BnF
BnF

Oliver Cromwell (1599-1658)

Image from Gallica about Oliver Cromwell (1599-1658)
Country :
Language :
Gender :
masculin
Birth :
Death :
Londres, 03-09-1658
Note :
Homme d'Etat
ISNI :

Occupations

Auteur du texte33 documents

  • Contenu dans : Olivier Cromwell, sa vie privée, ses discours, sa correspondance... par M. Philarète Chasles,...

    [Correspondance]. - [1]

    Note : Note : Contient le texte de nombreuses lettres d'O. Cromwell. - Signature de G. Couche sur la couv.
    Edition : 1847. - In-16, CXX-356 p. [Don 80-1863 (2753)] Paris, Amyot

    [catalogue]
  • En Proclamatie van zijne Hoogheyt (O. Cromwell), met consent van sijnen Raet, tot continuatie van alle persoonen die in publijcke bedieninge sijn, en in de laetste veranderingh van dese Regeeringe sijn afgeset, tot naerder order van Sijn Hoogheyt

    Material description : In-fol. plano
    Note : Note : [Proclamation portant que les fonctionnaires destitués dans le dernier changement de gouvernement seront conservés jusqu'à nouvel ordre.]
    Edition : 1653 Na de copye tot Londen gedruckt door H. Hils

    [catalogue][http://catalogue.bnf.fr/ark:/12148/cb302882287]
  • Contenu dans : Oliver Cromwell, a history comprising a narrative of his life, with extracts from his letters and speeches and an account of the political, religious and military affairs of England during his time, by Samuel Harden Church

    Extracts from his letters and speeches. - [1]

    Material description : In-8° , XVIII-524 p., portr. et pl.
    Edition : 1894 New-York C. P. Putnam's sons

    [catalogue]
  • Inedited Letters of Cromwell, colonel Jones Bradshaw and other regicides, by Joseph Mayer,... Read before the Historic Society of Lancashire and Cheshire, 6th December 1860

    Material description : In-8° , 126 p.
    Edition : 1861 Liverpool T. Brakell

    [catalogue][http://catalogue.bnf.fr/ark:/12148/cb30288220g]
  • The Kings Majesties message and demands to Lieutenant generall Cromwell, concerning... the re-investing of his royall person... With the several answers and replies by Lieutenant generall Cromwell... Likewise new propositions from Prince Charles [Charles II]...

    Edition : 1648. In-4°, 6 p. London, R. W.

    [catalogue][http://catalogue.bnf.fr/ark:/12148/cb31981874q]
Loading information

Auteur prétendu du texte1 document

  • Mémoires d'Olivier Cromwell et de ses enfants écrits par lui-même

    Material description : 4 vol.
    Note : Note : Apocryphe ; trad. par Charles Malo, d'après Barbier
    Edition : 1816 Paris P. Plancher
    Traducteur : Charles Malo (1790-1871)

    [catalogue][http://catalogue.bnf.fr/ark:/12148/cb30288226j]
Loading information

Documents about this author

Documents about the author Oliver Cromwell (1599-1658)

Pages in data.bnf.fr

Related authors

This page in data.bnf.fr lab

Sources and references

Sources for the record

  • Documents by this author : Speeches / of Olivier Cromwell ; ed. by Ivan Roots, 1989
  • Ouvrages de reference : DNB
  • Catalogues de la BnF : BN Cat. gén.

Wikipedia Biography

  • Oliver Cromwell militaire et homme politique anglais, est resté dans les mémoires pour avoir pris part à l'établissement d'un Commonwealth républicain en Angleterre, puis pour en être devenu le Lord Protecteur. Il est également l'un des commandants de la New Model Army, ou Nouvelle Armée idéale, vainqueur des royalistes lors de la Première Révolution anglaise. Après la mise à mort du roi Charles I en 1649, il se hisse à un rôle de premier plan au sein de l'éphémère Commonwealth d'Angleterre, conquérant l'Irlande et l'Écosse, et règne en tant que Lord Protecteur de 1653 jusqu'à sa mort, causée par la malaria, en 1658. Cromwell naît dans les rangs de la gentry et demeure relativement inconnu jusqu'à ce qu'il reçoive en héritage le patrimoine de son oncle. En même temps que ce retournement du sort, il se convertit à une forme de puritanisme et fréquente une secte protestante considérant que la Réforme n'était pas encore achevée. Il en fait une partie essentielle de sa discipline de vie et de son univers mental. Il est alors élu au Parlement pour Cambridge au cours des Short et Long Parliaments, puis est impliqué dans la Guerre civile anglaise aux côtés des Roundheads, littéralement « Têtes rondes », ou parti parlementaire, en opposition aux royalistes. Soldat compétent, surnommé Old Ironsides, il est promu de simple chef d'une troupe de cavalerie à commandant de l'armée entière. Cromwell se trouve aussi parmi les signataires de l'arrêt de mort prononcé contre le roi Charles I en 1649, et membre du Rump Parliament (Parlement croupion), qui siège de 1649 à 1653. Ce même parlement envoie Cromwell conquérir l'Irlande, ce qu'il fait de 1649 à 1650, pour se tourner ensuite contre l'armée écossaise de 1650 à 1651. Le 20 avril 1653, se sentant suffisamment maître de la situation, Cromwell dissout par force le parlement, et établit pour un court laps de temps le Barebone's Parliament, également nommé « Assemblée des Saints », en raison de la stricte doctrine puritaine qu'il se donne pour mission d'établir, et ce jusqu'à ce qu'il soit fait Lord Protecteur d'Angleterre, du pays de Galles, d'Écosse et d'Irlande le 16 décembre de la même année. À sa mort, il est d'abord enterré à l'abbaye de Westminster, mais lorsque les royalistes reviennent au pouvoir, ils déterrent son corps, l'enchaînent et le décapitent. Cromwell est l'une des figures les plus controversées de l'histoire des îles britanniques. Alors que certains historiens voient en lui un héros de la liberté, tels Thomas Carlyle ou Samuel Rawson Gardiner, d'autres en font un tyran, dictateur régicide, ainsi que le qualifient David Hume et Christopher Hill. Au sein de la population, les sentiments exprimés sont tout aussi mitigés et passionnés, puisque pour les uns, il s'agit de l'un des plus grands héros nationaux de la patrie anglaise, alors que pour d'autres ses mesures prises contre les catholiques irlandais étaient presque génocidaires ; il est donc généralement détesté en Irlande.

Closely matched pages

Last update : 04/07/2014