Daniel Gabriel Fahrenheit (1686-1736)

Country :Allemagne avant 1945
Language :allemand
Gender :masculin
Birth :Dantzig (Prusse orientale, Pologne), 24-05-1686
Death :La Haye, 16-09-1736
Note :Physicien. - Donne sa forme définitive au thermomètre à liquide en 1715
Field :Physique
ISNI :ISNI 0000 0000 8088 685X

Occupations

Auteur du texte2 documents

  • Abhandlungen über Thermometrie

    Material description : In-16, 140 p., fig.
    Note : Note : Traduction allemande des "Mémoires de Réaumur" lus à l'Académie des Sciences en 1730, 1731, 1733
    Edition : Leipzig : W. Engelmann , 1894
    Auteur du texte : Anders Celsius (1701-1744), René Antoine Ferchault Réaumur (seigneur de, 1683-1757)

    [catalogue][http://catalogue.bnf.fr/ark:/12148/cb31184062v]
  • Fahrenheit's letters to Leibniz and Boerhaave

    Material description : 195 p.
    Note : Note : Lettres en allemand et en néerlandais, trad. anglaise en regard
    Edition : Amsterdam : Rodopi , 1983

    [catalogue][http://catalogue.bnf.fr/ark:/12148/cb366429439]

Documents about this author

Documents about the author Daniel Gabriel Fahrenheit (1686-1736)

Pages in data.bnf.fr

Related authors

This page in data.bnf.fr lab

Sources and references

Sources

  • Documents by this author : Abhandlungen über Thermometrie, von Fahrenheit, Réaumur, Celsius (1724, 1730-1733, 1742) / herausgegeben von A. J. von Oettingen, 1894
    Fahrenheit's letters to Leibniz and Boerhaave / ed. by Pieter van der Star, 1983
  • Ouvrages de reference : GLU, 1995
  • Catalogues de la BnF : BN Cat. gén.

Wikipedia Biography

  • Daniel Gabriel Fahrenheit né le 24 mai 1686 à Danzig (actuel Gdańsk) dans le Royaume de Pologne, mort le 16 septembre 1736 à La Haye aux Pays-Bas, est un physicien allemand à l'origine de l'échelle de température qui porte son nom.Il se fixa en Hollande, et se lia à Leyde avec Willem Jacob 's Gravesande. Inventeur de l'aréomètre et du thermomètre à mercure (en 1717) qui portent son nom ; celui-ci est divisé en 212 degrés. Les deux points extrêmes représentent la température d'ébullition de l'eau et le froid intense produit par un mélange de neige et d'ammoniaque (solution aqueuse d'hydroxide d'ammonium) : le 0 du thermomètre centigrade correspond au 32e degré de celui de Fahrenheit. Fahrenheit a aussi inventé un hygromètre amélioré.

Closely matched pages