Asdreni (1872-1947): pseudonyme individuel

Pays :Albanie
Langue :albanais
Naissance :1872
Mort :1947
Note :
Poète lyrique. - Émigra en Roumanie vers 1890
Autres formes du nom :Asdren (1872-1947)
Aleks Stavre Drenova
Aleksander Stavre Drenova
Voir plus
ISNI :ISNI 0000 0003 6842 0207

Ses activités

Auteur du texte2 documents

  • Lulëkuqja

    Description matérielle : 104 p.
    Édition : Tiranë : N. Sh. botimeve «Naim Frashëri» , 1958

    [catalogue][http://catalogue.bnf.fr/ark:/12148/cb35226247g]
  • Vepra të zgjedhura

    Description matérielle : 175 p.
    Description : Note : Universiteti Shtetëror i Tiranës. Instituti i historisë dhe i gjuhësisë
    Édition : Tiranë : N. Sh. botimeve «Naim Frashëri» , 1958
    Éditeur scientifique : Instituti i historisë dhe filologjisë. Albanie

    [catalogue][http://catalogue.bnf.fr/ark:/12148/cb35226244f]

Pages dans data.bnf.fr

Auteurs reliés

Cette page dans l'atelier

Sources et références

Voir dans le catalogue général de la BnF

Sources de la notice

  • Lulëkuqja / Asdreni ; zgjedhur dhe redaktuar nga Dhimitër Fullani, 1958
  • Dict. of Albanian literature / Robert Elsie, 1986 : Asdreni, pseud. de Aleks Stavre Drenova
    LCNA (CD), 1996-03 : Asdren, 1872-1947

Autres formes du nom

  • Asdren (1872-1947)
  • Aleks Stavre Drenova
  • Aleksander Stavre Drenova
  • Aleks Stavre Drenova

Biographie Wikipedia

  • Aleksander Stavre Drenova (nom de plume ASDREN — forme définie ASDRENI, 11 avril 1872 - 11 décembre 1947), est un des poètes albanais les plus connus, notamment pour avoir écrit l'hymne national albanais, Hymni i Flamurit ("L'Hymne au drapeau"). Ce poème fut publié pour la première fois le 21 avril 1912 sous le titre Betimi mi flamur ("Le serment au drapeau") dans Liri e Shqipërisë ("Liberté de l'Albanie"), quotidien albanais de Sofia en Bulgarie. La même année, l'auteur l'inclura dans son recueil de poèmes Ëndrra e lotë ("Rêves et pleurs") publié à Bucarest (Roumanie).Il était né dans le village de Drenova près de Korça en Albanie, ce pourquoi il écrivait en tosque. Il était allé à l'école grecque de son village mais son père mourut alors qu'il avait treize ans, et il partit rejoindre ses frères à Bucarest, où il fit la connaissance du milieu littéraire et nationaliste albanais. En 1904, Asdreni publia Rreze dielli ("Rayons de soleil") son premier recueil de 99 poèmes dédié à Scanderbeg, le héros national albanais. Son deuxième recueil, toujours de 99 poèmes, Ëndrra e lotë ("Rêves et pleurs") fut publié en 1912 ; il était dédié à la voyageuse britannique Edith Durham. Le troisième recueil d'Asdreni, Psallme murgu ("Psaumes d'un moine") ne parut qu'en 1930.Le sonnet était sa forme poétique préférée. Après un bref retour en Albanie en 1914, Asdreni retourna en Roumanie, continuant à s'y intéresser au mouvement national albanais. En 1937, il visita de nouveau l'Albanie, mais s'en revint bien vite en Roumanie. C'est quand même dans son village natal qu'il mourut en 1947.

Pages équivalentes