http://catalogue.bnf.fr/ark:/12148/cb37658983b]
  • Cette fois je flingue

    Description matérielle : 1 vol. (260 p.)
    Description : Note : En appendice, choix de documents. - Filmogr., 3 p.
    Édition : [Paris] : F. Massot , impr. 2006

    [catalogue][http://catalogue.bnf.fr/ark:/12148/cb40955136j]

Dialoguiste8 documents

Interprète1 document

Voix parlée1 document

  • Écoutez voir

    Description matérielle : 1 fichier vidéo numérique (3 min 50 s) : coul., son., surround
    Description : Présenté au festival "Films and companies" 2016
    Édition : [Lyon] : UPRH production [prod. délégué] , [2015]
    Compositeur : Charlie Adamopoulos
    Scénariste : Bérénice Meinsohn
    Commanditaire du contenu : Électricité de France
    Réalisateur : Fabien Didelot

    [catalogue][http://catalogue.bnf.fr/ark:/12148/cb45201499r]

Autre1 document

Documents à propos de cet auteur

Documents à propos de l'auteur Jean-Pierre Mocky

Pages dans data.bnf.fr

Auteurs reliés

Cette page dans l'atelier

Sources et références

Voir dans le catalogue général de la BnF

Sources de la notice

  • Pensées, répliques et anecdotes / Jean-Pierre Mocky, DL 2009 [p. 11, l'artiste est né en 1933, et non en 1929 comme l'indique le registre d'état-civil de Nice qui a été maquillé avant-guerre]
    Un linceul n'a pas de poches [Images animées] / Jean-Pierre Mocky, réal., adapt. ; Alain Moury, adapt., dial. ; Horace Mc Coy, aut. adapté ; Paul de Senneville, Olivier Toussaint, comp. ; Jean-Pierre Mocky, Jean Carmet, Michel Constantin, Michel Galabru... [et al.], act.
  • Gens du cinéma [né le 6 juillet 1929] (2009-12-28)
    GDEL [né en 1929]
    Boussinot [né le 06-07-1928]
    Dict. du cinéma / sous la dir. de Jean-Loup Passek ; assisté de Michel Ciment, Claude-Michel Cluny, Jean-Pierr Frouard, 1991 [né en 1929]
    WW, France 2009 [né en 1929]

Autres formes du nom

  • Jean-Paul Mokiejewski
  • Jean-Pierre Mocky

Biographie Wikipedia

  • Jean-Pierre Mocky, de son vrai nom Jean-Paul Adam Mokiejewski, né le 6 juillet 1933 à Nice, est un réalisateur, scénariste, acteur et producteur de cinéma français. Il a réalisé plus de soixante longs métrages et quarante épisodes de série pour la télévision.Il débute en tant qu'acteur au cinéma et au théâtre. Il joue notamment dans Les Casse-pieds (1948) de Jean Dréville, Orphée (1950) de Jean Cocteau ou Le Gorille vous salue bien (1957) de Bernard Borderie. Mais c'est surtout en Italie qu'il devient célèbre, notamment grâce à son rôle dans Les Vaincus de Michelangelo Antonioni.Après avoir travaillé comme stagiaire auprès de Luchino Visconti pour Senso (1954) et de Federico Fellini pour La strada (1954), il écrit un premier film, La Tête contre les murs (1959) et projette de le réaliser lui-même, mais le producteur préfère confier cette tâche à Georges Franju. Il passe à la réalisation l'année suivante avec Les Dragueurs (1959). Depuis lors, il n'a jamais cessé de tourner. Dès les années 1960, il a su toucher un vaste public avec des comédies déjantées comme Un drôle de paroissien (1963) ou La Grande Lessive (!) (1968). Après mai 68, il se tourne vers le film noir avec Solo (1969) dans lequel il montre un groupe de jeunes terroristes d'extrême gauche puis L'Albatros (1971) qui montre la corruption des hommes politiques.Dans les années 1980, il renoue avec le succès avec un film dénonçant, un an avant le drame du Heysel, les dérives de certains supporters de football (À mort l'arbitre, 1984) puis une comédie dénonçant les hypocrisies autour du pèlerinage de Lourdes (Le Miraculé, 1987). Dans les années 1990 et 2000, ses films rencontrent moins de succès mais Jean-Pierre Mocky continue de tourner avec autant d'enthousiasme. Il a ainsi réalisé plus de 60 longs métrages.Son cinéma, souvent satirique et pamphlétaire, s'inspire généralement de faits de société. Il travaille avec peu de moyens et tourne très rapidement. Il a notamment tourné avec Bourvil (Un drôle de paroissien, La Cité de l'indicible peur, La Grande Lessive (!) et L'Étalon), Fernandel (La Bourse et la Vie), Michel Simon (L'Ibis rouge), Michel Serrault (douze films dont Le Miraculé), Francis Blanche (cinq films dont La Cité de l'indicible peur), Jacqueline Maillan (cinq films) et Jean Poiret (huit films). Il fait également tourner comme acteur Pierre-Marcel Ondher, en utilisant beaucoup de musiques de genre et de divertissement dans ses films.Il a reçu en 2010 le prix Henri-Langlois pour l'ensemble de sa carrière et le prix Alphonse-Allais 2013.

Pages équivalentes