Robert T. Bakker

Pays :États-Unis
Langue :anglais
Note :
Professeur de paléontologie à l'Université du Colorado. - Conservateur-adjoint du Muséum de l'Université de Boulder, CO (en 1990)
ISNI :ISNI 0000 0001 1767 8131

Ses activités

Auteur du texte1 document

  • The dinosaur heresies

    a revolutionary view of dinosaurs

    Description matérielle : 482 p.
    Description : Note : Bibliogr. Index
    Édition : Harlow : Longman scientific & technical , 1987

    [catalogue][http://catalogue.bnf.fr/ark:/12148/cb373705538]

Illustrateur1 document

  • Le Ptérodactyle rose et autres dinosaures

    Description matérielle : XII-468 p.
    Description : Note : Bibliogr. p. 449-459. Index
    Édition : [Paris] : A. Colin : Chabaud , 1990

    disponible en Haut de Jardin

    [catalogue][http://catalogue.bnf.fr/ark:/12148/cb35081847t]

Pages dans data.bnf.fr

Cette page dans l'atelier

Sources et références

Voir dans le catalogue général de la BnF

Sources de la notice

  • La Ptérodactyle rose et autres dinosaures / Robert T. Bakker, 1990

Biographie Wikipedia

  • Robert T. Bakker (1945-) est un paléontologue américain spécialiste des dinosaures. Il a marqué la paléontologie dès son premier article, paru en 1975 et intitulé Dinosaur Renaissance. Ses études portent sur l'éthologie des dinosaures. Il est le premier à avoir montré un instinct maternel chez ces animaux grâce à ces travaux sur l'Allosaurus. Dès 1968, il a également appuyé la théorie selon laquelle les dinosaures sont homéothermes et celle des équilibres ponctués pour ces espèces. Populaire, s'habillant dans un style cowboy, il a vulgarisé la paléontologie auprès du public américain. Le « Dr. Robert Burke » du film Le Monde perdu : Jurassic Park de Steven Spielberg est une caricature de Bakker. Bakker est aussi un prédicateur pentecôtiste partisan d'une théorie théiste de l'évolution.

Pages équivalentes