BnF
BnF

Lûbovʹ Sergeevna Popova (1889-1924)

Country :
Language :
Gender :
feminin
Birth :
Death :
Note :
Peintre et décoratrice. - D'abord peintre cubiste, elle se rallie au mouvement suprématiste de Malévitch ; elle participe après 1919 à la doctrine environnementielle des "productivistes" issus des constructivistes
ISNI :

Documents about this author

Documents about the author Lûbovʹ Sergeevna Popova (1889-1924)

Pages in data.bnf.fr

This page in data.bnf.fr lab

Sources and references

Sources for the record

  • Lioubov Popova / par N. Adaskina et D. Sarabianov ; [avec des textes originaux de L. Popova], 1989
  • BnF Service russe, 2012-10-06

Variants of the name

  • Lioubov Sergueevna Popova (1889-1924) (russe)
  • Lûbovʹ Popova (1889-1924) (russe)
  • Любовь Сергеевна Попова (1889-1924) (russe)

Wikipedia Biography

  • Lioubov Sergueïevna Popova, née à Ivanovskoïe, non loin de Moscou 1889-1924 était une peintre constructiviste et designer russe. Membre de l'avant-garde russe, elle se distingue par ses compositions futuristes et architectoniques, dans le sillage des Malevich, et quelques autres artistes femmes, Natalia Gontcharova, Olga Rozanova, Varvara Stepanova et Alexandra Exter, 1889-1949. Ses premières œuvres sont des paysages et des dessins d'hommes et de femmes (1908-1912). À partir de 1913, elle peint des nus et des portraits cubofuturistes (Nu cubiste, 1913), réalise une série de natures mortes en relief avec des collages, des lettres peintes et des matériaux divers (1914-1915) [Nature morte italienne,1914]. En 1916 elle entame une réflexion sur la présence ou plutôt l'absence de l'objet menant tout droit et logiquement vers la non-objectivité". Elle compose des toiles suprématistes où elle mêle la couleur, les volumes et la ligne (série des "Architectoniques picturales", 1916, 1921), où des formes géométriques s'imbriquent les unes dans les autres et créent une organisation des éléments, non comme moyen de figuration, mais comme constructions autonomes". En 1921, elle signe une proclamation pour l'abandon de la peinture de chevalet et déclare que l'organisation des éléments de la production artistique doit se tourner vers la mise en forme des éléments matériels de la vie, c’est-à-dire vers l'industrie, vers ce qu'on appelle la production". A ce titre, elle a participé à l'exposition 5x5=25 à Moscou, en compagnie notamment d'Alexandre Rodtchenko.

Closely matched pages

Last update : 21/02/2014