Jean Tousseul (1890-1944): pseudonyme individuel

Illustration de la page Jean Tousseul (1890-1944) provenant de Wikipedia
Pays :Belgique
Langue :français
Sexe :masculin
Naissance :Landenne, Belgique, 07-12-1890
Mort :Seilles, Belgique, 09-02-1944
Note :
Romancier
Autre forme du nom :Olivier Degée (1890-1944)
ISNI :ISNI 0000 0001 2027 5691

Ses activités

Auteur du texte25 documents1 document numérisé

  • La mort de la petite Blanche

    Description matérielle : 1 vol. (189 p.)
    Édition : Huy, [Belgique] : Impr. coopérative , 1920
    Préfacier : Georges Eekhoud (1854-1927)

    [catalogue, Visualiser dans Gallica, table des matières][http://catalogue.bnf.fr/ark:/12148/cb35427063r]
  • La cellule 158

    nouvelles

    Description matérielle : 183 p.-pl.
    Édition : Bruxelles : Éd. Labor , 1990
    Auteur du commentaire : Jean-Pierre Bertrand

    disponible en Haut de Jardin

    [catalogue][http://catalogue.bnf.fr/ark:/12148/cb356774428]
  • Almanach et tablettes

    Description matérielle : 1 vol. (110 p.)
    Édition : Bruxelles : Librairie Debray , 1963

    [catalogue][http://catalogue.bnf.fr/ark:/12148/cb331948360]
  • J. Tousseul. Au bord de l'eau

    6e édition
    Édition : Paris : Rieder , 1932

    [catalogue][http://catalogue.bnf.fr/ark:/12148/cb416859945]
  • Jean Tousseul. Au bord de l'eau

    Description matérielle : In-16, 244 p.
    Description : Note : Prosateurs français contemporains
    Édition : Paris : Rieder , 1932

    [catalogue][http://catalogue.bnf.fr/ark:/12148/cb31487422z]

Auteur de lettres4 documents

  • Tousseul, Jean

    Cote : NAF 28297 (56) - NAF 28297 (94)
    Description matérielle : 10 f.
    Contenu dans les archives et manuscrits : Fonds Jean Guéhenno. Correspondance. Correspondance de Jean Guéhenno. Correspondance. Lettres reçues. Spodheim - Tyrode

    [catalogue BnF archives et manuscrits][ark:/12148/cc573082/ca3060]
  • Tousseul, Jean

    Cote : NAF 28352 (73)
    Contenu dans les archives et manuscrits : Fonds Marcel Martinet. Correspondance. Correspondance de Martinet, Marcel (1887-1943). Lettres reçues par Martinet, Marcel (1887-1943). Thiesson - Vildrac

    [catalogue BnF archives et manuscrits][ark:/12148/cc134088/ca1141]
  • Tousseul, Jean

    Cote : NAF 28222
    Contenu dans les archives et manuscrits : Fonds Jean-Richard Bloch. Correspondance. Lettres reçues. Complément à la correspondance : lettres reçues par Bloch
    Destinataire de lettres : Jean-Richard Bloch (1884-1947)

    [catalogue BnF archives et manuscrits][ark:/12148/cc4824t/ca59862550188732]
  • Tousseul, Jean

    Cote : NAF 28222
    Contenu dans les archives et manuscrits : Fonds Jean-Richard Bloch. Correspondance. Lettres reçues. XLVI. Thogorma - Vattier

    [catalogue BnF archives et manuscrits][ark:/12148/cc4824t/ca59862967159867]

Documents à propos de cet auteur

Documents à propos de l'auteur Jean Tousseul (1890-1944)

Pages dans data.bnf.fr

Auteurs reliés

Cette page dans l'atelier

Sources et références

Voir dans le catalogue général de la BnF

Sources de la notice

  • Documents de cet auteur : La mélancolique aventure / Jean Tousseul, 1990
    La cellule 128 / Jean Tousseul, 1990
  • Ouvrages de reference : GDEL
  • Catalogues de la BnF : BN Cat. gén.

Autre forme du nom

  • Olivier Degée (1890-1944)

Biographie Wikipedia

  • Jean Tousseul, de son vrai nom Olivier Degée, est un écrivain belge d'expression française né à Landenne le 7 décembre 1890 et mort à Seilles le 9 février 1944.Il a été choisi comme un des Cents Wallons du siècle, par l'Institut Jules Destrée, en 1995.L'Athénée Royal d'Andenne porte son nom.Il est inhumé à Landenne.On a souvent classé Jean Tousseul dans la catégorie des écrivains "régionalistes", à l'instar d'un Hubert Krains, d'un Hubert Stiernet, d'un Edmond Glesener ou d'un Arsène Soreil (Les conteurs de Wallonie, deux tomes, Bruxelles : Éditions Labor, 1985 et 1989. Coll. Espace/Nord). Et c'est vrai que le romancier a su dépeindre la région mosane, ses paysages, ses atmosphères, sa lumière et son petit peuple avec un talent et une tendresse tout particuliers. ... Il se tient à l’écart de l’agitation littéraire, ne fréquente pas les salons et les cénacles et refuse toute collaboration aux autorités issues de la victoire allemande de 1940. Son œuvre est traduite en de multiples langues,il obtient la plus haute récompense littéraire de l’époque en Belgique, le Prix Triennal de Littérature décerné par l’Académie Royale de Langue et de Littérature françaises. Néanmoins, lui qui avait entretenu avec son maître et confrère Hubert Krains, originaire des Waleffes, en Hesbaye, que nous reconnaissons pour un de nos meilleurs romanciers régionalistes, des liens étroits, ou encore également une proximité avec Georges Eekhoud, n’obtient pas à l’Académie le fauteuil de son aîné, qui est attribué à Charles Plisnier. Sommé de patienter, le caractère ombrageux et libre de Tousseul l’amène à retirer toute candidature ultérieure. Nommé conservateur-adjoint du Musée de Mariemont en 1941, la guerre l’affecte cependant en profondeur. Il revient mourir de tuberculose à Seilles, dans la maison du moulin. Il a souhaité être enterré dans le petit cimetière de Landenne, où reposent aussi ses grands-parents. Extrait de réflexions d'Éric Brogniet, une conférence sur l'identité.

Pages équivalentes